In einer Stunde um die Erde (1931)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

In einer Stunde um die Erde

Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.
Title In einer Stunde um die Erde
Year of production 1931
Country of production Allemagne
Director(s)
Duration 51 minutes
Format Muet - Noir et blanc - 35 mm
Original language(s) German
Subtitles and transcription FrenchEnglish
Production companies Société Pinschewer

Main credits

(français)
IN 1 STUNDE UM DIE ERDE


ORIGINAL AUFNAHMEN DER FERNSEH-ABTEILUNG
BAYER-MEISTER LUCIUS
LEVERKUSEN



Contents

Medical themes

Theme

(français)
Film de jubilé réalisé à l'occasion du 70e anniversaire de Rudolf Mann, le directeur du service des ventes de Bayer.

Main genre

Documentaire

Abstract

(français)
Par l'intermédiaire d'une succession d'émissions de "télévision", les employés des succursales et entreprises associées à Bayer tout autour du monde souhaitent un joyeux anniversaire au directeur du service des ventes, Rudolf Mann.

Context

(français)

Structuring elements of the film

  • Reporting images  : Yes.
  • Studio pictures  : No.
  • Archive footage  : No.
  • Animation sequences  : No.
  • Inter-titles  : Yes.
  • Animator  : No.
  • Voice over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the movie direct the spectator's view?

(français)
Le directeur du "Département télévisuel" de Bayer à Leverkusen (nouvellement nommé au début du film) est le fil conducteur qui relie les séquences venues des quatre coins du monde. On revient quelquefois sur lui mais le plus souvent, c'est juste sa main en train de planter une fiche dans un tableau de contrôle pour faire la liaison avec une nouvelle localisation géographique (nommée par un petit écriteau) qui emmène le spectateur vers une nouvelle destination. À travers lui, Leverkusen devient le point central à partir duquel Bayer rayonne dans le monde entier.
Pour accentuer l'effet de "liant" du directeur, il est également le héros d'un petit scénario humoristique : il réagit à sa nomination par divers gestes de panique, il ne sait manifestement pas très bien comment faire fonctionner ses appareils, il est interrompu quand il veut se servir à boire et le système se met en surchauffe et se détraque quand enfin il réussit boire un verre.

How are health and medicine portrayed?

(français)

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Il est projeté aux employés de l'usine de Leverkusen en même temps que Das Märchen deines Lebens à l'occasion des festivités organisées pour le 70e anniversaire de Rudolf Mann et Carl Duisberg. Ces festivités durent un mois.

Communications and events associated with the movie

(français)
Le film est à associer à la production d'un autre film Bayer : Das Märchen deines Lebens, également réalisé en 1931, également à l'occasion d'un anniversaire, celui du président du conseil d'administration, Carl Duisberg.

Audience

(français)

Local, national, or international audience

National

Free-form description

(français)
Ce qui suit est une tentative de reconstitution de la chronologie de ce film qui, dans la version disponible sur cette page, présente manifestement des séquences en désordre. La première hypothèse qui consistait à dire qu'il s'agissait d'une erreur au moment de la numérisation des bobines se révèle partiellement insatisfaisante quand on examine le contenu de la bobine "Divers". En effet, cette bobine contient un assemblage de plans très courts (certains d'une durée de 2 images seulement) dont la plupart peuvent être rattachés (voire manquent) à des séquences présentes sur les autres bobines.


