Pierre Neurisse

From Medfilm
Jump to: navigation, search

Ancien résistant, Pierre Neurrisse était un réalisateur militant, un producteur engagé et le fondateur de la société Dovidis.

Il a notamment réalisé  : Jam session (1951), Autour d'une trompette (film didactique, 1952), les séries télévisées Gorri le diable (1968) et Agence intérim (1969).

En 1950, Pierre Neurisse fonde la société de production Dovidis. Son objectif est la production de films pour le cinéma et la télévision. La société produit dans un premier temps essentiellement des courts métrages, ceux du producteur mais aussi ceux de Jacques Rozier, Bruno Muel et Joris Ivens. Elle permet aussi à plusieurs réalisateurs de faire leurs premiers films. A partir de 1963, la société démarre la production de séries et d’émissions pour la télévision puis étend son activité à l’exploitation d’un ensemble technique cinématographique 35mm et 16 mm comprenant un auditorium, un plateau de tournage, une salle de projection et des salles de montage. Pendant les évènements de mai 68, Dovidis accueille les réalisateurs, monteurs, techniciens et met à la disposition les studios et l’équipement technique, encourageant la création sans aucune contrepartie, y participant activement. A la même époque, Dovidis s’engage dans la production de longs métrages. La société a assuré la postproduction de plus de trois cent films pour le cinéma et la télévision et produit quinze longs métrages, une soixantaine de courts-métrages et documentaires, cent cinquante deux émissions de télévision, plusieurs séries dont certaines engagées comme celle sur la résistance Quand la liberté venait du ciel (1966) (extrait de notice de la Cinémathèque, la notice entière est consultable sur www.cinematheque.fr)

Pour Dovidis, Pierre Neurisse a notamment produit Un homme qui dort de Bernard Queysanne et Georges Pérec (1973), Paulina s'en va d'André Téchiné (1975), Le fond de l'air est rouge de Chris Marker (1977).

Pierre Neurisse on MedFilm

External links