Jeux de coucou

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Jeux de coucou


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Jeux de coucou
Year of production
Country of production France
Director(s) Julian de Ajuriaguerra
Duration 16 minutes
Format Parlant - Couleur - 16 mm
Original language(s) French
Archive holder(s) Hôpital Sainte-Anne
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

(français)
Julian de Ajuriaguerra

I. Casatti

D. Sechan

Content

Theme

(français)
Explication du jeu du coucou et exemples de différentes variantes de ce jeu.

Main genre

Vue amateure

Synopsis

(français)
Ce film explique c'est qu'est le jeu du coucou via des cartons. Il nous montre ensuite différents exemples de ce jeu, qui est un jeu avec différentes variantes. Ces exemples sont filmés dans le cadre familial où l'on peut voir un des parents, souvent la mère, jouer à ce jeu avec l'enfant. On va du jeu bien maîtrisé au jeu à peine découvert par l'enfant.

Context

(français)
Le film se situe entre les années 1976 et 1986, en effet c'est en 76 que Julian de Ajuriaguerra est nommé au collège de France, et en 86 qu' il cesse ses activités à cause de sa santé. Dans la même période la psychanalyse rentre dans ce qu'on l'on nomme la quatrième génération, une génération qualifiée d' « anonyme et impersonnelle ». Le rapport entre la psychanalyse et les enfants doit beaucoup à Françoise Dolto qui a dans ce domaine un rôle fondateur et révolutionne le regard que portent les adultes sur les enfants. Elle initie ainsi un nouveau mode de rapport et de communication, l'enfant devient véritablement une personne. C'est dans le contexte des années 70 que sort en 1976  Play : Its Role in Development and Evolution, avec l'article « Peek-a-boo and the learning of rule structures » de Jerome Seymour Bruner et Virginia Sherwood. Cet article s’intéresse également aux jeux du coucou. Donc l'intérêt que porte la psychanalyse aux jeux du coucou semble marquée en cette période. Le réalisateur du film est par ailleurs à l'origine de la revue La psychiatrie de l'enfant révélant son intérêt prononcé pour ce sujet.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le film se structure ainsi: les cartons vont exposer une définition ou fournir une explication des films qui suivent. Les extraits sont joués, les plans sont toujours centrés sur l'enfant, avec par moment des recadrages quand le besoin se fait sentir, mais on cherche également à filmer ses interactions et son jeu.

How are health and medicine portrayed?

(français)
La médecine intervient principalement via les cartons même si l'on peut noter l'apparition de Julian de Ajuriaguerra dans deux des films, ainsi qu'une personne qui pourrait être assimilée à une infirmière. A chaque fois Julian de Ajuriaguerra initie le jeu avec l'enfant afin de pouvoir le filmer.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Introduction

0:00-0:03 Ecran initial. 0:03-0:05 Fondu au noir. 0:05 Carton titre du film "Jeux du coucou". 0:06-0:10 Carton avec les réalisateurs Ajuriaguerra, Casatti, Sechan. 0:11-0:20 Alternance entre une photo d'un bébé qui se couvre les yeux et une photo où il se les découvre : Illustration du sujet du film à savoir le jeu du coucou. 0:20-0:52 Carton explicatif de ce que sont les jeux du coucou. 0:52 1:04 Carton explicatif du déroulement du film.

Première partie 1:04-1:10 Carton nommant la première partie du film, à savoir des jeux élaborés. 1:10-1:21: Carton introduisant la séquence filmique qui va suivre, expliquant la variante de jeu du coucou et donnant le nom et l'âge de l'enfant. 1:21-1:58 Plan d'Emilie jouant avec un membre de sa famille, le plan est centré sur la petite fille tout en gardant dans le cadre la personne avec laquelle elle joue. On peut remarquer des petits mouvements pour la recadrer. Zoom sur l'enfant à 1:38, zoom arrière à 1:48. Le plan se termine avec Emilie qui quitte le cadre en courant. 1:58-2:09 : Carton explicatif de la séquence qui va le suivre. 2:10-3:52 Plan avec recadrage autour du sujet qui cette fois-ci semble être le jeu davantage que la petite fille. L'interaction entre la mère et la fille est ce qui est mis en avant, la mère se cachant pour surprendre sa fille. C'est un jeu semblant jouer sur une peur feinte de l'enfant. Le sujet semble basculer sur l'enfant afin de mieux voir ses réactions au jeu. La caméra tourne autour du sujet. 3:53-3:59 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 4:00-4:01 Plan sur le visage d'un enfant. 4:02-5:15 Le plan est centré sur l'enfant, et le suit dans ses déplacements avec des recadrages quand nécessaire.

