La prison (1967)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

La prison


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title La prison
Year of production 1967
Country of production France
Director(s) Éric Duvivier
Duration 52 minutes
Format Parlant - Noir et blanc -
Original language(s) French
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

(français)
Réalisateur du film : Éric Duvivier

Assistant du réalisateur : Albert Luzuy

Auteur du texte : Alphonse Boudard

Décors : Jean Caillon, Philippe Sevin

Images : Pierre Fournier

Musique originale : Jacque Lasry

Producteurs du film : Pobert Guillermet, André Faure, Serge Coursan, Jaque Lemaire, Michel Labey, Francis Bennard, Fernand Berset, Gilles Guillet, Jean-Paul Tribout, Christian Mellville, Reine Barteve, Micha Bayard, Odette Lauiner, Roger Leroy, Jean-Pierre Gory, Jean Joris Yann, Frank Robert, Maire Louise Magalon, Roger Coffard, Michelle Louqiaud, Georges Billy, Jean-Pièrre Mathieu, Jean-Claude Lestan, Bernard Verbert, Gilles Shavassieux

Spécialistes : Pr. Ag. Colin, Mme S. Bouffarde, Dr. J. Hochemann, Dr. J. Gonin, Mme M. Peillod, Pr. L. Roche

Studio : Sandoz / Sciencefilm

Content

Theme

(français)
L'action de ce document, documentaire-fiction porté par les dialogues d'Alphonse Boudard, se situe dans cette période contemporaine où la réforme pénitentiaire se tourne résolument vers la resocialisation du délinquant et restitue sa dimension thérapeutique. La découverte de la relation clinicien-patient a beaucoup dynamisé la psychiatrie contemporaine au point de faire éclater les structures du vieil asile. Ce film, par ses images réalistes et ses dialogues authentiques, devrait contribuer à une meilleure connaissance de cet univers carcéral où " l'aliénation" dans sa pluridimensionnalité exprime aussi la pathologie du social et de l'éthique.

Main genre

Documentaire

Synopsis

(français)
Le film montre le fonctionnement d'un établissement pénitentiaire dans les années 1960. Le film montre le travail du contrôleur, le personnel médical de l'hôpital, la vie des prisonniers et les relations entre les prisonniers. Le film montre l'atmosphère psychologique qui règne dans la prison. Le film se termine par un panel de spécialistes qui résume le film et en tire les principales conclusions. L'objectif principal du film étant de montrer la resocialisation des détenus, le travail des thérapeutes commence en prison. Le contrôle de l'état physique et psychologique des détenus est de nature préventive.

Context

(français)
Le début des années soixante du vingtième siècle a marqué le début de l'humanisation globale de l'État et de ses institutions sociales, y compris les institutions pénitentiaires. Le travail des médecins s'inscrit dans le cadre de ce programme, démontrant que le détenu est un être humain dont la santé doit être surveillée et resocialisée.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le film est tourné à la manière classique d'un documentaire. Le spectateur est confronté à des images du fonctionnement quotidien de la prison sans aucun commentaire (pour ainsi dire), et à des dialogues entre les prisonniers où ils discutent de leur situation et de leur condition. Le film présente également le travail d'un conseil de médecins.

How are health and medicine portrayed?

(français)
La médecine est représentée à la fois par le travail quotidien des médecins et par la réunion du conseil des médecins. Le film présente la manière dont les médecins travaillent dans le milieu carcéral et leurs relations avec les détenus.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
Audience télévisuelle

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
[0 :00 - 2 :12]

Le film commence par animation : Les titres sur le fond de la prison

[2 :12 - 7 :12]

La scène démontrait l'activité quotidienne dans la prison, sur le fond entendait la musique inquiétante.

[7 :23 - 11 :58] Trois hommes sont impliqués dans cette scène, le premier est un comptable, d'abord emprisonné pour détournement de fonds, le second est en prison depuis deux mois, le troisième est en prison depuis six mois et fait l'objet d'une enquête. Le troisième prisonnier se plaint de la dureté du régime et de la nourriture en prison, et se plaint de douleurs à l'estomac. Le premier recommande de consulter un médecin, le second doute de la compétence du médecin. Le premier demande où sont les toilettes, le second montre une poubelle, le premier dit que ce n'est pas hygiénique. La scène montre les conditions de vie des prisonniers.

[11 :58 - 16 :22]

Dans la scène suivante, trois autres prisonniers discutent des droits de visite, ce à quoi les prisonniers sont sceptiques. Ils discutent également des maladies de peau et de la boulimie. L'homme qui mange la soupe exprime l'opinion que les livres de médecine sont inutiles et se plaint de douleurs à l'estomac. Deux autres prisonniers condamnent l'homme qui mange la soupe pour ne pas s'être lavé les mains. Il est intéressant de noter que deux des prisonniers mangent la nourriture de leurs proches, tandis que l'homme qui mange la soupe se nourrit de la cantine de la prison.

