CICR - Rapatriement des prisonniers de guerre (1921)

De Medfilm
Aller à : navigation, rechercher

 

CICR - Rapatriement des prisonniers de guerre


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Titre CICR - Rapatriement des prisonniers de guerre
Année de production 1921
Pays de production Suisse
Réalisateurs Augusta Lindberg
Nils Asttur
Référents scientifiques
Durée 17 minutes
Format Muet - Noir et blanc - 35 mm
Langue(s) d'origine Français
Société(s) de production CICR
Commanditaires CICR
Archives détentrices Cinémathèque suisse - fonds CICR

Générique principal

Contenus

Sujet

Description des conditions du rapatriement de prisonniers de guerre venant de Russie, via les camps de transit mis en place par la Croix Rouge à Narwa, en Esthonie, puis à Stettin, en Pologne.

Genre(s) dominant(s)

Résumé

Exposé sur le rôle des camps de passage de la Croix Rouge dans le rapatriement des prisonniers venant de Russie au sortir de la Première Guerre Mondiale. Dans un premier temps le film nous donne à voir le camp de Narwa, nous présente ses dirigeants, ainsi que les conditions de transit des prisonniers de guerre. Puis il nous montre l'arrivée en bateau d'autres prisonniers à Stettin, le camp de Stettin, et le départ des prisonniers vers Baltischport en Estonie.

Contexte

À la suite de la Première Guerre Mondiale, le Comité International de la Croix Rouge a été chargé par les alliés d'organiser le rapatriement des prisonniers dispersés sur tout le territoire de la Russie. Ce film commandé par la Croix Rouge fait la promotion de l'action qui a été menée.

Éléments structurants du film

  • Images de reportage  : Oui.
  • Images en plateau  : Non.
  • Images d'archives  : Oui.
  • Séquences d'animation  : Non.
  • Cartons  : Oui.
  • Animateur  : Non.
  • Voix off  : Non.
  • Interview  : Non.
  • Musique et bruitages : Non.
  • Images communes avec d'autres films : Non.

Comment le film dirige-t-il le regard du spectateur ?

Les intertitres jouent le rôle principal dans la transmission de l'information. Ils sont purement informatifs, et les images qui leur succèdent servent à les illustrer.

Comment la santé et la médecine sont-elles présentées ?

Le film évoque une seule fois, dans un intertitre, la désinfection des prisonniers, mais ne le montre pas à l'image. Santé et médecine se réduisent ici au processus de ravitaillement dans les camps de transit, brièvement montré à l'image. Il n'est pas question de soins ou de conditions sanitaires.

Diffusion et réception

Où le film est-il projeté ?

Communications et événements associés au film

Public

tout public, en particulier les partenaires du CICR

Audience locale, nationale, internationale ?

Inconnue

Descriptif libre

Notes complémentaires




Contributeurs

  • Auteurs de la fiche : Timothée Euvrard