Brush for beauty (1966)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Brush for beauty
Title Brush for beauty
Year of production 1966
Country of production États-Unis
Director(s)
Scientific advisor(s)
Duration 5 minutes
Format Parlant - Couleur - 16 mm
Original language(s) English
Subtitles and transcription EnglishFrench
Production companies Cal Dunn Studios Inc.
Commissioning body American Dental Association
Archive holder(s) National Library of Medicine

Main credits

(français)
BRUSH FOR BEAUTY presented by THE AMERICAN DENTAL ASSOCIATIONa production of CAL DUNN STUDIOS, INC.COPYRIGHT MCMLXVI BY THE AMERICAN DENTAL ASSOCIATION

Content

Medical themes

Theme

(français)
Hygiène dentaire

Main genre

Synopsis

(français)
Une jeune fille de 18-20 ans demande des conseils à sa tante pour réussir un entretien d’embauche. Sa tante qui est rédactrice beauté dans un magazine lui conseille de prendre davantage soin de ses dents.

Context

(français)
Taux de chômage inférieur à 5% aux États-Unis dans les années 60 (l'héroïne du film cherche du travail).

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le film propose aux spectateurs (spectatrices ?) de s'identifier à une héroïne jeune et moderne (vêtements et coiffure à la dernière mode) qui a un problème courant (elle cherche du travail) et vient demander conseil à une femme plus âgée digne d’être prise comme modèle puisqu’elle a réussi dans un domaine « prestigieux » et « glamour » (elle est rédactrice beauté dans un magazine féminin).

How are health and medicine portrayed?

(français)
Des visites régulières chez le dentiste sont présentées comme la clé de la réussite (professionnelle et privée) pour les jeunes femmes modernes. L'atmosphère dans le cabinet dentaire est détendue. L'héroïne se lève du fauteuil en souriant. L'assistante du dentiste est souriante également. Il n'est fait aucune allusion à une éventuelle douleur pendant la consultation.Le dentiste explique à l’héroïne les principes d’une bonne hygiène dentaire, information qui avait déjà été amorcée par la tante de l'héroïne, son mentor.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
Jeunes filles et jeunes femmes

Local, national, or international audience

Unknown

Description

(français)
Ouverture sur un carton avec la mention "the more and attractive you" (la même avec le charme et l'attraction en plus!", avec une écriture cursive se détachant sur un agglomérat de pastilles colorées (registre romantique).
Dans une grande ville américaine, bureau de la rédactrice beauté d'un magazine.
Janet rend visite sur son lieu de travail à sa tante Vickie qui est rédactrice beauté dans un magazine. Vickie se rend compte que quelque chose tracasse Janet. Celle-ci lui explique qu’elle a encore échoué à un entretien d’embauche alors qu’elle aura besoin d’argent à la rentrée pour l’université. C’est pourtant le troisième entretien qu’elle passe. Cette remarque surprend beaucoup le spectateur de 2017 car ne pas trouver de travail au bout du troisième entretien d’embauche, c’est un phénomène plutôt courant de nos jours ! Janet se demande si ce sont ses cheveux, ses vêtements ou sa façon de parler qui posent problème. Elle ne s'interroge pas du tout sur ses éventuelles aptitudes ou compétences pour le travail qu’elle recherche, elle ne parle que de son apparence (d'ailleurs on ne dit jamais quel sorte de travail elle recherche). Elle demande conseil à sa tante qui en tant que rédactrice beauté doit pouvoir lui dire ce qui cloche. Effectivement, Vickie a remarqué que Janet ne sourit pas souvent. Or, le sourire est le meilleur secret de beauté de toutes les femmes qui ont réussi. (Vickie elle-même sourit beaucoup tout au long du film.) Remarquant que Janet rectifie son maquillage, Vickie lui demande si elle accorde autant d'attention à ses dents. Se brosse-t-elle vraiment bien les dents ? Depuis combien de temps n’est-elle plus allée chez le dentiste ? Pendant toute cette séquence, Janet se touche la joue plusieurs fois. Le spectateur comprend qu’elle a mal à une dent. Janet avoue qu’elle a été trop occupée ces derniers temps pour prendre rendez-vous.
Dans le cabinet du dentiste.
Janet se lève du fauteuil du dentiste. Il lui explique à quoi ressemble une bonne brosse à dents et lui montre comment se brosser les dents correctement en utilisant une maquette de mâchoire et une brosse à dents géante. Ensuite il lui parle de la prévention de la maladie parodontale tout en lui montrant des schémas dans un livre.
Dans le bureau de Vickie.
Lors de sa visite suivante, Janet est rayonnante. Elle est venue montrer à sa tante le nouveau manteau qu’elle s’est acheté avec son premier salaire. (Ne devait-elle pas économiser cet argent pour payer l’université ???) Elle remercie Vickie de lui avoir livré ce secret de beauté, le sourire, grâce auquel elle a trouvé un emploi facilement. Au bout de quelques instants, elle regarde sa montre et se rend compte qu’elle est en retard. Elle a rendez-vous pour déjeuner avec un jeune homme. Elle se retourne rapidement vers sa tante et l’assure qu’elle n’oubliera pas de sourire. Non seulement ses nouvelles habitudes d'hygiène dentaire lui ont permis de trouver un travail mais aussi de faire une rencontre...
Toute l’ambiance de ce petit film, et notamment la petite "pirouette" musicale de la fin, rappelle les épisodes de Ma sorcière bien-aimée (Bewitched, 1964-1972 aux États-Unis) et, d’un peu plus loin, ceux des premiers épisodes de Chapeau Melon et Bottes de Cuir (The Avengers) où apparaissent les personnages de Cathy Gale et Emma Peel (1962-1968 aux États-Unis).

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Joël Danet, Élisabeth Fuchs