L'Homme et le cancer (1988)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

L'Homme et le cancer


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title L'Homme et le cancer
Series L'Europe contre le cancer
Year of production 1988
Country of production Belgique
Director(s)
Duration 38 minutes
Format Parlant - Couleur - VHS
Original language(s) French
Production companies RTBF
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

(français)
Présentateurs, Françoise Wolff, Philippe Deguent / Ched d’équipe, Tracy Combes / Chef de salle, Quentin Mann / Properties Buyer, Maura Laverty / Mélangeur de sons, Ian Trill, Daniel Lambert / Superviseur de caméra, Ken Major / Editeur de bande vidéo, Dominique Vos / Rédacteur adjoint, Yves Deltenre / Coordinateur technique, Bill Youel / Régisseur lumière, Nigel Wright / Superviseur du son, Keith Bowden / Ingénieur du son, Jacques Clisse / Designer, Roger Harris / Concepteur des effets visuels, Peter Logan / Designer graphique, Charles Mcghie / Producteur adjointe, Françoise Duelz / Assistant de production, Michel Lambert / Etude d’audience, Veronica Thorne / Assistante du chef de salle, Sally Bates / Réalisateur de la BBC, Stuart McDonald / Réalisateur de RTBF, Jean-Michel Briou / Producteur BBC, Henry Campion / Productrice RTBF, Françoise Wolff / Rédacteur BBC, David Filkin / Rédacteur RTBF, Paul Danblon / Remerciements à l’œuvre belge de cancer, à l’Association contre le cancer et à la Commission des communautés européennes.

Content

Theme

(français)
A propos du cancer, les comportements à risque ainsi que l’importance de la prévention précoce de cette maladie.

Main genre

Émission de plateau

Synopsis

(français)
Le film se construit autour de l’interaction entre un couple de journalistes. Ces derniers questionnent les représentations des spectateurs présents sur le plateau et interviewent ponctuellement dans la vidéo des invités ayant vaincu un cancer. De plus, on questionne sporadiquement un spécialiste, c’est-à-dire un médecin pour une explication plus détaillée. On parle donc tout d’abord des comportements à risque (comme le tabagisme) qui peuvent mener à un cancer. Ensuite, pour mieux cerner ce qu’est réellement le cancer, une explication se met en place au travers de plusieurs animations ainsi que de maquettes. Une prévention assez agressive est mise en place ; par exemple le journaliste essaye de montrer que les fumeurs « jouent avec leur vie » à chaque cigarette fumée. Ainsi, il retranscrit l’action de fumer en actionnant une machine à sous. Le jeu de ping-pong continue par la suite entre les deux journalistes ; ils présentent les « dix commandements » du code européen contre le cancer. Pour conclure, on assiste à l’intervention du médecin qui conclut l’émission en reprenant certaines informations déjà transmises comme par exemple l’importance de limiter les comportements à risque. Il adresse un message assez optimiste pour l’avenir : ainsi, pour lui, le cancer pourrait être vaincu au cours du XXIème siècle.

Context

(français)
Le début des années 80 voit une certaine crainte et un fatalisme vis-à-vis du cancer et des personnes atteintes de cancer. Selon l’étude, Le cancer dans les médias 1980-2007, réalisée dans le cadre de la mise en place du plan cancer en 2009 et commandée par Institut National du Cancer, nous assistons à un tournant dans la manière dont les médias informent sur le cancer dès l’année 1987. En effet, cette date correspond à un changement dans le déroulé des émissions de santé. Dès cette date, les propos des journalistes comme des experts médicaux témoignent d’une volonté d’associer le cancer à la notion d’espoir. Cette dernière est par exemple présente dans la conclusion emplie d’optimisme du médecin présent dans notre vidéo.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : Yes.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : Yes.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : Yes.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le film est une mise en garde contre certains comportements pouvant augmenter les chances de contracter un cancer. De plus, on y observe un registre plus didactique. En effet, les nombreuses interventions du médecin ainsi que les animations à l’aide de maquettes par exemple, ont pour but la vulgarisation de l’information afin de toucher un public de non-initiés

How are health and medicine portrayed?

(français)
La médecine y est principalement représentée via le médecin invité par l’émission. Ce dernier, bien qu’il présente les traitements contre le cancer comme étant des traitements lourds, met un point d’honneur à montrer l’intérêt de consulter rapidement afin de traiter la maladie au plus vite. La médecine est donc présentée comme pouvant proposer des solutions en cas de cancer mais que la responsabilité des individus est également très importante, que ça soit en limitant les comportements à risque ou en allant consulter très rapidement lors de la perception d’une anomalie physique.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)
Partenariat entre la BBC et la RTBF

Audience

(français)
Audience télévisuelle.

Local, national, or international audience

International

Description

(français)
[0 :00-0 :11]

Le film commence par une courte animation ; on y voit les pays de l’Union Européenne puis par une succession de glissements un soleil et le titre de l’émission, L'Homme et le cancer.

