Albert Netter

From Medfilm
Jump to: navigation, search

Albert Netter, né le 8 juin 1910 à Paris et mort dans la même ville le 26 juin 2012 à l'âge de 102 ans1, est un médecin français, spécialiste de gynécologie et d'endocrinologie. Il est aussi président fondateur de la Société européenne de gynécologie. Il a créé en 1972 la première banque du sperme en France.

Médecin des Hôpitaux de Paris en 1947, il enseigna comme professeur au Collège de médecine des Hôpitaux de Paris à partir de 1954 et fut nommé professeur à la Faculté de médecine de Paris (à titre rétroactif) en 1964. Il fut ensuite chef de service à l'Hôpital Lariboisière, puis à l'Hôtel-Dieu, à l'Hôpital Necker où il enseigna la gynécologie et l'endocrinologie et consulta aussi à l'Hôpital Saint-Louis.

Il s'attaqua également vers 1963 au problème de l'infécondité masculine. Il étudia en particulier l'influence des anomalies de caryotype sur la stérilité de l'homme et d'éventuelles fausses couches de sa femme. En 1973 il montre avec Didier Millet un parallèle entre les concentrations plasmatiques de FSH, LH et testostérone et l'aspect histologique des testicules, évitant ainsi de pratiquer des biopsies testiculaires chez 80% des hommes inféconds. Vers 1975, son équipe est la première à guérir l'azoospermie due à l'hypergonadisme hypogonadotrope en stimulant la spermatogenèse grâce aux gonadotropines LCG/LMG. Enfin, en 1978 il souligne le lien entre le zinc, la testostérone et la production de sperme.

C'est en 1972 qu'il créé avec Michel Jondet la banque de sperme de l'Hôpital Necker, la première en France. Le Pr Georges David créera de son côté une banque du sperme à l'hôpital Bicêtre, situé au sud de Paris. Ces structures mèneront à la création du Centre d'étude et de conservation des œufs et du sperme humains (CECOS) à l'Hôtel-Dieu en 1978. C'est aussi en 1974, avec Jacqueline Kahn-Nathan, qu'il organise le premier congrès mondial de sexologie médicale. À l'époque où il travaillait à l'Hôpital Lariboisière, Albert Netter créa en 1971 les Journées Albert Netter de gynécologie.

Albert Netter on MedFilm