Difference between revisions of "Rayons X"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
(Page créée avec « {{Fiche film |Titre=Rayons X |Vidéo sur FTP=rayons x 1960 |Cote ECPAD= |Série= |Année de production=1960 |Format film=16 mm |Format couleur=Noir et blanc |Format son=Pa... »)
 
Line 1: Line 1:
{{Fiche film
+
{{Fiche_film
 
|Titre=Rayons X
 
|Titre=Rayons X
|Vidéo sur FTP=rayons x 1960
 
|Cote ECPAD=
 
|Série=
 
 
|Année de production=1960
 
|Année de production=1960
 
|Format film=16 mm
 
|Format film=16 mm
Line 10: Line 7:
 
|Réalisateurs=Henri Nozet;;;;
 
|Réalisateurs=Henri Nozet;;;;
 
|Référents scientifiques=;;;;
 
|Référents scientifiques=;;;;
|Pays de production=
 
 
|Langues origine=fr
 
|Langues origine=fr
|Traduit en=
+
|Société de production=IPN;
|Société de production=Institut Pédagogique National
+
|Commanditaire=CNDP
|Commanditaire=CNDP  
+
 
|Archives détentrices=CNDP ;;;;
 
|Archives détentrices=CNDP ;;;;
|État de la fiche=Oui
 
|Avertissement images choquantes=Non
 
 
|Administration de la notice=Joël Danet
 
|Administration de la notice=Joël Danet
 
|Durée=25
 
|Durée=25
 
|Clé de tri=Rayons X
 
|Clé de tri=Rayons X
|Générique Principal=réalisé par Henri Nozet (et le Dr. Lucien Audouzet pour la séquence finale extraite de « Radiologie télévisée »)/ Avec les docteurs F. et S. Santagostini /  Laboratoire de physique médicale de la Faculté de médecine de Paris / Service central d’électroradiologie de l’Hôpital de la Salpétrière de Paris
+
|Vidéo sur FTP=rayons x 1960
 
|Sujet=<translate>Les rayons X, leur nature, les mesures pour se protéger de leurs nuisances quand on les utilise. </translate>
 
|Sujet=<translate>Les rayons X, leur nature, les mesures pour se protéger de leurs nuisances quand on les utilise. </translate>
 
|Sujets médico-sanitaires évoqués=irradiation – examen radiologique
 
|Sujets médico-sanitaires évoqués=irradiation – examen radiologique
 +
|Avertissement images choquantes=Non
 +
|État de la fiche=Oui
 +
|Images de reportage=Oui
 +
|Images en plateau=Non
 +
|Images d'archives=Oui
 +
|Séquences d'animation=Oui
 +
|Cartons=Oui
 +
|Animateur=Non
 +
|Voix off=Oui
 +
|Interview=Oui
 +
|Musique et bruitages=Non
 +
|Images communes avec d'autres films=Non
 +
|Audience locale, nationale, internationale ?=Inconnue
 +
|Générique Principal=réalisé par Henri Nozet (et le Dr. Lucien Audouzet pour la séquence finale extraite de « Radiologie télévisée »)/ Avec les docteurs F. et S. Santagostini /  Laboratoire de physique médicale de la Faculté de médecine de Paris / Service central d’électroradiologie de l’Hôpital de la Salpétrière de Paris
 
|Résumé=<translate>Un exposé sur le phénomène des rayons X précède un autre sur les mesures de précaution que requiert leur usage.</translate>
 
|Résumé=<translate>Un exposé sur le phénomène des rayons X précède un autre sur les mesures de précaution que requiert leur usage.</translate>
 
|Contexte=<translate>Usage de plus en plus répandu des rayons X par  la technique de radiographie</translate>
 
|Contexte=<translate>Usage de plus en plus répandu des rayons X par  la technique de radiographie</translate>
|Images de reportage=oui
 
|Images en plateau=non
 
|Images d'archives=oui
 
|Séquences d'animation=oui
 
|Cartons=oui
 
|Animateur=non
 
|Voix off=oui
 
|Interview=oui
 
|Musique et bruitages=non
 
|Images communes avec d'autres films=Non
 
|Detail images communes avec d'autres films=
 
 
|Comment le film dirige-t-il le regard du spectateur ?=<translate>Dans une logique d’enseignement par le cinéma, le film procède par un agencement de plans frontaux et de séquences animées pour illustrer un commentaire minutieux.</translate>
 
|Comment le film dirige-t-il le regard du spectateur ?=<translate>Dans une logique d’enseignement par le cinéma, le film procède par un agencement de plans frontaux et de séquences animées pour illustrer un commentaire minutieux.</translate>
 
|Comment la santé et la médecine sont-elles présentées ?=<translate>C’est le champ de la recherche qui est privilégié</translate>
 
|Comment la santé et la médecine sont-elles présentées ?=<translate>C’est le champ de la recherche qui est privilégié</translate>
Line 42: Line 38:
 