BOBINE 1
(1'23) Le 12 octobre 1931, le responsable de l'agence de voyage d'IG à Leverkusen apprend par un télégramme envoyé par W. R. Mann qu'il est nommé en plus à la direction du Département télévisuel de Bayer-Meister Lucius. Il prend ses fonctions le 13 octobre, soit le jour de l'anniversaire du Dr Mann). Il veut se servir un verre pour célébrer cet anniversaire mais est interrompu par l'arrivée d'un message de Mann qui lui ordonne de faire successivement la liaison avec les succursales et partenaires de l'entreprise. Il actionne deux manettes puis se place devant un tableau de contrôle sur lequel sont disposés les noms de nombreuses villes. À la manière d'un standardiste, il va planter une fiche successivement à côté des plaques portant ces noms pour faire apparaître sur un écran des images en provenance de ces endroits. On aperçoit cet écran brièvement puis l'image occupe tout "notre" écran.
(3'29) MILAN
(4'13) Séquence assez hermétique où un saumon (appelé M. Lettlachs, s'agit-il d'un jeu sur le nom d'une personne ayant réellement existé ?) est remis à l'eau avec l'ordre de se rendre à Leverkusen chez R. Mann (son "itinéraire de nage", c'est-à-dire les rivières à emprunter, sont indiquées sur une feuille de papier). Un autre saumon plus petit est considéré comme trop jeune, il est rejeté à l'eau car "suspendu pendant 5 ans" (soit jusqu'aux 75 ans de Mann).
Des hommes discutent d'un cadeau possible (du whisky, des cigares, un livre sur comment devenir centenaire ou un chèque pour 10 000 vœux de bonheur).
(5'59) TOKYO KOBE : Vues de façades d'immeubles au style occidental, puis d'un groupe d'hommes et de femmes avançant sur une route, un portique japonais en arrière-plan. (6'17) BUCAREST : L'anniversaire est l'occasion de 3 jours de congé pour les employés. Comme cadeau, on offre au Dr Mann une commande du gouvernement roumain de 500 000 ampoules de Neosalvarsan pour un montant total de 23 000 000 lei.
(7'37) BRUXELLES : Les employés de Belgopharma font une photo de groupe et un homme non identifié (probablement le responsable de l'entreprise) fait un discours retraçant la naissance de l'entreprise et annonçant un futur prospère (à l'horizon des 80 ans du Dr Mann).
(9'07) ZÜRICH : Les employés partent en quête du plus cadeau qui se puisse trouver en Suisse. Ils testent leurs différentes idées : fromage, vin blanc, cigares, eau minérale (garantissant de vivre jusqu'à 100 ans).
(10'47) FIN DE BOBINE 1.

BOBINE 4
(10'48) MEXICO : Petit sketch humoristique autour de l'idée d'offrir un costume de cavalier mexicain au Dr Mann.
(12'44) HELSINKI : La prohibition est momentanément suspendue en l'honneur de l'anniversaire du Dr Mann. Cinq hommes boivent (salut fasciste ?)
(13'29) AMSTERDAM : On envisage d'offrir au Dr Mann des produits typiquement néerlandais : fromage, alcool, porcelaine de Delft, cigares et bulbes de tulipe. Plan en slow motion sur un bouquet de tulipes en train de s'ouvrir. Une augmentation du chiffre d'affaire serait aussi souhaitable. Il faudrait pour cela une épidémie de grippe. Justement, il s'en est déclaré une à Volendam. L'aspirine et la Panflavin Bayer y sont attendues impatiemment et reçues comme le sauveur.
(16'04) CALCUTTA : Vues diverses et danses en l'honneur de l'événement.
(16'48) ISTANBUL : Un groupe d'hommes et de femmes prend successivement l'avion, le bateau et gravit une pente escarpée (tout le monde est encordé) pour dérouler une banderole en l'honneur du Dr Mann. Jeu de mots : ils viennent de faire la "croix-sade" Bayer (Bayer-Kreug-Zug).
(18'13) SOFIA : Toast par "télégraphe à images" (nom manifestement donné à la technique de transmission filmique (télévision ?) utilisée ici.
(18'40) COPENHAGUE : Les paysages et autochtones filmés (Inuits) font davantage penser au Groenland qu'à Copenhague. Plaisanterie raciste sur l'habitat inuit appelé "futur secteur commercial de Copenhague" et sur la tenue traditionnelle des Inuits dont la forme à l'arrière est comparée à un queue-de-pie ?
Festin. Course équestre (jeu de mot). Le cheval vainqueur s'appelle Aspirina, les suivants portent le nom de médicaments produits par des concurrents de Bayer.
(19'44) ZAGREB : Jour de congé. Tout le monde va faire la fête à Sestine. Festin et danses.
(21'48) PRAGUE : Trait d'humour pour mettre en valeur les excellentes performances de Bayer : un client achète tellement de marchandises qu'il a dépassé les objectifs de vente et qu'il va falloir le menacer de bloquer les livraisons (mais sans le froisser !)
On décide d'envoyer un fut de bière au Dr Mann chaque année pour son anniversaire et même deux pour ses 75 ans.
(23'10) Retour sur le directeur du Département télévisuel de Bayer qui regarde les images en provenance de Prague et décide de boire lui aussi à la santé du Dr Mann. Il éteint son dispositif et se verse un verre. Au moment où il commence à boire, les manettes de contrôle se mettent à fumer et toute une série d'images diffusées précédemment se met à défiler en désordre et à grande vitesse. (Ici, on notera que comme cette version du film ne respecte pas l'ordre des bobines, on voit apparaître des images encore inconnues !)
(24'36) Portrait de Rudolf Mann.
(24'42) Carton de FIN.
(24'43) FIN DE BOBINE 4

