Le médicament (1964)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Le médicament


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Le médicament
Year of production 1964
Country of production France
Director(s) Jean Venard
Scientific advisor(s) Georges Portmann
Duration 17 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 16 mm
Original language(s) French
Production companies les films du cyprès
Sponsor(s) chambre syndicale nationale de production pharmaceutiqueCNDP
Archive holder(s) CNDP

Main credits

Contents

Theme

(français)
Exposé sur l'activité pharmaceutique, son utilité, son histoire, les développements modernes de l'élaboration et de la fabrication de ses produits.

Main genre

Documentaire

Abstract

(français)
Une ambulance sur une route, un médecin au chevet d'un enfant malade : nous avons constamment recours au binôme médecin-pharmacien. L'usage des plantes à des fins médicales remonte à loin, aujourd'hui, la pharmacie ne se cantonne pas aux officines, elle mobilise des usines pour une fabrication industrielle de ses produits et des laboratoires pour les élaborer et en assurer un suivi.

Context

(français)
Développement de l’industrie du médicament, actualité marquée par des scandales causés par des accidents liés à sa consommation (Contergan en Allemagne)

Structuring elements of the film

  • Reporting images  : Yes.
  • Studio pictures  : No.
  • Archive footage  : Yes.
  • Animation sequences  : No.
  • Inter-titles  : No.
  • Animator  : No.
  • Voice over  : Yes.
  • Interview  : Yes.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the movie direct the spectator's view?

(français)
Amorçant par une situation d'urgence (un accident), enchaînant avec des visites banales de médecin, le film accroche le spectateur et lui fait prendre conscience de la nécessité quotidienne du binôme médecin-pharmacien. La séquence qui articule l'histoire de la fabrication des médicaments avec l'exposé sur leur production industrielle vise à montrer que la pharmacie est sortie de l'artisanat pour devenir une activité moderne, scientifique, et fiable à ces deux titres, comme l'illustre le plan final sur la vérification des médicaments en laboratoire.

How are health and medicine portrayed?

(français)
Plus généralement, l’institution de santé est valorisée par son efficacité, sa rigueur et sa capacité à mettre à profit l’innovation technique. A remarquer que mis à part son prémabule, le film laisse l’usager-patient hors champ, privilégiant les étapes de la recherche et de l’industrie.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
télévision scolaire

Communications and events associated with the movie

(français)
bulletin de la radio-télévision scolaire

Audience

(français)
élèves desétablissements

Local, national, or international audience

Unknown

Free-form description

(français)
Introduction : fonction du médicament
Une ambulance sur une route de campagne. « Tous les jours, les hommes sont frappés par la maladie. Tout est fait pour rétablir la santé. Deux hommes apportent leurs compétences dans cette bataille : le médecin et le pharmacien. »Dans une maison, un médecin vient examiner un enfant malade. Il prescrit des médicaments sur un coin de table. Le commentaire égrène quelques autres cas : « un ouvrier a été blessé. Il se pourrait que des germes de tétanos soient entrés dans sa plaie. Le petit Gérard prend du sirop parce qu'il a eu une bronchite. Cette vieille femme fatiguée est examinée par un médecin... » Nous pénétrons dans une pharmacie de quartier qui ressemble aux officines d'autrefois : lambris et étagères garnies de fioles. « Vous n'oublierez pas de coller les timbres! » recommande le pharmacien à la femme à laquelle il donne un sachet par-dessus le comptoir.
L’histoire du médicament
Séquence historique, gravures médiévales. « les anciens avaient des remèdes conter la douleur. Des plantes médicinales encore utilisées de nos jours. Les Chinois connaissent depuis longtemps les vertus de la rhubarbe et de la fleur de pavot. Les Arabes utilisaient le camphre et le safran. » Vues sur des plantes et les fioles qui conditionnent les remèdes. « Les hommes utilisaient les plantes et observaient le résultat. C'était le temps de la médecine empirique. Lavoisier, Bernard et Pasteur ont apporté des méthodes qui ont enrichi considérablement les ressources de la pharmacie. Un exemple avec la quinine qui a permis de lutter contre le paludisme. »
Aujourd’hui : laboratoire et industrie
Des mains manipulent des produits posés sur un trébuchet. Travelling sur des alambics modernes utilisés pour « des médicaments de synthèse. », puis sur une machine industrielle employée pour conditionner les aspirines. Vues sur des usines de fabrication dont les méthodes de production « n'ont plus rien à voir avec les manipulations d'un pharmacien dans son officine. Cependant, cette production moderne reste sous le contrôle d'un pharmacien. Les laboratoires font penser à des usines de produits chimiques, et aussi à de usines de fabrication en grande série. » Massivité de la production et technologie se conjuguent. Des hommes en combinaison manipulent des fioles. Elles sont étiquetées par des machines. Séquence de préparation de la pénicilline : bouillons de culture placés dans un agitateur, extraction et purification dans des espaces stériles. « La pureté des médicaments est un souci constant. Leur vérification emploie plus de laboratoires et de laborantins que la fabrication elle-même. »

Notes complémentaires

(français)



Contributeurs

  • Auteurs de la fiche : Joël Danet