Troubles fonctionnels, service du Dr. Sollier à Lyon (1917)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Troubles fonctionnels, service du Dr. Sollier à Lyon


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Troubles fonctionnels, service du Dr. Sollier à Lyon
Year of production 1917
Country of production France
Director(s)
Scientific advisor(s)
Duration 13 minutes
Format Muet - Noir et blanc - 35 mm
Original language(s) French
Archive holder(s) ECPAD

Main credits

(français)

Contents

Theme

(français)
Prise en charge de soldats présentants des troubles fonctionnels relevant de la neurologie

Main genre

Abstract

(français)
Ce film nous présente la prise en charge des soldats des tranchés victimes d'un handicap fonctionnel par le docteur Sollier et son équipe, à Lyon, en 1917.L'essentiel du film porte sur les défilés des soldats atteints de troubles neurologiques ayant une incidence concrète et visible sur leurs corps et leurs mouvements. Différents troubles sont présentés tour à tour, montrant ainsi leur nombre et leur complexité.

Context

(français)
Au cours de la Première Guerre Mondiale, nombre de symptômes variés et inconnus/mal connus apparaissent chez les soldats des tranchées, dont les troubles post-traumatiques, parmi lesquels les troubles fonctionnels, affectant le corps des mutilés. En 1917, ces mutilés de guerre sont alors pris en charge par des médecins comme le docteur Sollier, qui dirige un centre de neurologie à Lyon.

Structuring elements of the film

  • Reporting images  : No.
  • Studio pictures  : No.
  • Archive footage  : No.
  • Animation sequences  : No.
  • Inter-titles  : Yes.
  • Animator  : No.
  • Voice over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the movie direct the spectator's view?

(français)
Ce film nous présente des mutilés, parfois polytraumatisés, dont les blessures neurologiques sont prises en charge par un corps médical spécialisé. Le film dirige le regard du spectateur en cela qu'il insiste particulièrement sur les nombreux et différents traumatismes dont souffrent les soldats au sortir du front. Cela met en lumière l'étendue des blessures de guerre, car outre les blessures de chair et de sang, celles-ci sont moins connues, car relevant du domaine neurologique. Même si les symptômes physiques sont visibles, l'essence de leur blessure est intérieure.

How are health and medicine portrayed?

(français)
La santé et la médecine sont évidemment présentes dans ce film. De manière concrète, ces soldats du front sont pris en charge par une unité médicale spécialisée dans la neurologie. Ce film souligne ainsi les progrès du diagnostic et de la thérapeutique dans un domaine scientifique pas encore complètement compris.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Espaces de formation médicale

Communications and events associated with the movie

(français)

Audience

(français)
Profession médicale

Local, national, or international audience

National

Free-form description

(français)
[CARTON 00:00] Troubles fonctionnels. Service du docteur Sollier à Lyon
[CARTON 00:12] Le docteur Sollier est ses aides
Plan court (3 secondes) de l'équipe médicale : on y voit 10 personnes en blouses blanches, dont 3 femmes.
[CARTON 00:20] Plicatures du rachis
Une plicature est une intervention chirurgicale consistant à plier sur lui-même un tissu ou un organe. Cela permet généralement la réduction de volume d'un organe. Le rachis est le nom scientifique de la colonne vertébrale.Défilent, de la droite du champs de la caméra vers la gauche, des hommes nus complètement recourbés marchant à l'aide d'une canne. Ces personnes mutilées défilent, au nombre de dix, deux fois face caméra en faisant un tour derrière une cloison, sous laquelle on peut apercevoir pieds et cannes. Parmi elles, trois marchent sans aide.
[CARTON 01:20] Abasie. Troubles fonctionnels de la marche.
L'abasie décrite ici est un trouble neurologique dont le symptôme principal est l'impossibilité de marcher, à la suite d'une coordination impossible des muscles impliqués dans la marche.L'exercice des mutilés est ici de s'asseoir, avec l'appui d'un aide-soignant, sur une chaise, face caméra, puis de se relever.
[CARTON 02:06] Abasie, trembleurs assis
Cette fois, un homme mutilé s'asseoit, mais ne se relève pas tout de suite, afin de montrer au spectateur l'étendue de ses tremblements en position assise.
[CARTON 02:36] Paralysie flasque des membres inférieurs
Des hommes mutilés défilent, certains à l'aide d'une ou de deux cannes, d'autres non. Contrairement à la séquence précédente, ce plan nous montre une inertie des jambes des sujets, dite paralysie flasque. Les membres ne tremblent pas, mais sont comme endormis.
[CARTON 03:49] Hémiplégie hystérique
Ici, des hommes paralysés d'une ou plusieurs parties du corps d'un seul côté défilent à leur tour.
[CARTON 04:25] Contractures de l'épaule et du bras
Le traumatisme observé dans cette séquence est une contracture de l'épaule et du bras. Les mutilés défilent avec leurs membres supérieurs ballants, pendants. Ils sont cinq à poser face caméra : leurs corps sont tordus, sclérosés. Une de leurs épaules est est généralement bien au-dessus de l'autre.Par ailleurs, deux hommes débuts, face caméra, présentent des troubles fonctionnels traduits par des spasmes ; leurs corps se contorsionnent par des contractions musculaires brusques et involontaires. On leur demande de lever les bras : le traumatisme leur rend la position immobile impossible à garder.
[CARTON 06:55] Contractures des mains
Dix hommes, dont le bas du corps est caché par une couverture, sont debout face caméra et dévoilent leurs mains raides, bloquées.
[CARTON 07:31] Contractures des jambes
Les mutilés défilent, nus, dont certains à l'aide de cannes. Leurs jambes sont rigides, presque inertes.
[CARTON 08:13] Contraction des pieds
Ici, les pieds des mutilés sont touchés : ils ne peuvent pas poser leurs plantes de pied sur le sol. Leurs chevilles sont distordues.
[CARTON 09:26] Attitude anormale suite de fracture de la colonne vertébrale
L'homme filmé ici avec ce trouble ne peut pas adopter une démarche normale, son corps distordu rend sa marche chaotique.
[CARTON 10:01] Attitude anormale, suite de lumbago
Le mutilé, main dans le dos et dos complètement courbé, présente des difficultés certaines de déplacement.
[CARTON 10:28] Tremblements des bras
Cinq hommes sont atteints de tremblements de bras incontrôlés. Certains ne peuvent même pas lever leurs bras.
[CARTON 10:51] Tremblements de jambes
Les mutilés adoptent une démarche saccadée, irrégulière, et certains peinent à trouver l'équilibre. Lorsqu'ils se tiennent droits, ils ne peuvent rester immobiles. Les derniers sont soutenus par des aides-soignants, sans lesquels ils ne pourraient rester debout.
FIN
Fiche réalisée par Antoine COMITI

Notes complémentaires

(français)

Références et documents externes

(français)

This record or this film was discussed or analysed during the following events:



Contributeurs

  • Auteurs de la fiche : Antoine Comiti