BOBINE 3
(24'46) On reprend vraisemblablement à Paris ("Pharmacie" est écrit en français).
(24'55) Retour sur le directeur du Département télévisuel de Bayer qui a l'air d'avoir des soucis. Il fait la liaison avec Paris !
(25'05) Retour sur le groupe de touristes à Paris vu précédemment. Ils trouvent l'immeuble de bureaux d'IG Pharma vide, tout est prêt pour la célébration de l'anniversaire du Dr Mann (à la limonade par mesures d'économie).
(26'37) SANTIAGO : C'est jour de congé, des employés montrent leur joie.
(27'18) STOCKHOLM : Buffet et recherche d'un cadeau d'anniversaire : un buddha ! (On remarquera une carte de l'Asie du Sud-Est au mur du bureau.) Quatre employés suédois se rendent en Thaïlande (voir 37'27). Un homme accepte de leur vendre un buddha à condition qu'ils aient un moyen de paiement fiable. Ils le paient en boîtes d'aspirine (mime exprimant des maux de tête) ! Cependant, ils ne pourront pas exporter le buddha avant 5 ans, ce sera donc pour le 75e anniversaire de Mann.
(29'05) OSLO : Une "régate" est organisée en l'honneur du Dr Mann.
(29'35) MONTEVIDEO : Les employés jouent aux cartes au lieu de travailler. L'institut de la syphilis leur commande 30 000 ampoule de Casbis précisément le 13 octobre. C'est à R. Mann que revient cette réussite. Les employés dansent la milonga (variante du tango) en son honneur.
(31'04) Scènes de rue au Maroc, plan sur une porte de ce qui pourrait être un ksar (mais le lieu n'a pas été annoncé). Scène avec des occidentaux (est-on toujours au Maroc ?) Fantasia (Maroc).
(31'36) BUDAPEST : Défilé et danse en costumes folkloriques. Toast lors d'un banquet, discours.
(32'34) BUENOS AIRES : Le cadeau est un immense cendrier sur pieds. Toast.
(33'18) BARCELONE : Fausse corrida (le "taureau" est joué par 2 hommes déguisés).
(34'47) FIN DE BOBINE 3

BOBINE DIVERS (composée d'extraits de séquences mis bout à bout)
(34'48) INDICATION DU DÉBUT DE BOBINE (KOPIER-START)
(24'52) RIGA (le nom de la ville apparaît deux fois mais aucune séquence ne suit)
(34'57) SHANGHAI : Feu d'artifice.
(35'15) Succession de cartons annonçant le survol d'une ville italienne puis jeune femme en robe traditionnelle correspondante qui salue : Milan, Rome, Naples, Florence, Venise. Il s'agit des jeunes femmes que l'on voit descendre d'un avion à (4'07)
(36'02) Quelques images peut-être extraites de la séquence à Rio de Janeiro (voir 44'55).
(36'20) Séquence extraite de la "quête du buddha" des Suédois (voir 27'18).
(36'31) LONDRES
(36'40) Succession de plans pris dans diverses villes (dont le Congrès à Washington ?)
(37'00) Intertitre annonçant la construction d'une usine Bayer à Cuba (voir 40'25).
(37'01) LE CAIRE : Vues de la ville.
(37'17) CARACAS : Paysages.
(37'27) BANGKOK : Paysages. On aperçoit brièvement les Suédois en quête d'un buddha, on reconnait un bonze déjà vu précédemment (voir 28'03).
(38'05) Retour sur le groupe de touristes à Paris (voir 24'46).
(38'41) FIN DE BOBINE DIVERS

