Lésions cutanées et vénériennes, Service du Docteur Carle (1918)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Lésions cutanées et vénériennes, Service du Docteur Carle


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Lésions cutanées et vénériennes, Service du Docteur Carle
Year of production 1918
Country of production
Director(s)
Scientific advisor(s)
Duration minutes
Format Muet - Noir et blanc - 16 mm
Original language(s)
Archive holder(s) ECPAD

Main credits

(français)

Content

Theme

(français)
Lésions cutanées et vénériennes, en particulier dans les colonies, avec un développement

Main genre

Synopsis

(français)
Inventaire des lésions sous forme d'intertitres les nommant suivis de vues en GP les montrant. Le film ne paraît pas avoir de plan : les vues ne sont pas ordonnées, il n'y a ni introduction, ni fin, le montage est sommaire, certaines vues sont difficiles à étudier tant les images sont imprécises. Sans doutes un film technique à usage interne.

Context

(français)
À l'époque du film, la syphilis est une maladie courante qui était la cause d'une forte mortalité infantile. Cependant les évolutions médicales pour soigner cette maladie seront bientôt déterminantes. En 1921, Ernest Fourneau, met au point un dérivé de l'arsenic à l'institut Pasteur : le Stovarsol. Ce dérivé est plus stable et se prend par voie orale. En 1934 le principe actif du Salvarsan, découvert en 1920 par Carl Voegtlin et Homer Smith, est introduit par le traitement de la syphilis sous le nom de Mapharsen. Le problème des médecins face à cette maladie reste l'ignorance de la population. En effet malgré des campagnes d’information en France, la population semble encore trop peu informée par les dangers de ce fléau.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : yes.
  • Set footage  : no.
  • Archival footage  : yes.
  • Animated sequences  : yes.
  • Intertitles  : yes.
  • Host  : no.
  • Voice-over  : yes.
  • Interview  : no.
  • Music and sound effects : no.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
L'objectif est de prévenir les soldats (en particulier les contingents coloniaux) sur les risques personnels et familiaux qu'implique le péril vénérien.

How are health and medicine portrayed?

(français)
Santé et médecine proposent une prise en charge efficace sur le territoire colonial.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

Presentations and events associated with the film

Audience

Local, national, or international audience

<Template-nationale (avec les réseaux coloniaux)>

Description

(français)
« salle de lavage uréthrax ».
Dans des toilettes collectives, un sous officier aligne des soldats qui se mettent à uriner contre un mur. L'un d'eux se retourne vers la caméra, hilare. « Maladies exotiques chez les contingents indigènes ».
Cette séquence occupe les trois quarts du film.
« Béribéri chez les Annamites. »
Dans la cour d'un dispensaire, sous l'oeil d'un officier, des hommes en chemise marchent alignés. Ils claudiquent, l'un d'eux tombe.
« Lèpre chez les Annamites ».
Dans une cour, des hommes torse nu montrent leurs mains ou leurs bras rongés par la maladie. Dans le fond du champ passent des officiers qui jettent un oeil à la caméra. Dernière vue sur des fesses pelées, puis logo du « Service cinématographique de l'Armée française. »

Supplementary notes

(français)



Contributors

  • Record written by : Joël Danet