Comment nous voyons / Kak my vidim / Как мы видим (1947)

From Medfilm
Jump to: navigation, search

 

Comment nous voyons / Kak my vidim / Как мы видим

Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.
If you have trouble viewing subtitles, try using a different web browser.
Title Comment nous voyons / Kak my vidim / Как мы видим
Year of production 1947
Country of production Russie
Director(s)
Scientific advisor(s)
Duration 12 minutes
Format Parlant - Noir et blanc -
Original language(s) Russian
Subtitles and transcription French
Archive holder(s)
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

(français)
Un film de vulgarisation scientifique dans lequel les auteurs utilisent l'animation pour expliquer au public la nature de la vue, la structure de l'œil humain et son fonctionnement.

Content

Theme

(français)
L'appareil oculaire

Main genre

Synopsis

(français)
Dans le film, en expliquant un mécanisme principal de la vision, une structure d'œil pour les spectateurs qui n'ont pas les connaissances spécifiées. Le film mit devant un spectateur des questions faciles, le sujet du film développe de question à question, en créant une histoire pleine - de la structure et du mécanisme de la vision au schéma anatomique de l'œil.

Context

(français)
Le film décrit des connaissances scientifiques pour les spectateurs qui n'ont pas les connaissances spécifiques. Les connaissances dans le film présentent sur le moment de 1947 et elles sont actuelles pour les spectateurs modernes.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Après le générique, le film présente l'importance de la vue chez les humains et les animaux.

How are health and medicine portrayed?

(français)
Dans ce film présente le schéma principal d'œil, selon lequel le spectateur peut comprendre comment garder une vision et une intégration d'œil.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Les films de ce type présentent dans les écoles qui spécialisent sur les sciences naturelles et dans les universités médicales.

Presentations and events associated with the film

(français)
Dans ce film ne présente pas des événements ou des communications parce que le film est éducatif.

Audience

(français)
Les étudiants

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Ce film est consacré à la physiologie d’œil humain ainsi que celui d’animaux différents. Ce film met l’accent sur le fonctionnement de l’œil humain, des yeux, des animaux différents en générales. Сe film de vulgarisation scientifique est bien pour les spectateurs de masses ainsi que pour les spécialistes.

(0.00 – 0.56) Les titres Le film se commence par des dessins animés où un garçon écrit le russe le nom du film «Как мы видим» (Kak my vidim / Comment nous voyons) et après cela, les titres apparaissent, dans lesquels le russe écrivent les producteurs du film. Une mention particulière doit être faite des consultants du film : P. Makarov et K. Tagantsev, qui sont en moitié de vingtième sicle en URSS, étaient les physiologistes principaux et sont certains des fondateurs de l’école russe de physiologie scientifique. (0.57 – 2.23) Introduction Première partie du film commence par une démonstration du paysage des monts de Caucase. Pendant de la démonstration, présentateur raconte les bonnes capacités de la vision pour l’homme. Après cela, présentateur change le sujet de bonnes capacités de la vision des animaux, notamment pour le lapin, les yeux duquel ont une vision large, qui fait lui possible apercevoir les risques pratiquement tout autour, ainsi que pour l’aigle, qui voit une proie une haute attitude. En fin de l’introduction démontre deux hommes qui observent depuis montagnes les événements (le lapin et l’aigle). (2.24 – 6.24) Le principe de la vision Dans cette partie du film démontre un mécanisme de la vision, en expliquant une définition de la vision, un principe de travail de cristallin. Moyennant des dessinés animés se démontrent comment une lumière pénètre travers du cristallin d’œil, qui peut échanger un focus en fonction d’une quantité de la lumière et de la condition de cristallin, et tout comme la lumière réfléchit à l’œil. Fait significatif, ce que les auteurs du film expliquent pourquoi l’image renversée se visualise correctement comme le résultat du travail de cerveau, qui en évoluant a corrigé cet effet de cristallin d’œil. (6.24 – 8.33) La vision comme le travail collaboratif Dans cette partie du film, les auteurs expliquent enchaînement existant du travail collaboratif des yeux avec le cerveau. Notamment, en expliquant comment le cerveau analyse une information reçu des yeux, ce que permet de déterminer la distance avant d’objet, ainsi qu'une interprétation des images de chaque œil, qui le cerveau interprète et crée l’image d’ensemble. Aussi, dans cette partie, donne la définition précis scientifique des yeux, et en démontrant l’enchaînement physique du cerveau et des yeux. (8.33 – 11.43) Anatomie d’œil et la fin

Dans cette partie du film, les auteurs parlent de la sensibilité de l'œil à la lumière. Les auteurs révèlent la structure de l'œil en parlant de la rétine, qui est composée de cônes et de bâtonnets. Les cônes réagissent à la lumière du jour et distinguent toute une palette de couleurs, ce qui permet aux gens de voir ce qu'ils voient. Les cônes ne distinguent pas la faible lumière du crépuscule, tandis que les bâtonnets réagissent à la faible lumière du crépuscule, mais ne distinguent pas les couleurs. C'est pourquoi tous les objets sont gris au crépuscule. Ainsi, le travail conjoint des cônes et des bâtonnets permettent à une personne de voir aussi bien le jour que le soir. Les auteurs donnent également l'exemple des hiboux et des chauves-souris, dont les yeux ne possèdent que des cônes, ce qui leur permet de voir dans l'obscurité, mais de discriminer les couleurs et de mal voir dans une faible lumière.

Supplementary notes

(français)
Le film recommande pour les étudiants du lycée et de la faculté de médecine.

References and external documents

(français)
La source du film https://www.culture.ru/live/movies/20449/kak-my-vidim

Copyright Gosfilmofond

Ce film est dans le domaine public selon l'article 6 de la quatrième partie du Code civile de la Fédération de Russie


Contributors