Deuxième partie 5:16-5:21 Carton annonçant "La maîtrise du Jeu du coucou". 5:22-5:28 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 5:29-5:44 Plan suivant un enfant qui s'éloigne vers un membre de sa famille, puis recadrage sur lui. 5:44-6:18 Plan suivant, l'enfant sort du cadre pour se cacher puis réapparaît par la suite. On peut cependant toujours voir son bras. 6:18-6:23 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 6:24-6:49 Plan d'un enfant se cachant derrière un petit bureau. Recadrage pour le suivre. 6:50-6:56 Plan de l'enfant allant vers quelqu'un qui n'est pas présent en entier dans le cadre, on ne voit que ses jambes. 6:56-7:11 Plan de l'enfant évoluant dans une salle en compagnie d'autres enfants et de quelqu'un que l'on pourrait assimiler à une infirmière. Si l'on peut voir d'autres enfants en entier, ce n'est pas le cas de l'infirmière. Le plan reste centré sur l'enfant. 7:12-7:34 Plan sur le bureau, l'enfant est de retour derrière celui-ci avec un autre enfant avec lequel il semble jouer. Cet autre enfant n'est pas présent en entier dans le cadre, celui-ci étant centré sur Vincent. 7:35-7:41 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 7:42-8:38 Gros plan sur un chien, zoom arrière, puis on se centre sur l'enfant qui rentre dans le cadre, puis la caméra le suit avec des recadrages. L'enfant joue avec sa mère. 8:39-8:51 Gros plan sur l'enfant. Le plan reste centré sur le visage de l'enfant, avec des recadrages en fonction des mouvements de l'enfant.

Troisième partie 8:51-8:56 Carton annonçant « Les débuts du jeu de coucou attente et surprise ». 8:57-9:04 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 9:04-9:48 Plan commençant sur un enfant probablement tenu par sa mère. Le réalisateur va initier un jeu du coucou avec l'enfant. Le plan se centre sur l'enfant qu'on ne voit pas en entier. Le plan essaye de saisir les réactions de l'enfant par rapport au jeu. Le plan se termine avec un zoom sur son visage, et on peut voir le réalisateur déposer l'enfant au sol. 9:48-9:53 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 9:54-10:04 Le plan se centre sur l'enfant, on peut voir le réalisateur derrière lui initier une variante du jeu du coucou. Zoom arrière pour faire rentrer le corps de l'enfant en entier sur le plan. Le plan reste centré sur le visage de l'enfant recadrant quand cela est nécessaire. 10:04-10:24 L'enfant se retrouve derrière un foulard dans le cadre du jeu, le foulard est tenu par le réalisateur toujours dans l'optique de réaliser un jeu du coucou. 10:24-10:35 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 10:36-10:42 Plan d'un enfant jouant à une variante du jeu du coucou avec sa mère. 10:43-11:05 Le plan est resserré sur l'enfant afin de mieux observer ses réactions. Zoom arrière permettant d'entrer un peu plus la mère dans le cadre. 11:05-11:07 Le plan se resserre sur le visage de l'enfant afin de mieux observer ses réactions.

Quatrième partie 11:07-11:16 Carton annonçant « Jeux corporels et d'alternance interprétés par l'adulte comme intentionnels ». 11:16-11:23 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant son âge et sa variante du jeu du coucou. 11:23-11:48 Plan centré sur une enfant allongée sur un tapis de jeu, il semble que c'est une infirmière qui initie ce jeu du coucou, on ne voit pas le visage de l'infirmière qui est majoritairement hors cadre. Le plan est toujours centré autour de l'enfant recadrant si nécessaire. 11:49-12:05 Le plan se resserre, on ne voit plus que le haut du corps de la fillette et sa tête. On se centre sur ses expressions faciales. 12:05-12:18 Le plan se centre sur le visage de l'enfant, on ne voit quasiment plus que ça, à l'exception de l'infirmière que l'on voit encore en partie. 12:18-13:17 L'enfant est toujours au centre de l'image mais cette fois-ci on le voit en entier et seul en train d'expérimenter avec le jeu. La caméra tourne autour du sujet. L'enfant semble presque jouer au jeu avec la caméra. Sa mère entre dans la cadre et prend part au jeu avec l'enfant. 13:18-14:02 Gros plan sur le visage de l'enfant. Puis zoom arrière pour inclure tout le corps de l'enfant. 14:02-14:07 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant et son âge. 14:08-14:39 Plan centré sur une enfant semblant jouer à une variante du jeu avec sa couverture pour se cacher. Zoom sur le visage de l'enfant. 14:39-14:47 Le plan est similaire au début du plan précédent. 14:48-14:52 Carton explicatif de la séquence suivante rappelant le nom de l'enfant et son âge. 14:52-15:32 Plan centré sur le visage d'un enfant jouant à une variante de ce jeu avec sa mère. On peut le voir en entier, La mère est légèrement hors du cadre. Zoom sur le visage permettant de mieux observer sa réaction au jeu. 15:33-15:48 Plan centré sur le visage de l'enfant, on ne le voit pas en entier. Sa mère joue toujours avec lui mais on ne voit plus qu'une partie du visage de cette dernière.

15:48-16:14 Ecran blanc puis noir, fin.

Supplementary notes

(français)
Concernant le montage, il n'y a qu'un seul fondu au début du film, les plans sont coupés et s’enchaînent brusquement. Il n'y a que les bruits ambiants et les voix des séquences filmées qui sont présent dans le film. Parfois ces bruits continuent après que la séquence filmée soit finie. Le jeu du coucou permet à l'enfant d'expérimenter la permanence de « l'objet » de prendre conscience que « l'objet » reste présent même si on ne le voit pas. Il permet d'apprivoiser la séparation entre l'enfant et sa mère. Ce jeu est l'occasion d'une joie intense pour l'enfant, un moment privilégié.

References and external documents

(français)


Contributors