Les ambulancières (1969)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Les ambulancières


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Les ambulancières
Year of production 1969
Country of production France
Director(s)
Duration 6 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 16 mm
Original language(s) French
Production companies ORTF
Archive holder(s) INA

Main credits

(français)
journaliste : Edith VICAIRE

Content

Theme

(français)
Le travail des ambulancières : formation, compétences requises, motivations, quotidien.

Main genre

Documentaire

Synopsis

(français)
La directrice de La Croix Rouge Française de Rennes et une ambulancière présentent le travail des ambulancières. Ces informations sont illustrées et complétées par l'opération de sauvetage d'un enfant accidenté : appel téléphonique, préparation de la voiture et récupération de l'enfant.

- interview de la directrice : le travail des ambulancières, leur rôle, qualités exigées pour exercer cette profession.

- Interview d'une ambulancière : sa vocation, son métier, leur détente.

- Suivi d'une opération de secours d'un enfant accidenté.

Context

(français)

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le mode de réalisation est le reportage. Les séquences sont tournées sur les lieux d'intervention et dans les locaux du service, un commentaire explicite l'action, des entretiens ponctuent le récit.

How are health and medicine portrayed?

(français)
Santé et médecine sont représentées par le corps des ambulancières qui sont en relais de l'action des médecins. Une scène d'accident routier met en jeu à la fois les ambulancières dépêchées sur place et le médecin qui intervient. Le reportage insiste sur la complémentarité des tâches et la spécificité des compétences de chaque poste.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
télévision française, 1ère chaîne, Actualités du jeudi 27/11/1969

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
tout public

Local, national, or international audience

Local

Description

(français)
Un début dans le feu de l'action

Musique de twist qui rythme de manière dynamique le film. Gros plan d'un girophare activé. Commentaire par une voix de femme : "le signal lumineux de l'ambulance vous a souvent alerté. Spectacle courant sur la route..." Une voiture-camionnette noire de marque Citroën, avec le sigle de la Croix-Rouge sur son capot avant, progresse sur une petite route. "Sans doute vous n'avez pas eu le temps d'apercevoir que 'l'ID 19' (c'est la série du véhicule à l'image) qui avance à vive allure était conduit par une jeune fille..." Gros plan depuis l'intérieur de l'habitacle sur le profil d'une jeune femme au volant, vêtue d'une veste, coiffée d'un béret. "... était en train d'accomplir sa part de mission au même titre que les autres ambulancières de sa section." Plan sur une enseigne accrochée au-dessus d'une porte d'immeuble : "Croix-rouge française", pano qui raccorde à la plaque accrochée à la même façade, avec l'inscription surmontée par le sigle de la Croix-Rouge : "Services ambulances - sonnez". Une jeune femme se coiffe du même béret que celui que portait l'ambulancière dans la voiture : c'est un élément distinctif de leur uniforme. Le commentaire invite à une visite à la Croix-Rouge de Rennes pour en savoir davantage sur l'activité des ambulancières. Deux ambulancières échangent dans une des pièces du local de service, pourvue d'une table basse, de chaises et d'un poste de télévision. Sur la table, des fleurs. "Je réponds?" demande l'une à l'autre : sans doute est-ce un bouquet qui leur a été offert. (00:45)

Sur le lieu de l'accident

Au bord d'une route de campagne, un attroupement derrière une personne étendue. Une partie de son corps est sur la chaussée, sa tête est appuyée à la base d'un poteau. "Disponible 24 heures sur 24, l'ambulancière doit toujours répondre à l'appel. Son champ d'action kilométrique est sans limite et ses qualités acquises grâce à une formation polyvalente sont en effet multiples". La caméra resserre sur les jeunes personnes qui accompagnent le blessé, le visage empreint d'une expression préoccupée, puis sur le médecin en train d'agir. Gros plan sur sa main qui applique une compresse sur un bras qui saigne, puis sur le visage du jeune homme blessé qui se crispe sous l'effet de la douleur. Derrière lui, un vélo renversé renseigne sur la nature de l'accident.

Appel et localisation

Un poste téléphonique dont le boîtier volumineux indique qu'il est professionnel, avec un chronomètre suspendu à côté du combiné. Bruit de sonnerie. Une femme entre dans le champ, décroche. "Allô, la Croix-Rouge, j'écoute". La suite du film nous apprend qu'elle est la directrice de la section. La caméra resserre sur son visage qui se concentre sur les informations qui lui sont fournies par l'appel, puis sur sa main qui les prend en note. Elle répète : "Lhermitage, après le pont de chemin de fer, à droite...". Elle recueille ensuite les informations cliniques : fracture de jambe droite. Elle répond : "Et bien écoutez, vous l'étendez et nous arrivons." Après avoir raccroché, elle fait venir une ambulancière, "Marie-Jo". Quand celle-ci vient, la directrice se lève, contourne son bureau et lui indique le lieu de l'accident sur une carte affichée sur le mur. Comme dans beaucoup de films qui concernent la médecine rurale, Les ambulancières insiste sur l'équipement de communication et les méthodes de localisation pour montrer par quel système le service peut couvrir son ressort. (02:07).

