Comment nous voyons / Kak my vidim / Как мы видим (1947)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Comment nous voyons / Kak my vidim / Как мы видим

Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.
If you have trouble viewing subtitles, try using a different web browser.
Title Comment nous voyons / Kak my vidim / Как мы видим
Year of production 1947
Country of production Russie
Director(s)
Scientific advisor(s) P. Makarov
K. Tagantsev
Duration 12 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 35 mm
Original language(s) Russian
Subtitles and transcription French
Archive holder(s)

Main credits

(français)
Film de vulgarisation scientifique dans lequel les auteurs utilisent l'animation pour expliquer au public la structure de l'œil humain et son fonctionnement.

Content

Theme

(français)
Etude de l'appareil oculaire

Main genre

Synopsis

(français)
Le film détaille le mécanisme de la visions.

Context

(français)
Le film décrit des connaissances scientifiques pour les spectateurs qui ne les ont pas. Ces informations qui résultent de l'état des connaissances en 1947 restent actuelles. Les consultants mobilisés pour ce film sont P. Makarov et K. Tagantsev. En cette moitié du XXe siècle, ils étaient d'éminents physiologistes soviétiques, ont contribué à la fondation de l’école russe de physiologie scientifique.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
L'exposé reste abordable par son recours aux dessins animés, par son ton gai et enfantin, par ses comparaisons avec le monde animalier.

How are health and medicine portrayed?

(français)
Pas de représentation de la santé et de la médecine, il s'agit d'un exposé scientifique.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Générique en dessin animé. Un garçon écrit le russe le nom du film «Как мы видим» (Kak my vidim / Comment nous voyons). Les autres indications de générique apparaissent ensuite, dont les noms des consultants : P. Makarov et K. Tagantsev. En cette moitié du XXe siècle, ils étaient d'éminents physiologistes soviétiques, ont contribué à la fondation de l’école russe de physiologie scientifique. (0:57)

Introduction

Le présentateur insiste sur les bonnes capacités de la vision pour l’homme, établit une comparaison avec celles des animaux. Le lapin est doté d'une vision large qui lui permet d'identifier de possibles menaces autour de lui. lui L'acuité de l’aigle lui permet de repérer une proie depuis une haute attitude. Introduction de deux alpinistes qui observent un alpin et un aigle en situation. La séquence est tourné en décor, les montagnes sont reconstituées. (02:24 )

Le principe de la vision

Explication du mécanisme de la vision avec des dessins animés. Comment une lumière pénètre au travers du cristallin d’œil, comment l’image initialement renversée se perçoit finalement dans le bon sens par l'intervention du cerveau. (06:24)

La vision comme un travail collaboratif

La nouvelle séquence explique la collaboration entreprise par le cerveau et l'appareil oculaire : par l'analyse de l'information reçue des yeux, le sujet peut déterminer la distance qui le sépare de l'objet, interpréter les éléments qui composent une image.(08:33)

Anatomie d’œil et la fin

Séquence sur la sensibilité de l'œil à la lumière et le travail conjoint des cônes et des bâtonnets qui composent la rétine. Les cônes réagissent à la lumière du jour et distinguent toute une palette de couleurs. Alors qu'ils ne distinguent pas la faible lumière du crépuscule, les bâtonnets rendent à même de percevoir l'affaiblissement ou l'intensification de la lumière : c'est pourquoi tous les objets apparaissent gris au crépuscule. Le travail conjoint des cônes et des bâtonnets permettent à une personne de voir aussi bien le jour que le soir. L'exposé s'appuie sur l'exemple des hiboux et des chauves-souris : leurs yeux qui ne possèdent que des cônes leur permettent de voir dans l'obscurité, mais ils ne peuvent discriminer les couleurs et voient mal quand la lumière est faible.

Supplementary notes

(français)
Le film recommande pour les étudiants du lycée et de la faculté de médecine.

References and external documents

(français)
La source du film https://www.culture.ru/live/movies/20449/kak-my-vidim

Copyright Gosfilmofond

Ce film est dans le domaine public selon l'article 6 de la quatrième partie du Code civile de la Fédération de Russie


Contributors