Robert Debré

From Medfilm
Jump to: navigation, search

En 1931, Robert Debré (1882-1978) est un spécialiste de la médecine enfantine.

Il est issu d’une famille de rabbins alsaciens qui a quitté la région après son rattachement à l'Empire allemand en 1871. Son père Simon Debré (1854-1939) est écrivain, linguiste et talmudiste renommé, rabbin à Sedan de 1880 à 1888, puis grand rabbin à Neuilly-sur-Seine, et auteur d'un livre sur « l'humour judéo-alsacien ».

Après l'obtention d'une licence de philosophie à la Sorbonne, il s'oriente vers la médecine et comme interne aux Hôpitaux de Paris en 1906. Après avoir été médecin-lieutenant durant la Première Guerre Mondiale, il devient médecin des hôpitaux et est nommé chef des service à l'Hôpital Bretonneaux puis à l'Hôpital des Enfants Malades, situés tous deux à Paris. En 1933, il entre à l'Académie Nationale de Médecine.

Après la défaite de juin 1940, il se retrouve mis à l'index par le "Statut des Juifs" du Régime de Vichy. Il bénéficie cependant d'une dérogation du Maréchal Pétain en 1941 et est élu à l'unanimité à la chaire de clinique de médecine infantile à l'Hôpital des Enfants Malades. Entré dans la Résistance à la fin de 1942, il rejoint l'année suivante le "Front National", proche du Parti Communiste, organise la "Résistance médicale" et passe à la clandestinité en 1944. Il participe à la Libération de Paris en soignant les blessés.

Entre 1946 et 1964, io préside l'Institut National d'Hygiène. Il crée le Centre International de l'Enfance en 1949 et les Centres Hospitaliers Universitaires en 1958. Président de l'Association Française pour le Sauvetage de l'Enfance en 1955, il entre à l'Académie des Sciences en 1961.

La cérémonie du centenaire de Paul Rohmer au grand amphithéâtre de la Faculté de Médecine de Strasbourg, le 1er novembre 1976, est l'occasion de sa dernière allocution publique à 94 ans, un an et demi avant son décès.

Son nom a été donné à un hôpital dans le 19e arrondissement de Paris, au CHU de Reims, au pôle enfant du CHU d'Angers, à l'hôpital d'Amboise (Indre-et-Loire), et au grand amphithéâtre de la Faculté de Médecine et Pharmacie de Poitiers.

Il est le père de Michel Debré (1912-1996), Premier ministre du général de Gaulle et rédacteur de la constitution de la Cinquième République, de Claude Debré (1913-2015), médecin, et d'Olivier Debré (1920-1999), artiste peintre. Il est aussi le grand-père de Bernard Debré, urologue, professeur de médecine et homme politique, ainsi que de Jean-Louis Debré, magistrat, homme politique et président du Conseil Constitutionnel de 2007 à 2016.

Robert Debré on MedFilm