Les formalités et les conditions sanitaires au centre de rapatriement de Mulhouse (1945)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Les formalités et les conditions sanitaires au centre de rapatriement de Mulhouse


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Les formalités et les conditions sanitaires au centre de rapatriement de Mulhouse
Year of production 1945
Country of production France
Director(s)
Duration 06 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 35 mm
Original language(s) French
Archive holder(s) ECPAD
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

(français)
Non disponible

Content

Theme

(français)
Le processus de rapatriement au centre de rapatriement de Mulhouse en 1945

Main genre

Documentaire

Synopsis

(français)
Ce court-métrage nous montre le cadre de l’organisation du processus de rapatriement au centre de rapatriement de Mulhouse en Alsace. On y voit l’examen de tous les rapatriés permettant la découverte des maladies , l’isolement des porteurs de maladie transmissible ainsi que la garantie des droits de pension et de la distribution des rations

Context

(français)
Le plan de rapatriement a commencé à être établi des 1944 à janvier 1945. Il y a eu une mobilisation exponentielle du corps militaire qui sera chargé de réunir les énormes moyens matériels qui seront mis à disposition . Du premier Janvier au premier avril 1945 on profite des opérations militaires pour équiper le réseau frontalier de Dunkerque à Anne-Masse avec un trou de Givet à Mulhouse . En avril 1945 il y a un équipement en hâte pour les centres situés en Moselle et en Alsace et l’on transforme Paris en un grand centre de rapatriement . Mai 1945 voit le sommet de la vague . Le nombre total des rapatriés pour le seul mois sera 970 500 personnes . Il n’y aura que 300 000 en Juin. En juillet la vague est passée à 10 000 rapatriés , seulement 4000 en août 1945 . A partir du 1 juillet le rapatriement des prisonniers est presque terminé avec un phénomène majeur c’est que l’état sanitaire des soldats est nettement supérieur à ce que l’on imaginait

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le réalisateur attire le regard sur les différents examens médicaux que vont subir les soldats rapatriés . Le contrôle médical comportait un bain ainsi que des examens cliniques comme la vaccination et des prises de sang . Chaque étape du processus de rapatriement est filmée sur un plan large où l’on peut voir les professionnels qui participent que ce soit le médecin , infirmière ou les cuisiniers ainsi que le soldat qui est centre des démarches de rapatriement

How are health and medicine portrayed?

(français)
La santé dans le court-métrage est caractérisée par les opérations sanitaires mises en place pendant le processus de rapatriement . On met en lumière l'imposante organisation mise en place dans les centres de rapatriement . L'organisation sanitaire des rapatriés est effectué en plusieurs étapes d'abord le rapatrié passe par la désinfection avec la douche puis éventuellement un traitement de la gale et vaccination jennérienne, une prise de sang pour le dépistage de la syphilis , un examen clinique sommaire et aussi bien que dans ce court métrage il n'est pas possible de voir si le centre en possède un une radiophotographie du thorax est effectué dans les centres de rapatriement en France .

Toute cette opération sanitaire nous montre que c'est un circuit bien organisé pour que l'ensemble des formalités administratives et sanitaires soit accompli en une heure et dix minutes afin qu'à la sortie du circuit le rapatrié soit en possession de sa carte de rapatriement qui fait office de carte d'identité .

La médecine est présentée par l'impact des médecins dans le processus de rapatriement . Le besoin de personnel de santé était important car les centres de rapatriement examinaient plus de 8000 rapatriés par jour et nécessitaient donc en moyenne de 50 médecins par centre .

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Non disponible

Presentations and events associated with the film

(français)
Le film est présent dans les archives de l'ECPAD

Audience

(français)

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Le court-métrage commence avec un médecin qui est train d’ausculter un soldat en lui faisant passer une prise de sang . Il rencontre quelques difficultés pour effectuer la prise de sang et il met en place un garrot pour mieux localiser la veine .

Le plan suivant nous montre une vue large un peu en hauteur sur deux médecins et deux infirmières ainsi que deux soldats qui sont en train de passer un bilan de santé . Une fois la prise de sang effectuer le soldat va déposer son échantillon à un autre poste de médecin qui va lui donner un coupon pour le prochain poste administratif . On a ensuite deux infirmières qui auscultent plusieurs femmes l'une après l'autre . Une des femmes ainsi qu'une infirmière tournent son regard dans la direction du réalisateur . La scène suivante s'effectue devant une femme qui tient un coupon et qui se trouve être devant une balance puis on passe à la désinfection dans les douches où l'on peut voir quatre militaires en train de se laver . Après la douche on se retrouve devant une file d'attente où les soldats semblent recevoir un formulaire à remplir . Les deux secrétaires prennent des informations sur les soldats , probablement âgé ,poids , nom , prénom . On se retrouve de nouveau devant un médecin qui effectue une prise de sang sur un rapatrié . Le soldat semble lui donner son formulaire . La scène suivante nous montre une femme avec une coiffe alsacienne qui distribue des cartons probablement des rations . On se tourne maintenant vers les cuisines ou la luminosité est faible et rend l'image peu visible .Deux femmes semblent travailler avec le cuisinier . Ils sont en train de remplir des assiettes . Ensuite on nous montre plusieurs cuisiniers au premier plan avec un cuisinier devant une marmite . Il goûte un peu la nourriture et il regarde ensuite la caméra regrettant un peu son geste . Le court -métrage est proche de la fin et on se situe maintenant à l'arrière ou à l'entrée du bâtiment et on observe que des rapatriés sont en train de sortir . Puis on retourne dans les vestiaires où plusieurs soldats disposent d'une caisse où il y a des vêtements . Quatre soldats s'habillent dans une bonne ambiance . Il y a un rassemblement à l'arrière du bâtiment avec tous les soldats et le personnel administratif et médical devant le drapeau français .

La fin du court métrage est un récapitulatif du processus de rapatriement avec toutes les étapes que doit passer le rapatrié .

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Roger Mori