Classe aérée : l'école des filles de la rue des Epinettes à Paris (1919)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Classe aérée : l'école des filles de la rue des Epinettes à Paris (1919)


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Classe aérée : l'école des filles de la rue des Epinettes à Paris (1919)
Year of production
Country of production France
Director(s)
Scientific advisor(s)
Duration minutes
Format Muet - Noir et blanc -
Original language(s)
Archive holder(s) ECPAD
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

Contents

Theme

(français)
La vie quotidienne dans une classe aérée selon les principes de la ligue d’Hygiène Scolaire

Main genre

Documentaire

Abstract

(français)
Quotidien de jeunes pensionnaires d’une classe aérée au sein de l’école pour filles de la rue des Epinettes à Paris. Cette école pour filles s’inscrit dans le programme d’hygénisation d’après guerre. Cette dernière est surveillée par le Dr. MarchouxLe naturisme, comme il est définit au XVIIIe siècle est une philosophie médicale initiée par Hippocrate. En effet, cette philosophie de vie s’oppose aux traitements médicamenteux. La philosophie naturiste repose sur la nature médicatrice et justifie l’emploi des agents naturels comme l’air, l’eau, le soleil et s’appuie aussi sur l’exercice physique et la diététique comme garants de la santé.De 1919 à 1930, apparait en France, un renouveau de ces revendications. En effet, avec la fin de la guerre, plus de 50% de la population infantile évolue dans des conditions d’hygiène critique. Les écoles de plein air se multiplient alors grâce au Docteur Armand-Delille. En effet, il tente de faire appliquer systématiquement les principes naturiste dans les écoles de la région parisienne.De plus, en 1918, la Ligue d’Hygiène scolaire, avec le concours du Pr. Méry et de Melle Chauveau, crée à Fontaine-Bouillant, la première classe aérée, destinée aux petites filles des écoles élémentaires parisiennes. Cette classe aérée est alors l’application même des nouvelles tendances. En effet, ces dernières s’expriment par le bain de soleil, le coucher dans les pièces aux fenêtres grandes ouvertes, l’éducation physique par la Méthode Naturelle mais aussi l’hydrothéraphie matinale, ainsi que le brossage des dents. Ces éléments sont tous présents au sein du film représentant l’école des Epinettes.Ce type d’école, dit E.P.A, voir école au soleil du Dr. Rollier, existantes d’avant guerre, ne sont plus essentiellement réservées comme avant aux enfants pré-tuberculeux ou phtisique, mais sont aussi ouvertes à partir de 1918, grâce à la Ligue d’Hygiène scolaire aux enfants anémiques et rachitiques. Cependant, tout cela dans un but préventif.La ville de Paris voit l’ouverture de six E.P.A entre 1919 et 1921 sous l’influence du Pr. Grancher sur l’Académie de Médecine de Paris. De plus par cette même influence, nait la classification de ces E.P.A : la classe aérée; l’E.P.A externat; l’E.P.A internat et le preventorium.

Context

(français)
l’entre deux-guerre

Structuring elements of the film

  • Reporting images  : Yes.
  • Studio pictures  : No.
  • Archive footage  : No.
  • Animation sequences  : No.
  • Inter-titles  : No.
  • Animator  : No.
  • Voice over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the movie direct the spectator's view?

How are health and medicine portrayed?

(français)
La santé et la médecine sont représentées par les actes d’hygiène corporelle par l’acte de la douche, du brossage des dents. De plus, par le ménage des lieux de cours, mais aussi par la pratique d’exercice physique dans la cours -> gymnastique.En outre, cela se distingue aussi par le port de vêtements amples, préférable à la respiration.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

Communications and events associated with the movie

Audience

(français)
Le public peut être celui du corps médical dans le but d’une promotion de ces nouvelles techniques hygénistes.

Local, national, or international audience

Unknown

Free-form description

Notes complémentaires

(français)

Références et documents externes

(français)
Marié-Davy Dr., L'école de plein air et l'école en plein air , Revue d'hygiène et de police sanitaire, 24, XLII, 1920, p. 368-376.
Rafinesque Dr., Note au sujet des mauvaises attitudes imposées aux enfants par leurs vêtements, La Médecine scolaire, 10,1922,p. 240-244.
Vitry Dr. G., Au congrès des écoles de plein air. La définition du préventorium et de l'école de plein air, La Médecine scolaire, 17, 1978, p. 14.
Thibault J., La conjoncture des années d'après-guerre, In Arnaud P., Clément J.-P., Herr M. Education physique et sport en France, 1920-1980, Ed. AFRAPS. Clermont- Ferrand, 1989, P. 109.
Langlois Dr., L'éducation physique à l'école primaire. Le rôle du médecin , La Médecine scolaire, 8, 1922, p. 195-198.


Contributeurs