[16 :22 - 20 :00]

Dans la troisième scène, il y a également trois prisonniers, l'un faisant la lessive, l'autre lisant Centurion, le troisième se reposant. Le troisième réprimande le premier pour avoir renversé de l'eau. Le second se plaint que son père ne veut pas l'aider à sortir de prison et qu'il a aussi un rendez-vous chez le médecin, alors il s'amuse. Le premier dit qu'il aime bien le docteur.

[20 :00 - 21 :22]

Cette scène montre le processus de visite des prisonniers aux personnes du monde extérieur.

[21 :22 - 21 :56]

Une scène de transition montrant le fonctionnement quotidien de la prison.

[21 :56 - 22 :34]

La scène montre une file de prisonniers vers le médecin de la prison.

[22 :34 - 24 :27]

Dans cette scène, un prisonnier se rend chez un médecin, se plaint de douleurs à l'estomac, les gardiens de la prison et les autres prisonniers pensent qu'il s'agit d'un imposteur. Le médecin l'examine, le prisonnier dit qu'il fume, qu'il mange à la cantine de la prison, et que sur sa solitude, personne ne lui envoie de nourriture. Le médecin lui prescrit son premier régime alimentaire.

[24 :27 - 24 :37]

Dans cette scène, les autres prisonniers badinent avec le patient au sujet du premier régime de repas.

[24 :37 - 26 :24]

Dans cette scène, le prisonnier exige le premier régime de repas car il estime que c'est son droit. Le médecin lui explique qu'il ne s'agit pas d'un droit, mais d'un traitement.

[26 :24 - 28 :12]

Cette scène montre les prisonniers marchant à l'extérieur.

[28 :12 - 29 :46]

Cette scène montre le travail des prisonniers comme une mesure éducative, tout en soulignant que les prisonniers travaillent également dans la cuisine.

[29 :46 - 30 :27]

Dans cette scène, les prisonniers qui dînent à l'extérieur se plaignent de la nourriture et du programme alimentaire en général.

[30 :27 - 32 :06]

Cette scène montre le travail d'un psychiatre auprès d'un prisonnier. Les thèmes de l'alcoolisme, des conflits domestiques liés à l'alcoolisme et des querelles familiales sont abordés. Le médecin persuade le prisonnier de se faire soigner.

[32 :06 - 33 :02]

Cette scène montre un médecin de prison lors d'une visite de nuit à un prisonnier souffrant de maux d'estomac. En conséquence, le prisonnier doit être hospitalisé.

[33 :02 - 34 :52]

Cette scène montre un dialogue entre des médecins qui discutent du comportement des prisonniers, soupçonnant leur manipulation.

[34 :52 - 35 :46]

Cette scène montre une conversation entre le contremaître et le prisonnier sur le travail en prison.

[35 :46 - 36 :07]

Cette scène montre un psychiatre parlant à un prisonnier en conflit qui le convainc de participer à une psychothérapie.

[38 :05 - 38 :27]

Cette scène montre une conversation avec la femme d'un prisonnier qui souffre d'alcoolisme pour clarifier la psychothérapie.

[38 :27 - 39 :39]

Cette scène montre des médecins discutant de la santé des prisonniers et d'éventuelles manipulations par ces derniers.

[39 :39 - 40 :21]

Cette scène montre le travail des prisonniers et le malaise psychologique qu'ils ressentent après une longue période d'emprisonnement. Ce malaise culmine dans une confrontation physique entre les prisonniers.

[40 :21 - 41 :41]

Cette scène s'inscrit dans la continuité de la scène précédente, à savoir le placement de l'instigateur de la bagarre en cellule de punition, la scène montre la cellule de punition, l'accompagnement musical projetant l'état psychologique du prisonnier.

[41 :41 -43 :04]

Cette scène illustre les loisirs culturels des prisonniers, à savoir la participation à un service religieux ; il convient de noter que les prisonniers sont séparés les uns des autres par une cloison. À la fin de la scène, une vue générale de la prison est montrée.

[43 :24 - 44 :04]

Cette scène montre une réunion du personnel de la prison où les employés sont informés du fonctionnement interne de la prison.

[44 :04 - 44 :47]

Cette scène montre une interview du directeur de la prison, qui parle du renouvellement progressif de la prison et de l'amélioration des conditions de vie des détenus.

[44 :47 - 46 :10]

Cette scène montre une réunion générale des agents pénitentiaires où ils discutent de l'utilisation de la psychothérapie en prison ainsi que des dernières réformes.

[46 :10 - 50 :09]

Cette scène montre une psychothérapie de groupe avec les prisonniers, où ils discutent de leurs problèmes psychologiques et en parlent aux médecins et aux autres prisonniers dans une atmosphère plutôt amicale.

[50 :09 - 51 :19]

Cette scène montre en détail la procédure de libération d'un ex-prisonnier.

[51 :19 - 52 :07]

Cette scène montre comment un ex-prisonnier sort de prison et affronte la société des gens libres. Les réalisateurs soulignent que c'est la fin logique de tout emprisonnement et que les prisonniers doivent être préparés à la resocialisation.

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors