La propreté de l'hôpital (1980)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

La propreté de l'hôpital


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title La propreté de l'hôpital
Year of production 1980
Country of production France
Director(s) Éric Duvivier
Scientific advisor(s) Pr. Jean Lavillaureix
Duration 14 minutes
Format Parlant - Couleur - 35 mm
Original language(s) French
Production companies Intersciencefilm
Commissioning body Labo Conseil Hygiène Lever Industriel
Archive holder(s) CERIMESImage'Est
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

(français)
Gilbert LIONS, Monique ROUSTAN, Nicole ARMAGNAC, Claude ROCHEFORT, Joël COURTINAT

Content

Theme

(français)
La désinfection et prévention des microbes.

Dans ce court métrage, il est expliqué comment prévenir des risques de contaminations dans

les hôpitaux, grâce au nettoyage et à une hygiène à respecter aux travers de gestes simples.

Main genre

Synopsis

(français)
Ce film s'ouvre sur une partie du discours fait par Louis Pasteur en 1878, à l'Académie de Médecine

de Paris, ou celui-ci évoque les réflexe à adopter pour limiter la propagation des microbes. Ensuite, à travers un documentaire animé, un avatar de Pasteur explique au spectateur comment les

personnels hôspitaliers doivent se comporter pour respecter cette hygiène.

Context

(français)

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : Yes. L'asepsie à l'hôpital (également sur MedFilm)

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)

How are health and medicine portrayed?

(français)

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Le film débute par un extrait du discours fait par Louis Pasteur, le 30 avril 1878, à l'Académie de

médecine de Paris. Ceci est annoncé par un panneau. Ce discours est dit par une voix off et illustré par des dessins et photos d'archives. Les propos de Louis Pasteur s'adresse aux médecins et chirurgiens, leur expliquant ce qu'il faudrait faire pour préserver les patients des microbes. Vient ensuite n'annonce du titre et le générique. Le documentaire passe ensuite en images de dessins animées. Un portrait de Louis Pasteur est présenté au spectateur, et commence soudain à s'animer, reprenant la dernière partie du discours qui avait cité précédemment. Le portait quitte ensuite son cadre et le musé dans lequel il est exposé, se retrouvant confronté à la ville moderne et toute sa circulation et pollution. Il emmène ensuit le spectateur dans un hôpital ou il dit tout d'abord que l'architecture des hôpitaux modernes sont propices à la propagation des microbes. Il explique donc ensuite comment limiter cette propagation, commencent par le nettoyage de toutes les zones communes aux services hospitaliers et aux visiteurs. Ensuite, il parle du nettoyage des locaux réservés au services hospitaliers, tel les salles d'opération, qui ne doivent être nettoyées que par les membres du personnels de l'hôpital. Il donne ensuite des recommandations sur les moyens de nettoyages à utiliser, comme par exemple les produit et matériels à respecter. On y apprend par exemple pourquoi le nettoyage ne doit pas être fait à sec et le problèmes que posent les murs qui souvent ne sont nettoyés qu'à hauteur d'homme. Il fait ensuite référence aux nouveaux problèmes, auxquels le vrai Pasteur n'avait pas affaire en son temps, la ventilation nouveau moyen de propagation des bactéries. Il explique donc comment y remédier à l'aide de filtre. Enfin, cet avatar de pasteur explique toute l'hygiène élémentaire corporelle que doit respecter le personnel hospitalier et les endroits sur lesquels les microbes sont les plus présents, comme les poignées de portes. Le documentaire finit sur hommage rendu aux personnels des hôpitaux pour leur travail.

Fonds Eric Duvivier code 517.

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Jam Kilian