[0 :12-1 :45] introduction

MME. WOLFF apparait en gros plan et présente le caractère exceptionnel de l’émission. En effet, elle explique que l’émission est tournée à Londres dans le studio de la BBC et qu’elle sera transmise dans 7 langues différentes à travers l’Europe. La camera recule et, en arrière-plan, nous voyons une carte de l’Europe, en même temps la présentatrice explique que cette démarche s’inscrit dans la volonté européenne de lutte contre le cancer. Elle est ensuite rejointe par M. DEGUENT qui prend le relais. La caméra zoome sur ce dernier ; il explique l’évolution du cancer depuis les trente dernières années. Ses propos sont illustrés par une animation sur écran en arrière-plan. Le plan reste dans cette disposition mais à plusieurs reprises nous n’avons plus que l’écran d’animation et la voix du présentateur fait ainsi office de voix off.

[1 :46-3 :03] Présentation du médecin intervenant dans l’émission

Il y a un face à face entre la journaliste et le professeur Tubiana, qui préside la commission d’experts cancérologues européens. La caméra suit en gros plan la personne qui parle, tantôt la journaliste tantôt le professeur. Ce dernier est questionné sur l’intérêt de la prévention du cancer. Cette prévention a un double intérêt, celui de faire limiter les comportements à risque ainsi que d’informer les individus sur le fait qu’aujourd’hui certains cancers se soignent.

[3 :04-3 :37] L’alimentation

Un gros plan est fait sur le journaliste qui nous présente les éléments cancérogènes liés à notre alimentation : devant lui, il y des charcuteries et des fromages. En arrière-plan nous voyons le public.

[3 :38-5 :22] Le cancer, la peste de notre époque

Très gros plan sur un livre ouvert qui nous montre une scène de peste. La journaliste explique que chaque période de l’histoire a eu sa maladie et que le cancer est le fléau de notre époque. S’en suit une explication des causes de la peste puis de de la tuberculose. On observe un passage de la parole qui change de main entre les deux personnes qui forment le couple de présentateurs. Le propos est illustré par des rats en cage en ce qui concerne la peste.

[5 :23- 9 :31] Les causes du cancer

La présentatrice interroge des personnes du public sur les causes du cancer. Puis on compare les différentes causes entre elles. La conclusion est que les produits toxiques provoquant le plus de cancers sont ceux avec lesquels nous sommes le plus exposés et non les plus agressifs.

[9 :31-18 :52] Le fonctionnement cellulaire et son rôle lors d’un cancer.

MME. WOLFF explique le fonctionnement du tissu cellulaire avec des ballons roses. Puis, M. DUGUENT, à l’aide de deux maquettes, l’une étant une coupe transversale d’une cellule et l’autre une représentation du code ADN, nous explique l’importance de ce dernier dans la création de nouvelles cellules et leurs altérations lors d’un cancer. Les chances de contracter un cancer pour une personne fumeuse sont ensuite modélisées par un jeu à sous, le présentateur explique que chaque cigarette est une chance de « gagner au loto », c’est-à-dire de contracter un cancer. La conclusion de cette partie est d’éviter de s’exposer à ces substances nocives en premier lieu.

[18 :53-22 :05] Les progrès de la médecine.

MME.WOLFF nous informe cependant que certains cancers ne peuvent pas être évités et que nous n’en connaissons pas la cause. Cette affirmation nuance les effets de la prévention, il n’y a donc pas de risque zéro même en prenant toutes les précautions. L’interview de MME.LEDUC qui a vaincu une leucémie vient ouvrir une phase d’espoir. En effet, même si elle nous explique que le traitement a été difficile, sa guérison s’est faite. M. Tubiana reprend ensuite la parole pour nous informer que la médecine a fait d’énormes progrès ; en effet il affirme que la leucémie ne guérissait pas vingt ans auparavant. Cependant il met en avant l’importance de consulter tôt et la lourdeur des traitements selon la vitesse de prise en charge.

[22 :06-35 :48] Les dix commandements du code européen contre le cancer.

Jeu de ping-pong entre les deux présentateurs afin de présenter ce qu’ils appellent les « dix commandements » du code européen contre le cancer. Pour cela ils utilisent plusieurs interviews, des outils ainsi que des animations sur écran. Nous avons par exemple la présentation des risques de la fumée de cigarette pour les poumons. Pour cela une machine à fumer est utilisée. Une femme (Mme. Tranche) est interviewer pour parler du mélanome malin qu’elle a eu 6 ans plus tôt. Un appareil à fibre optique est utilisé par un médecin pour s’auto-effectuer un examen des cordes vocales. Pour finir nous avons également l’interview d’une femme ayant eu un cancer du sein.

[35 :49-37 :31] Conclusion

M. Tubiana, le médecin invité par l’émission conclut la vidéo en reprenant les conclusions de chaque partie, c’est-à-dire l’importance de la prévention. Puis il transmet un message optimiste : ce dernier est que le cancer sera vaincu au XXIème siècle.

[37 :32-38 :03] Générique de fin

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors