Henri Ey

From Medfilm
Jump to: navigation, search

En 1950, Le Docteur Henri Ey (1900-1977) est médecin-chef de l'hôpital psychiatrique de Bonneval et enseignant à l'hôpital Sainte-Anne à Paris.

Issu d'une famille de viticulteurs originaires de Catalogne et catholiques, il se rend à l'école primaire à Céret, où il croise les inventeurs du cubisme, Picasso et Georges Braque, ce qui éveille son intérêt pour la psychiatrie.

Il étudie la médecine à Toulouse de 197 à 1920, puis à Paris jusqu'en 1923, avant de devenir docteur en médecine en 1926. Interne à l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne, il y devient chef de clinique en 1931 dans le service du Professeur Henri Claude. Il y côtoie Pierre Mâle, Julien Rouard, Jacques Lacan et y rencontre sa future épouse.

En 1933, il est nommé médecin-chef de l'hôpital psychiatrique de Bonneval où il restera jusqu'en 1970. Il continue néanmoins à enseigner à Sainte-Anne où ses cours prennent le nom de "mercredis de Ste-Anne". En 1942, il lance les "Colloques de Bonneval" qui se tiendront à sept reprises jusqu'en 1970, avec les thèmes et les participants suivants:

1942: "L'Histoire Naturelle de la folie";

1943: "Les rapports de la Neurologie et de la Psychiatrie" avec Julian de Ajuriaguerra et Henri Hécaen;

1946: "Le problème de la psychogenèse des Psychoses et Névroses" avec Jacques Lacan, Lucien Bonnafé, Julien Rouart et Sven Follin;

1950: "L'hérédité en Psychiatrie" avec Henri Duchêne;

1956: "La Psychopathologie et le problème de la volonté";

1957: "Les Schizophrénies" avec Sven Follin, Conrad Stein, Pierre Mâle, André Green, Serge Leclaire, François Perrier, Paul-Claude Racamier, Serge Lébovici, René Diatkine, Laurent Danon-Boileau, Henricus Cornelius Rümke, Enrico Morselli et Laboucarié;

1960: "L'Inconscient" avec Claude-Jacques Blanc, René Diatkine, Sven Follin, André Green, Lairy, Jacques Lacan, George Lanteri-Laura, Jean Laplanche, Serge Lébovici, Serge Leclaire, Henri Lefebvre, François Perrier, Ricoeur, Conrad Stein et Alphonse de Waelhens.

Mobilisé comme médecin militaire août 1939 à juin 1940, il défend ses patients face à la politique très restrictive menée par le Régime de Vichy à leur égard. Il rejoint en 1944 un bataillon de FFI, prends part aux combats de la Libération et est décoré de la Croix de Guerre. Il exerce ensuite pendant un temps au sein du service psychiatrique de l'Hôpital Militaire du Val-de-Grâce.

A partir de 1945 et jusqu'en 1974, il dirige la revue L'Évolution psychiatrique créée vingt ans auparavant. En 1950, il est cofondateur et secrétaire général de l'Association Mondiale de Psychiatrie.

Après son départ à la retraite, Henri Ey partage son temps entre d'une part la bibliothèque Sainte-Anne et l'Hôpital psychiatrique de Thuirs où il organise en 1975 un séminaire sur "La Nation de Schizophrénie", et d'autre part sa maison natale de Banyuls-dels-Aspres, dans les Pyrénées-Orientales, où il décède en 1977. Au moment de sa disparition, il prépare une Histoire générale de la psychiatrie qui reste inachevée.

L'hôpital psychiatrique de Bonneval (Eure-et-Loir), qu'il a dirigé pendant trente-sept ans, porte aujourd'hui son nom.


Distinctions:

Officier de l'Ordre national de la Légion d'honneur (1959)

Officier de la Santé publique (1956)

Docteur honoris causa, Université de Montréal


Bibliographie:

Hallucinations et Délire. Paris, Alcan, 1934.

Des idées de Jackson à un modèle organo-dynamique en psychiatrie"". Paris, Doin, 1938.)

Le Problème de la psychogenèse des névroses et des psychoses (avec L. Bonnafé, S. Follin, J. Lacan, J. Rouart). Paris, Desclée de Brouwer, 1950.

Études psychiatriques, t. I. Paris, Desclée de Brouwer, 1948, 296 p.

Études psychiatriques, t. II. Paris, Desclée de Brouwer, 1950, 550 p.

Études psychiatriques, t. III. Paris, Desclée de Brouwer, 1954.

Traité de psychiatrie de l’Encyclopédie Médico-chirurgicale (avec 142 collaborateurs), 3 tomes, 1955.

Manuel de psychiatrie (avec Bernard et Brisset). Paris, Masson, 1960.

La Conscience, l vol., Paris, PUF, 1963, 439 p. (réédité chez Desclée de Brouwer en 1968).

L’Inconscient 1 vol., Paris, Desclée de Brouwer 1966.


« Conscience », article in Encyclopædia universalis, vol. IV, mai 1969, p. 922-927.

« La dissolution de la conscience dans le sommeil et le rêve et ses rapports avec la psychopathologie. Esquisse d'une théorie de la relativité généralisée de la désorganisation de l'être conscient et des diverses maladies mentales » in L'Evolution psychiatrique rééd. 2007, no 72.

Traité des hallucinations (2 tomes). Paris, Masson, 1973.

La Notion de schizophrénie (séminaire de Thuir). Paris, Desclée de Brouwer, 1975.

Schizophrénie: études cliniques et psychopathologiques. Paris, éd. Empêcheurs Penser en Rond, 1996.

Psychophysiologie du sommeil et psychiatrie. Paris, Masson, 1974.

Défense et illustration de la psychiatrie. Paris, Masson, 1977.

Naissance de la médecine 1 vol. Paris, Masson, 1981.

Le déchiffrement de l'inconscient ; Travaux psychanalytiques, (texte de 1964). Paris, éd. L'Harmattan, 2005.

Neurologie et psychiatrie, (texte de 1947). Paris, éd. Hermann, 1998.

Henri Ey on MedFilm