Besoins alimentaires de l'homme (1964)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Besoins alimentaires de l'homme


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Besoins alimentaires de l'homme
Series Savoir et découvrir
Year of production 1964
Country of production
Director(s) Jacques Rutman
Scientific advisor(s)
Duration 25 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 16 mm
Original language(s) French
Commissioning body CNDP
Archive holder(s) CNDP

Main credits

(français)
« C'était une émission de Jacqueline Martini / Directeur de la photographie Robert Batton / Ingénieur visions Jean Sarrat / Illustration sonore Paul Aliprandi / Script / Marion Sarraut / Assistant Marinna Lamour / Réalisation Jacques Rutman »

Content

Medical themes

Theme

(français)
Pourquoi l'homme doit-il se nourrir ? Et de quoi cette alimentation doit-être être constituée ?

Main genre

Synopsis

(français)
Dans un studio dont le plateau rassemble les caractéristiques d'une salle de classe, une animatrice offre aux jeunes téléspectateurs un cours très illustré pour leur permettre de comprendre en quoi le bon fonctionnement du corps est dépendant une alimentation équilibrée.

Context

(français)

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : Yes.
  • Archival footage  : Yes.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : Yes.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le programme est conçu comme un cours, sa visée est informative et explicative. Il épouse le décor d'une salle de classe avec tout ce qu'elle peut comporter de matériel divers et varié : tableau noir, images, photos, diagramme. En plus de ces fournitures qui sont celles des écoles, le film utilise des supports pédagogiques alors difficiles à utiliser directement en classe : images de reportages, schémas dynamiques.Pour que la projection du jeune téléspectateur soit complète, l'animatrice endosse le rôle d'un professeur. Son discours est rythmé de façon posée pour laisser aux téléspectateurs le temps d'intégrer les données énoncées et se construit selon un plan clair.De plus, des enfants sont les exemples de la démonstration des ravages de la mal-nutrition. La conscience du jeune public est donc éveillée par la mise en parallèle de visages poupins et en bonne santé d'enfants dans lesquels il peut se reconnaître, avec les visages décharnés d'enfants d'autres continents. Naît donc un intérêt supérieur chez le téléspectateur de la même tranche d'âge, puisque cette mise en parallèle permet une double identification.

How are health and medicine portrayed?

(français)
L'alimentation de l'homme répond à une question de nécessité pour la bonne santé de l'être humain.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Télévision scolaire (en 1969, le taux d'écoute de la télévision scolaire est de 2 à 6%. En 1973, 1/3 des écoles bénéficient d'un téléviseur solaire. - revue "Education - Formation" n° e- 289 - déc. 2008)

Presentations and events associated with the film

(français)
Bulletin de la radio-télévision scolaire

Audience

(français)
Public scolaire

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
La structure narrative de ce film est très claire : 1) introduction : le réflexe d'alimentation2) pourquoi le corps réclame des apports d'énergie ?3) les apports nécessaires et les aliments qui les renferment 4) Conclusion : ouverture sur la faim dans le monde
1) Introduction :PE, plateau avec l'animatrice assise. Fond noir.« Le bébé vient au monde, il commence par téter et toute sa vie durant, il va s'alimenter ». Images de peintures avec des enfants au sein, photo contemporaine d'un bébé tétant, film d'un enfant mangeant à table à côté de sa mère, film d'un repas de famille.
2) L'énergie réclamée par le corps:Retour en plateau. L'animatrice se lève et se dirige avec des images suspendues d'enfants rachitiques. « Ces enfants doivent manger pour continuer à vire. Pourquoi l'homme a-t-il besoin de s'alimenter ? »Trois facteurs : la multiplication des cellules : insertion d'images animées vues au microscope sur le renouvellement des cellules : « la vie même ». La voix de l'animatrice hors champ explique les images.à partir du moment où l'enfant vient au monde, jusqu'à la fin de sa croissance, il doit prendre du poids. Voix de l'animatrice toujours hors champ. Images fixes et animées illustratrices d'enfants au différents stades de leurs croissances.le travail, l'effort musculaire. Images fixes d'hommes au travail.Ces trois facteurs demandent de l'énergie. Retour en plateau. Animatrice devant des images suspendues montrant des installations mesurant le métabolisme de base de chaque individu.Un autre panneau suspendu montre un tableau du nombre de calories nécessaires par jour en fonction du travail fourni.
3) les apports nécessaires et les aliments qui les renferment :« On déduit de ceci la première loi de l'alimentation : une quantité suffisante de nourriture en fonction du nombre de calories dépensées par jour ». Protides, lipides, glucides : sur une table dans le studio, des assiettes avec des aliments contenant ces trois apports ont été placées. GP sur les assiettes, voix hors champ de l'animatrice. Sa main dans le champ montre les aliments au fur et à mesure de son explication.
« Si les besoins énergétiques de l'homme sont satisfaits, ses besoins alimentaires le sont-ils tout autant ? » Non, il lui faut aussi des matières premières. Zoom sur une photo d'un homme buvant, suspendue derrière l'animatrice. Insertion d'un film avec un homme au puits. Plateau : besoin de sels minéraux. On retrouve l'animatrice devant un buste anatomique, entouré de photos suspendues. Au fur et à mesure de l'énoncé de l'animatrice, la caméra se promène de photo en photo.besoin aussi de calcium et de phosphore, impératifs pour la minéralisation des tissus.besoin aussi de souffre et d'iode. La thyroïde est montrée par l'animatrice sur le mannequin.besoin de fer dans les globules rouges. Zoom sur une photo de globules. L'animatrice se déplace de nouveau derrière la table. « quels aliments peuvent nous apporter ces composants très importants pour l'homme ? » elle désigne des assiettes les comportant.besoin aussi d'acides aminés. Déplacement de l'animatrice devant un diagramme traçant les résultats d'expériences sur la croissance des rats qui illustre ce besoin. Explications des données du diagramme.besoin aussi de vitamines. Déplacement devant des panneaux de photos montrant des enfants et des hommes carencés en vitamines. Retour à la table pour y montrer les aliments comportant des vitamines.
4) Conclusion : l'alimentation doit être variée pour répondre à tous les besoins nécessaires à l'homme. Ouverture du discours : pays sous-développés (zoom sur une carte du monde où ces pays sont en noirs). « Dans ce pays, le problème de l'équilibre de l'alimentation ne se pose pas encore. Le problème qui se pose est celui de la faim à vaincre ». A ce moment du film, musique. Photos d'enfants mourant de faim. « Un tiers du globe mange 85% des richesses du monde. (…) Alors que nous avons dans nos pays le spectacle d'enfants resplendissants (…), dans ces pays, on a le spectacle d'enfants malades. Et le scandale est encore beaucoup plus grand quand on songe que des tonnes de blé sont entreposées qui ne serviront jamais. » Pour cette conclusion, le discours éducatif est abandonné pour un discours cherchant à éveiller les consciences des jeunes téléspectateurs.
La musique intervient seulement à la fin.

Supplementary notes

(français)
Cette émission, réalisée comme « Localisations cérébrales » par Jacques Rutman, use des mêmes ressors pour rendre son propos scientifiques le plus compréhensible et clair possible.

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : France Garat