Fichier:PourVous n333 04avril1935 p2.pdf

From Medfilm
Jump to: navigation, search
Original file(1,859 × 2,731 pixels, file size: 2.72 MB, MIME type: application/pdf)

Dans son article, le journaliste Jean Fayard se livre à une comparaison du film britannique « Les Trois Lanciers du Bengale » et du film français « Itto », par le biais d’une interview fictive de « Tripleton » par « Doublard », dans laquelle il accorde sa préférence à la réalisation britannique, dont il loue la dimension héroïque et le caractère épique des personnages malgré une représentation, caricaturale selon lui, des « adversaires des Anglais ». A l’inverse, la production française, où la colonisation n’est non pas « guerrière » mais « humanitaire », lui parait trop doux avec l’impression « de désordre et d’indiscipline » donnée par les Français « médiocres » et « voyous », et bien loin des « procédés virils » de Lyautey. Les Chleuhs lui apparaissent au contraire « beaux, fermes, dignes et braves ». Il conclut son article sur la coïncidence des dimensions artistiques et nationales dans les films coloniaux et en considérant que « la base du colonialisme, c’est le nationalisme ».

File history

Click on a date/time to view the file as it appeared at that time.

Date/TimeThumbnailDimensionsUserComment
current08:37, 7 September 2016Thumbnail for version as of 08:37, 7 September 20161,859 × 2,731 (2.72 MB)Emmanuel.NUSS (Talk | contribs)Dans son article, le journaliste Jean Fayard se livre à une comparaison du film britannique « Les Trois Lanciers du Bengale » et du film français « Itto », par le biais d’une interview fictive de « Tripleton » par « Doublard », dans laquell...
  • You cannot overwrite this file.

The following page links to this file:

Metadata