Le Comité International de la Croix-Rouge à Genève - Ses activités d'après-guerre (1923)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Le Comité International de la Croix-Rouge à Genève - Ses activités d'après-guerre


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Le Comité International de la Croix-Rouge à Genève - Ses activités d'après-guerre
Year of production 1923
Country of production Suisse
Director(s)
Scientific advisor(s)
Duration 4 minutes
Format Muet - Noir et blanc - 35 mm
Original language(s) French
Production companies CICR
Commissioning body CICR
Archive holder(s) Cinémathèque suisse - fonds CICR

Main credits

(français)

Content

Medical themes

Theme

(français)
Les nouvelles missions de la Croix-Rouge après la Première Guerre Mondiale

Main genre

Synopsis

(français)
Ce documentaire institutionnel muet présente les activités de la Croix Rouge en temps de paix, lesquelles resteraient très nombreuses et nécessaires. Mettant en scène le comité international se réunissant à Genève, le documentaire retransmet sous la forme d'intertitres entrecoupés d'images d'archives le discours du président du CICR quant aux diverses actions nécessaires que mène toujours la Croix Rouge. Parmi elles le rapatriement des prisonniers, la lutte contre la sous-alimentation, la lutte contre les épidémies, l'aide aux réfugiés.

Context

(français)
Plusieurs années après la Première Guerre Mondiale, le Comité International de la Croix Rouge reste très actif sur le plan humanitaire. Il s'agit à présent de légitimer la poursuite de son action alors que le conflit mondial a cessé.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : Yes.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le film a une tonalité didactique. Il démarre par une question (l'activité de la Croix rouge va-t-elle se terminer ?) à laquelle il répond dans son développement (la réponse est bien sûr non). Le président du CICR est montré en train de décrire solennellement aux autres membres du comité l'ampleur de la tâche qu'il leur reste à accomplir. S'adressant à ses conseillers, c'est comme si le président s'adressait au spectateur lui-même. Ainsi, celui-ci s'informe directement auprès du plus haut placé du bilan de la Croix Rouge. Il comprend que la situation est très grave.

How are health and medicine portrayed?

(français)

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
tout public, surtout les responsables des instances partenaires

Local, national, or international audience

Unknown

Description

(français)
Le CICR doit-il continuer? La réponse de son président
Un carton interroge sur la nécessité de l'activité du CICR en temps de paix. S'il n'y a plus la guerre en effet, l'activité du CICR est-elle toujours nécessaire ? Le film va s'attacher à démontrer que c'est effectivement le cas. Pour cela il utilise un discours fortement didactique. La première séquence met en scène une réunion du CICR au cours de laquelle le président va prendre solennellement la parole. Le fait que sa parole soit au cœur du documentaire n'est pas anodin : c'est le président qui parle, il légitime le message du film par sa parole fiable et légitime. Le film alterne des cartons où s'affichent les mots du président avec des images qui les illustrent. On peut noter que ces images sont des images d'archives, puisqu'elles ont déjà été utilisées par le CICR dans ses précédents films.
Au début du film, les membres du comité sont longuement montrés en train de discuter autour d'une table. Le président est montré de dos, puis de trois quarts face en plan taille, en train de parler. S'adressant à ses membres de comité, il fait le bilan des activités dans lesquelles doit s'investir la Croix Rouge.
Les nouvelles activités de la Croix-Rouge
La première activité est annoncée par un carton : le rapatriement des prisonniers. Des images de rapatriement de prisonniers nous sont alors montrées, issues du film de 1921, Rapatriement des prisonniers de guerre. Le montage nous fait revenir au plan du président en train de discourir, puis un intertitre nous traduit sa parole : il évoque "la sous-alimentation d'enfants dans de nombreux pays". Les images qui suivent sont empruntées au film de 1921 du CICR La lutte contre le typhus : l’activité du Comité International de la Croix-Rouge en Pologne. Elles montrent des enfants récupérés par des hommes portant le brassard de la Croix Rouge, puis des enfants en train de manger.
A nouveau le président est en train de discourir, avec son intertitre associé. Il soulève désormais l'urgence du problème épidémique en Orient qui menace l'Europe. Une animation suit, empruntée au film La lutte contre le typhus : l’activité du Comité International de la Croix-Rouge en Pologne. On y observe l'expansion de l'épidémie représentée par des points proliférant sur une carte.
Le président apparaît de nouveau, puis un intertitre. Il aborde le problème des réfugiés russes qui ont quitté leur pays suite à la famine et aux troubles révolutionnaires. Plan d'hommes regroupés derrière des barbelés. Le plan est extrait du film de 1921 Comité International de la Croix-Rouge de Genève : les réfugiés russes de Constantinople.
Le président exécute un geste de détermination de la main. Deux derniers cartons se succèdent alors en alternance avec l'image du président. Il conclut sur la nécessité de l'action de la Croix Rouge qui continue à lutter « sans trêve » en cette époque de troubles. Un dernier plan nous montre l'ensemble de la table du comité. Un dernier carton explique la neutralité du CICR : son secours se destine à tous ceux qui font appel à lui.
Logo du Comité International de la Croix Rouge.

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Timothée Euvrard