Timiya (« Le Plaisir ») (1998)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Timiya (« Le Plaisir »)


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Timiya (« Le Plaisir »)
Year of production 1998
Country of production France, Mali
Director(s) Gilles Le Mao
Duration 74 minutes
Format Parlant - Couleur - vidéo
Original language(s) Bambara
Translated French
Production companies La Huit production
Commissioning body Ministère de l'Emploi et de la SolidaritéDGS-Division SIDA
Archive holder(s) CIRDD Alsace

Main credits

(français)

Content

Theme

(français)
La prévention de la transmission sexuelle du sida dans une communauté immigrée du Mali

Main genre

Synopsis

(français)
Après plus de dix ans passés en France, Bouba rentre au pays pour un court séjour. Il revient avec sa nouvelle femme. Celle-ci va tomber dans la prostitution, et devenir séropositive…

Context

(français)
La troupe Yeleen jouait en bambara au Mali et en France. Le Ministère des affaires sociales de l’époque à demander à Gilles le Mao de réfléchir à une sorte de sitcom façon africaine pour diffuser gratuitement en VHS cette pièce dans les foyers maliens français. Le Huit Production avait réalisé quelques années auparavant 5 courts métrages pour l’ONISEP afin de présenter l’école aux primo-arrivant en 5 langues (bambara, turc, chinois, tamoul). Selon Gilles La Mao, cette pièce a été copiée officieusement et diffusée jusqu’au Mali.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le film est une pièce de théâtre. Les acteurs parlent une langue africaine parlée en Afrique de l’ouest principalement au Mali, et qui serait assez proche du dioula. La troupe de théâtre Yeleen a probablement été utilisé pour créer une proximité avec le public migrant visé. Le public visé est appelé à se reconnaître dans les difficultés exposés dans ce film : difficulté pour les papiers, difficulté à concilier culture d’origine et culture du pays d’accueil… Il est mis en garde contre l’argent « facile » de la prostitution, les guérisseurs, le sida…

How are health and medicine portrayed?

(français)
Le guérisseur est présenté comme un charlatan, le médecin noir représentant la médecine occidentale est présenté de façon respectable.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
foyers d'hébergement, lieux de prévention

Presentations and events associated with the film

(français)
plaquette de présentation

Audience

(français)
tout public

Local, national, or international audience

Unknown

Description

(français)
C’est une pièce de théâtre filmée, les acteurs parlent dans leur langue, elle est sous titrée Français.
Débat sur le port du préservatif
C’est l’anniversaire de Bintou, une femme noire d’une trentaine d’année. Elle attend les invités dans son salon. Bouba, son compagnon, même âge, arrive un peu avant les autres. Il lui annonce qu’il a enfin une carte de séjour de dix ans. Les invités arrivent, ils discutent et se promettent de se rejoindre plus tard pour sortir. Bouba et Bintou restent seuls. Ils se disputent : Bouba ne souhaitait pas que Bintou prévienne les autres invités concernant son obtention de la carte de séjour. Il va partir pour l’Afrique la semaine prochaine, cela fait dix ans qu’il n’a pas vu ses parents. Bintou aurait aimé qu’il attende d’officialiser leur situation, de se marier avant qu’il ne rentre au pays. Ils ont un enfant qui a deux ans. Ils se disputent également autour du port du préservatif, Bintou a gain de cause et Bouba accepte l’idée d’aller en acheter. Bintou lui demande sa confiance, ils se marieront quand il rentrera.
La prostitution et ses risques sanitaires
Un autre couple est filmé dans un autre décor. Ils parlent également de leur relation et du préservatif, la femme incite une nouvelle fois l’homme. Comme Bouba, l'homme ne se sent pas malade et demande la confiance de sa partenaire. Bintou entre en pleurs, Bouba s’est marié en rentrant au pays et ramène sa nouvelle femme demain.Nouveau décor. On retrouve Bintou et sa nouvelle femme, Saindou, dans le salon de leu appartement. Bintou part travailler, Saindou se plaint que depuis 3 mois en France elle s’ennuie. Deux femmes, deux amies, viennent sonner à la porte. Elles conseillent à Saindou de se prostituer afin d’avoir de l’argent. L’une d’elle l’incite fortement en ces temps de sida à porter le préservatif afin de ne pas laisser entrer le virus dans la famille, l’autre est moins convaincue.Nouveau décor. On retrouve deux hommes noirs dans une pièce, l’un est en train de coudre. Les deux hommes font affaire ensemble, l’un « rabat » les clients et l’autre reste au magasin avec la femme (Saindou) qui se prostitue. Ils se partagent tous les trois les bénéfices. Les clients sont satisfaits, et les bénéfices importants.
La maladie : dépistage, information
Saindou va voir un guérisseur, car elle a de la fièvre, vomissements et diarrhée. Celui-ci est présenté comme quelqu’un qui boit et extorque de l’argent. De retour dans l’appartement de Bintou, deux amis sont présents, Saindou aussi, elle est dans sa chambre. Ils sont allés à l’hôpital, le médecin, un homme de leur ethnie, vient à domicile pour annoncer le diagnostic de sida. Le médecin incite Bouba à se faire dépister et rappelle les modes de transmission du sida. Un des amis présents est heureux qu’on lui explique cela dans sa langue.
Le film a le mérite de donner des informations sur les modes de transmission du sida et son moyen de prévention, le préservatif de façon assez simple et dans la langue du public ciblé. Il aborde également le thème de la prostitution et les difficultés rencontrées par les immigrés homme et femme en France. Le ton enjoué et la musique fréquente dans cette pièce de théâtre tranchent avec le scénario qui est assez sordide.

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors