Séméiologie pédopsychiatrique, présentation de malades (film d'enseignement) (1972)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Séméiologie pédopsychiatrique, présentation de malades (film d'enseignement)

Title Séméiologie pédopsychiatrique, présentation de malades (film d'enseignement)
Series Série de 18 films
Year of production 1972
Country of production
Director(s) Éric Duvivier
Scientific advisor(s) C. Guchan
Didier-Jacques Duché
Duration minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 16mm
Original language(s) French
Production companies Sciencefilm
Sponsor(s) Laboratoire Sandoz
Archive holder(s) CILCERIMESMédiathèque Novartis

Main credits

Contents

Theme

(français)
Présentation clinique de plusieurs cas illustrant les troubles retrouvés en pédopsychiatrie.

Main genre

Abstract

(français)
Les différents films de cette série de Sémiologie pédopsychiatrique sont destinés à illustrer le cours pour apporter un support intéressant à la présentation clinique. Les films furent tournés au sein de la Clinique de Psychiatrie Infantile du C.H.U. Pitié-Salpêtrière, et pour certaines des séquences, l'équipe utilisa une « caméra invisible dans le Service du Professeur D.J. Duché » (selon la fiche du film dans le catalogue des films médico-scientifiques Sandoz).

Context

Structuring elements of the film

  • Reporting images  : Yes.
  • Studio pictures  : No.
  • Archive footage  : No.
  • Animation sequences  : No.
  • Inter-titles  : Yes.
  • Animator  : No.
  • Voice over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the movie direct the spectator's view?

(français)
En situation de consultation, sans aucuns commentaires, le spectateur assiste aux questions du médecin et aux réponses du patient.

How are health and medicine portrayed?

(français)
Le film est adressé et réservé aux professionnels de la psychiatrie. Il n'y a pas d'enjeu de représentation. Le médecin est présent en hors champ, avec sa voix diégétique)

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Circuit médical / étudiants

Communications and events associated with the movie

Audience

(français)
Corps médical (« strictement réservé au corps médical »)

Local, national, or international audience

Unknown

Free-form description

(français)
Le film suit des séances de consultations. Quelques mots en guise de commentaire présentent le cas clinique qui va suivre. La consultation se fait sans ajouts de commentaires, ni de musique.
Cette série de films regroupe 18 titres, dont quatre seulement sont disponibles (Anorexie mentale, Psychose à type de grande instabilité, Hystéro-épilepsie et Anorexie mentale évoluant sur fond de dépression réactionelle) :1. Psychosténie2. Névrose de caractère3. Tentative de suicide4. Délire hypocondrique5. Anorexie mentale6. Tentative de suicide : dépression réactionnelle7. Héboïdophrénie8. Schizophrénie9. Psychose10. Crise névropathique11. Pseudodébilité mentale12. Trouble du comportement chez un épileptique13. Manifestations hystériques chez un adolescent14. Schizophrénie : délire et hallucinations auditives15. Psychose à type de grande instabilité16. Hystéro-épilepsie17. Anorexie mentale évoluant sur un fond de dépression réactionnelle18. Jumelles psychotiques
Le générique apparaît par un zoom arrière sur une fresque en mosaïque.
Titre : « Anorexie mentale de la jeune fille » (15'39)Caméra en plan fixe, axe ¾ face. La caméra, en plan serré sur une jeune fille aux cheveux courts, ne montre pas le médecin qui pose les questions. La jeune fille répond timidement. Zoom avant progressif. Le regard de la patiente s'arrête une ou deux fois sur la caméra.Coupé
Titre : « Anorexie mentale évoluant sur un fond de dépression réactionnelle. » (17'28
)Commentaire : « Arlette, 17 ans, entre dans le service pour un amaigrissement de 10 kilos en 3 mois, dû à une restriction alimentaire : son angoisse l'empêche de déglutir et entraîne des vomissements. »Caméra en plan fixe, axe ¾ face, une jeune femme parle et répond timidement aux questions d'un médecin en hors-champ. D'un plan taille, un zoom avant s'effectue jusqu'à un plan serré pour cadrer le visage. Zoom arrière jusqu'au plan taille. La patiente ne regarde jamais la caméra.Coupé
Titre : « Hystéro-épilepsie » (11'34)Commentaire : « Sur un fond d'épilepsie authentique, Ghislaine, 15 ans, greffe des crises hystériques ; personnalité fragile et extrêmement infantile. »« La projection de ce film est strictement réservée au corps médical »Caméra en plan fixe, axe ¾ face, une jeune fille parle et répond au médecin en hors-champ. Elle paraît moins timide que les deux autres, sourit parfois ; elle ne regarde jamais la caméra. FIN Sciencefilm Sandoz
Titre : « Psychose à type de grande instabilité » (11'19
)Commentaire : « Lydie, 13 ans ; psychose évoluant sous forme de troubles du comportement à type d'extrême instabilité psycho-motrice »Caméra en plan fixe, axe ¾ face, une jeune fille parle et répond au médecin en hors-champ. Elle n'est absolument pas timide. Elle regarde parfois la caméra, dit même : « ah tiens ! Je viens de voir quelque chose dans le coin : le micro, du magnétophone ! » sur quoi le médecin enchaine par une autre question. Elle regarde constamment autour d'elle, se lève ; elle est agitée, fait plus de mouvements. Un grand moment de silence survient quand il évoque les disputes avec sa mère.Coupé

Notes complémentaires

(français)
réf du document au CIL : Cote 385 + dossier sur le film (commentaires en français) / à la médiathèque Novartis : sur le site www.mediathequenovartis.fr, en ligne, thématique Psychiatrie (seulement 4 films)



Contributeurs

  • Auteurs de la fiche : Caroline Ruebrecht