Fichier:PourVous n347 11juil1935 p14.pdf

From Medfilm
Jump to: navigation, search
Original file(1,891 × 2,747 pixels, file size: 2.65 MB, MIME type: application/pdf)

Quatre spectateurs livrent leurs impressions quant au film « Itto » de Jean Benoit-Lévy et Marie Epstein.

Celles de « X-37 » de Paris sont contradictoires et vont de l’absence d’un « esprit de corps » présent dans les Trois Lanciers du Bengale et du niveau jugé moyens des acteurs français au « extérieurs magnifiques » et à une « soirée excellente » en fin de compte.

« Octave » estime que le film a droit à une bonne place au sein du cinéma français, même si « l’aimable pagaïe » des Français ne l’a guère emballé. Mais la médiocrité apparente de leur prestation provient, selon lui, de la présence inédite des « Chleus ». En post-scriptum, il remercie la rédaction pour le « numéro d’été ».

René Routal de Paris adresse ses « très sincères compliments » à Jean Benoit-Lévy pour ce film qu’il a tant apprécié, notamment pour le jeu des acteurs « indigènes ». Seul bémol, Simone Berriau qui, par « son accent et son physique », lui parait trop peu « Chleuh ».

Un autre parisien, Gérard Gance, attribue par erreur « Itto » à Abel Gance.

File history

Click on a date/time to view the file as it appeared at that time.

Date/TimeThumbnailDimensionsUserComment
current08:53, 7 September 2016Thumbnail for version as of 08:53, 7 September 20161,891 × 2,747 (2.65 MB)Emmanuel.NUSS (Talk | contribs)Quatre spectateurs livrent leurs impressions quant au film « Itto » de Jean Benoit-Lévy et Marie Epstein. Celles de « X-37 » de Paris sont contradictoires et vont de l’absence d’un « esprit de corps » présent dans les Trois Lanciers du Ben...
  • You cannot overwrite this file.

The following page links to this file:

Metadata