BOBINE 2
(39'11) LISBONNE : Petit sketch. Un pêcheur pêche une boîte d'aspirine Bayer qu'il veut rejeter à l'eau. Le service de la propagande vient à la rescousse.
(40'25) LA HAVANE : Chantier de construction d'un bâtiment administratif et d'une usine Bayer. Quatre hommes trinquent à la santé du Dr Mann.
(40'46) BERLIN : Un sculpteur sculpte (ou plutôt extrait de sa gangue) un buste du Dr Mann. Le buste est installé sur une place qui va vraisemblablement porter le nom du Dr Mann. Discours. Cut. Un homme couché dans un lit se réveille. Tout cela n'était qu'un rêve mais il faut retenir cette idée pour le 75e anniversaire de Mann.
(41'58) VARSOVIE : Les employés ont congé, ils vont boire à la santé du directeur. Les fêtards attablés disparaissent progressivement pour ne laisser qu'une table jonchée de bouteilles vides, ce qui donne l'impression du passage du temps au cours de la soirée ("effets spéciaux")
(43'28) Carton de félicitations en provenance de "l'autre côté du globe". Le pays n'est pas indiqué. On fleurit le portrait du Dr Mann.
(43'43) BATAVIA : On chasse les mauvais esprits en l'honneur de l'anniversaire de R. Mann. Festin et toast.
(44'55) RIO DE JANEIRO : On offre au Dr Mann et sa femme des photos en souvenir de leur récente visite à Rio. Espoir d'une nouvelle visite avant ses 75 ans.
(45'57) ATHÈNES : Toast et danse traditionnelle
(46'24) Séquence commençant abruptement dans un pays asiatique, peut-être à rattacher à la séquence de Shanghai (cf. 34'57). Scènes de rue, bureaux, vœux, festin et jeux.
(48'03) VIENNE : Une dactylo tape le contenu d'un message qui va être envoyé par télégramme à plusieurs correspondants en Autriche. C'est l'annonce d'un conseil d'aministration le 13 octobre en l'honneur du Dr Mann (cf. le télégramme à 0'30 ?).
(48'22) INNSBRUCK : Un garçon de bain apporte le télégramme à un homme dans une baignoire.
(48'43) GRAZ : Dans une taverne, un homme reçoit le télégramme.
(48'50) BADEN BEI WIEN : Un homme en train de bercer un bébé reçoit le télégramme. Il s'en va rapidement en laissant le bébé sur la chaise.
(49'08) MELK AM DONAU : Publicités pour les médicaments Bayer. Un homme reçoit le télégramme.
(49'26) SALZBOURG : Un homme dans un fauteuil se lève, son chapeau et sa canne s'élancent dans sa main comme par magie ("effets spéciaux"). Conseil d'aministration puis tout le monde va à la taverne en l'honneur de l'anniversaire du Dr Mann.
(50'38) FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE.

Les différentes séquences de ce film sont souvent l'occasion de montrer des bâtiments ou paysages caractéristiques de l'endroit filmé. Parfois la population locale est également filmée. Les danses et costumes traditionnels sont fréquents. Le portrait du Dr Mann, de plus ou moins grande taille, est souvent présent et parfois décoré de fleurs. Ses anniversaires suivants sont fréquemment évoqués (75, 80 ans) et on lui souhaite parfois d'atteindre les 100 ans. La question du cadeau à lui offrir est souvent l'occasion de montrer des produits nationaux typiques (alcools, fromages, cigares, etc). Parfois, u petit "tour de passe-passe" permet de lui offrir une grosse commande de médicaments ou une augmentation du chiffre d'affaires.
Les séquences filmées peuvent se répartir en deux groupes : celles qui tiennent du reportage (employés manifestant leur joie à l'annonce de jours de congés, festins, etc.) et celles qui ont demandé l'écriture et la mise en scène d'un scénario les rattachant au registre fictionnel (le cavalier mexicain, la quête des Suédois, la pêche miraculeuse à Lisbonne, le rêve de Berlin, l'homme dans le bain, le scène du bébé, etc.) On notera que l'un de ces scénarios relie deux implantations géographiques de Bayer (la séquence commencée à Stockholm se poursuit à Bangkok).

Enfin, comme le film annonce une durée d'une heure alors qu'il ne fait que 50 mn et que certaines bobines font 10 mn environ, on peut se demander s'il ne manque pas une bobine ici par rapport au film d'origine.

Notes complémentaires

(français)

Références et documents externes

(français)
Bonah Christian, Enseigner et faire de la publicité. Coup d'oeil sur un producteur de films industriels scientifiques : le service cinématographique de Bayer, 1924-1944 in Bonah, Sumpf, Osten, Moser, Close-Koenig, Danet (é..), "Le Pré-programme. Film d'enseignement, film utilitaire, film de propagande, film inédit dans les cinémas et archives de l'interrégion du Rhin supérieur, 1900-1970. Rhinfilm, Heidelberg-Strasbourg, 2015.
Bonah Christian, In the Service of Industry and Human Health. The Bayer corporation, Industrial Film, and Promotional Propaganda, 1934-1942. in Bonah Christian, Cantor David, Laukötter Anja, Health Educations Films in the Twentieth Century, University of Rochester Press, Rochester, NY, 2018.


Contributeurs

  • Auteurs de la fiche : Élisabeth Fuchs