Campagne de vaccination BCG dans le sud algérien (1950)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Campagne de vaccination BCG dans le sud algérien


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Campagne de vaccination BCG dans le sud algérien
Year of production 1950
Country of production France
Director(s)
Scientific advisor(s)
Duration 1 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 35 mm
Original language(s) French
Production companies Les Actualités Françaises
Archive holder(s) INA

Main credits

Content

Medical themes

Theme

(français)
Une campagne de vaccination BCG dans le désert algérien.

Main genre

Synopsis

(français)
Une voiture arrive dans un douar au milieu du désert algérien et s'arrête près d'un bâtiment où attendent les habitants. De cette voiture descendent trois assistantes médicales agissant dans le cadre de la "Campagne internationale contre la tuberculose". Elles saluent le chef du village et procèdent à la vaccination des adultes et des enfants. Celle-ci comprend un questionnaire relatif à leur santé et un test déterminant la nécessité ou non d'un vaccin.

Context

(français)
La tuberculose est une maladie transmissible par voie respiratoire. Le dépistage de la tuberculose se met en place progressivement dans les années 1920 et 1930 et, à partir de 1945, les malades atteints par la tuberculose peuvent bénéficier de thérapies adaptées. En 1946, le Dr Walsman met à la disposition des Français un antibiotique. En 1950, la vaccination par le BCG, mise au point en 1924, devient obligatoire. De nombreuses campagnes de sensibilisation, de dépistage et de vaccination sont lancées aux quatre coins de la France.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le regard du spectateur est attiré par la voiture ou les femmes en mouvement. De même la caméra montre-t-elle en gros plan l'insigne "Campagne internationale contre la tuberculose". Le spectateur étant principalement concentré sur ce qui se passe au centre de l'écran, le réalisateur du documentaire a positionné toutes les actions jugées importantes au centre de sa caméra.

How are health and medicine portrayed?

(français)
S'agissant de prévention et de vaccination, la santé et la médecine sont tout naturellement représentées par les infirmières en blouses blanches et les instruments médicaux utilisés pour cette vaccination préventive.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Cinémas d'exploitation

Presentations and events associated with the film

Audience

(français)
Grand public

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
L'arrivée dans le désert
La voiture est seule en plein milieu du désert, le sable s'étend à perte de vue, seul se dresse un bâtiment haut et rectangulaire. La voiture arrive enfin vers un petit attroupement de personnes : des Algériens habillés en tenues traditionnelles claires et sombres. Ils sont alignés des deux côtés afin de laisser un passage à la voiture dans laquelle arrivent les infirmiers et infirmières. Seul un bâtiment qui ressemble à une grange ou une maison est présent.
La présence des infirmiers et infirmières
Des femmes descendent de la voiture, elles sont assistantes médicales et en charge de la prévention contre le tuberculose. Un insigne en tissu est cousu à leurs manches : "Campagne internationale contre la tuberculose". A tours de rôle elles se présentent à un homme en habit traditionnel ainsi qu'un homme en costume. Le premier homme semble être le chef du village en charge des habitants, il vient accueillir personnellement les infirmières.
La vaccination préventive
Après leur arrivée, les assistantes médicales procèdent à un contrôle d'identité et complètent une fiche de renseignement sur les villageois. Chaque habitant doit passer devant les infirmières. La vaccination est réalisée par une infirmière et un médecin. Les enfants, particulièrement touchés par la maladie mais plus facilement guérissables que les adultes sont les premiers à être soumis aux tests de prévention. Certains adultes, moins nombreux, reçoivent eux aussi une injection au niveau de l'épaule.

Supplementary notes

(français)



Contributors

  • Record written by : Marie Horvais, Emmanuel Nuss