La formation des ambulancières

Entretien avec la directrice : "Toutes les ambulancières de la section dont je suis la directrice ont suivi une pré-sélection, un stage de théorie et pratique de 5 mois qui les a familiarisé avec le secourisme et la réanimation..." En plan de coupe, dans l'habitacle de l'ID, une infirmière (que désigne son port d'une blouse blanche) montre à une ambulancière comment appliquer un masque à oxygène sur le visage d'un patient. "... la puériculture..." En plan de coupe, un nourrisson est transporté dans un couffin porté manuellement et d'un pas stable. "... quelques notions générale de médecine..." En plan de coupe, une ambulancière assiste dans un des fauteuils de la salle de permanence, qui étudie un ouvrage de médecine. "... le secrétariat aussi, la topographie, la conduite adaptée au transport des malades et des blessés, et même la mécanique des voitures qu'elles utilisent journellement." Les plans de coupe qui suivent illustrent chacun les différentes compétences qui viennent d'être mentionnées. (02:56)

Entretien avec une ambulancière

Un raccord sur la main d'une ambulancière qui intervient sur le moteur d'une ambulance permet d'enchaîner avec la séquence suivante. Le plan d'illustration des compétences requises devient plan d'introduction d'un entretien avec elle. Incidemment, la main est personnalisée : elle était main générique d'ambulancière en action, elle devient la main de cette ambulancière qui va parler devant la caméra. Celle-ci explique qu'elle est devenue ambulancière en découvrant à seize ans un article sur la question. Elle a d'abord travaillé en clinique pour s'"habituer aux malades". La caméra resserre sur son visage, auparavant, nous l'avons vu examiner ses doigts pour vérifier leur état de saleté. En suivant "la cession pour devenir ambulancière", elle a découvert que ce métier lui plaisait par son côté social - transporter et aider les malades, les accompagner dans les démarches administratives pour entrer à l'hôpital, accompagner à l'hôpital les femmes qui vont accoucher ou chez elles quand elles ont accouché. Les plans de coupe qui interviennent illustrent de manière documentaire les différentes tâches énoncées. Retour sur l'accident survenu au jeune homme sur une route de campagne. La musique initiale reprend, rythmée et moderne. Alors que le médecin continue son intervention, l'ambulancière entre dans le champ pour organiser la protection du site. Elle demande à une femme présente de le signaler aux véhicules qui se succèdent sur la voie. Elle vient assister le médecin qui enveloppe la jambe du patient puis transporte celui-ci dans l'arrière de l'ID 19. "Rassurez-vous, ce n'est pas grand chose", lui dit-elle. Retour sur l'ambulancière en entretien : "j'ai vraiment l'impression de remplir une mission quand je vais chercher un malade ou un blessé." (04:32)

L'exaltation d'être au service de tous

L'ID 19 franchit le portail de l'hôpital. Le commentaire reprend : "Ce métier parfois difficile, avec un salaire moyen, demande une part de bénévolat". Il faut comprendre que l'ambulancière ne doit pas compter ses heures supplémentaires, ni espérer les voir rémunérées. La compensation : "l'exaltation qui naît d'être à tout instant au service de tous." Une affiche avec une photographie d'une ambulancière tenant un combiné et parlant dedans. Au-dessus est écrit : "Le drame est sur la route, il faut sauver les blessés." Un léger panoramique vertical descendant révèle la suite du slogan écrite à côté du logo de la Croix-Rouge : " Soyez une conductrice spécialisée de la Croix-Rouge française." Derniers plans pour montrer des ambulancières en train de laver une vitre de véhicule, préparer la cuisine, écrire une lettre. "Certains jours, l'absence d'accidents laisse un peu de répit à ces jeunes filles gaies, féminines, sympathiques, toujours heureuses de se retrouver dans la bonne humeur générale qui anime la vie communautaire à la section." Deux d'entre elles devisent autour d'un catalogue de prêt-à-porter, une autre se maquille avec soin, un disque tourne et une machine à coudre est en marche. Cuisine, couture, mode, ménage... Les jeunes filles s'occupent selon les tâches traditionnelles qui leur sont assignées. "Une santé solide, beaucoup de sang froid, mais surtout beaucoup de gentillesse : trois qualités précieuses pour devenir ambulancière." Pour finir, reprise du plan de l'ID 19 qui sort du service des ambulances, avec dans l'habitacle, l'ambulancière qui manoeuvre en affichant un air averti.

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Joël Danet