|Communications et événements associés au film=<translate>bulletin de la radio-télévision scolaire (RTS)</translate>
 
|Communications et événements associés au film=<translate>bulletin de la radio-télévision scolaire (RTS)</translate>
 
|Public=<translate>élèves du secondaire</translate>
 
|Public=<translate>élèves du secondaire</translate>
|Audience locale, nationale, internationale ?=nationale
 
 
|Descriptif libre=<translate>Comparaison par le commentaire d’une opération de radiographie à une « chorégraphie ». Le film insiste sur les soins apportés à la protection du personnel contre les rayons X. Un schéma explique le phénomène électrique. : « Les très courtes longueurs d’ondes électriques des rayons X leur permettent de traverser la matière. » C’est le « rayonnement ambiant » que propagent les rayons X qui mettent le personnel en danger. GP sur des mains blessées à force d’être exposées aux rayons X : « radiodamite », images crues sur les plaies profondes qui marquent leur chair. Présentation d’appareils de mesures du rayonnement ambiant. Les mesures pour se protéger : revêtir tablier et gants en plomb... Successsion de schémas animés pour expliquer le dispositif de sécurité. C’est à la vingtième minute qu’apparaissent les premiers clichés radiographiques. Encore un schéma animé pour expliquer que la radiographie est beaucoup moins dangereuse que la radioscopie.</translate>
 
|Descriptif libre=<translate>Comparaison par le commentaire d’une opération de radiographie à une « chorégraphie ». Le film insiste sur les soins apportés à la protection du personnel contre les rayons X. Un schéma explique le phénomène électrique. : « Les très courtes longueurs d’ondes électriques des rayons X leur permettent de traverser la matière. » C’est le « rayonnement ambiant » que propagent les rayons X qui mettent le personnel en danger. GP sur des mains blessées à force d’être exposées aux rayons X : « radiodamite », images crues sur les plaies profondes qui marquent leur chair. Présentation d’appareils de mesures du rayonnement ambiant. Les mesures pour se protéger : revêtir tablier et gants en plomb... Successsion de schémas animés pour expliquer le dispositif de sécurité. C’est à la vingtième minute qu’apparaissent les premiers clichés radiographiques. Encore un schéma animé pour expliquer que la radiographie est beaucoup moins dangereuse que la radioscopie.</translate>
 
|Notes complémentaires=<translate></translate>
 
|Notes complémentaires=<translate></translate>
|Références=
+
|Documents_Film=
 +
|Documents_Externes=
 +
|Cote ECPAD=
 
|Ressources externes=
 
|Ressources externes=
 
}}
 
}}

Revision as of 13:39, 13 June 2016

 

Rayons X


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Rayons X
Year of production 1960
Country of production
Director(s) Henri Nozet
Scientific advisor(s)
Duration 25 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 16 mm
Original language(s) French
Production companies IPN
Commissioning body CNDP
Archive holder(s) CNDP
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

Content

Theme

<translate>Les rayons X, leur nature, les mesures pour se protéger de leurs nuisances quand on les utilise. </translate>

Main genre

Synopsis

<translate>Un exposé sur le phénomène des rayons X précède un autre sur les mesures de précaution que requiert leur usage.</translate>

Context

<translate>Usage de plus en plus répandu des rayons X par la technique de radiographie</translate>

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : Yes.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : Yes.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : Yes.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

<translate>Dans une logique d’enseignement par le cinéma, le film procède par un agencement de plans frontaux et de séquences animées pour illustrer un commentaire minutieux.</translate>

How are health and medicine portrayed?

<translate>C’est le champ de la recherche qui est privilégié</translate>

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

<translate>télévision scolaire</translate>

Presentations and events associated with the film

<translate>bulletin de la radio-télévision scolaire (RTS)</translate>

Audience

<translate>élèves du secondaire</translate>

Local, national, or international audience

Description

<translate>Comparaison par le commentaire d’une opération de radiographie à une « chorégraphie ». Le film insiste sur les soins apportés à la protection du personnel contre les rayons X. Un schéma explique le phénomène électrique. : « Les très courtes longueurs d’ondes électriques des rayons X leur permettent de traverser la matière. » C’est le « rayonnement ambiant » que propagent les rayons X qui mettent le personnel en danger. GP sur des mains blessées à force d’être exposées aux rayons X : « radiodamite », images crues sur les plaies profondes qui marquent leur chair. Présentation d’appareils de mesures du rayonnement ambiant. Les mesures pour se protéger : revêtir tablier et gants en plomb... Successsion de schémas animés pour expliquer le dispositif de sécurité. C’est à la vingtième minute qu’apparaissent les premiers clichés radiographiques. Encore un schéma animé pour expliquer que la radiographie est beaucoup moins dangereuse que la radioscopie.</translate>

Supplementary notes

<translate></translate>



Contributors

  • Record written by : Joël Danet