Difference between revisions of "Rayons X"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
m (Remplacement de texte — « |Archives détentrices=CNDP » par « |Archives détentrices=Canopé - CCEP (CNDP) »)
 
(11 intermediate revisions by 3 users not shown)
Line 6: Line 6:
 
|Format son=Parlant
 
|Format son=Parlant
 
|Réalisateurs=Henri Nozet;;;;
 
|Réalisateurs=Henri Nozet;;;;
|Référents scientifiques=;;;;
+
|Référents scientifiques=Dr R. Hickel; Pr. A. Dognon;
 +
|Pays de production=France;
 
|Langues origine=fr
 
|Langues origine=fr
 +
|Sous-titrage et transcription=Non
 
|Société de production=IPN;
 
|Société de production=IPN;
 
|Commanditaire=CNDP
 
|Commanditaire=CNDP
|Archives détentrices=CNDP ;;;;
+
|Archives détentrices=Canopé - CCEP (CNDP) ;;;;
 
|Administration de la notice=Joël Danet
 
|Administration de la notice=Joël Danet
 
|Durée=25
 
|Durée=25
 
|Clé de tri=Rayons X
 
|Clé de tri=Rayons X
 
|Vidéo sur FTP=rayons x 1960
 
|Vidéo sur FTP=rayons x 1960
|Sujet=<translate>Les rayons X, leur nature, les mesures pour se protéger de leurs nuisances quand on les utilise. </translate>
+
|Audience=Nationale
|Sujets médico-sanitaires évoqués=irradiation – examen radiologique
+
|État de la fiche=Validée
|Avertissement images choquantes=Non
+
|Diffusion=Télévision
|État de la fiche=Oui
+
|Avertissements=Standard
 
|Images de reportage=Oui
 
|Images de reportage=Oui
 
|Images en plateau=Non
 
|Images en plateau=Non
Line 29: Line 31:
 
|Musique et bruitages=Non
 
|Musique et bruitages=Non
 
|Images communes avec d'autres films=Non
 
|Images communes avec d'autres films=Non
|Audience locale, nationale, internationale ?=Inconnue
+
|Sujet={{HT_Sujet
|Générique Principal=réalisé par Henri Nozet (et le Dr. Lucien Audouzet pour la séquence finale extraite de « Radiologie télévisée »)/ Avec les docteurs F. et S. Santagostini /  Laboratoire de physique médicale de la Faculté de médecine de Paris / Service central d’électroradiologie de l’Hôpital de la Salpétrière de Paris
+
|Langue=fr
|Résumé=<translate>Un exposé sur le phénomène des rayons X précède un autre sur les mesures de précaution que requiert leur usage.</translate>
+
|Texte=Les rayons X, leur nature, les mesures pour se protéger de leurs nuisances quand on les utilise.
|Contexte=<translate>Usage de plus en plus répandu des rayons X par  la technique de radiographie</translate>
+
}}
|Comment le film dirige-t-il le regard du spectateur ?=<translate>Dans une logique d’enseignement par le cinéma, le film procède par un agencement de plans frontaux et de séquences animées pour illustrer un commentaire minutieux.</translate>
+
|Générique principal={{HT_Gén
|Comment la santé et la médecine sont-elles présentées ?=<translate>C’est le champ de la recherche qui est privilégié</translate>
+
|Langue=fr
|Où le film est il projeté ?=<translate>télévision scolaire</translate>
+
|Texte=Le Laboratoire de physique médicale de la Faculté de médecine - Paris et Le Service central d’électro-radiologie de l’hôpital de la Salpétrière - Paris présentent<br />
|Communications et événements associés au film=<translate>bulletin de la radio-télévision scolaire (RTS)</translate>
+
<br />
|Public=<translate>élèves du secondaire</translate>
+
Les rayons X<br />
|Descriptif libre=<translate>Comparaison par le commentaire d’une opération de radiographie à une « chorégraphie ». Le film insiste sur les soins apportés à la protection du personnel contre les rayons X. Un schéma explique le phénomène électrique. : « Les très courtes longueurs d’ondes électriques des rayons X leur permettent de traverser la matière. » C’est le « rayonnement ambiant » que propagent les rayons X qui mettent le personnel en danger. GP sur des mains blessées à force d’être exposées aux rayons X : « radiodamite », images crues sur les plaies profondes qui marquent leur chair. Présentation d’appareils de mesures du rayonnement ambiant. Les mesures pour se protéger : revêtir tablier et gants en plomb... Successsion de schémas animés pour expliquer le dispositif de sécurité. C’est à la vingtième minute qu’apparaissent les premiers clichés radiographiques. Encore un schéma animé pour expliquer que la radiographie est beaucoup moins dangereuse que la radioscopie.</translate>
+
Dangers et Techniques de protection<br />
|Notes complémentaires=<translate></translate>
+
<br />
 +
Direction scientifique : <br />
 +
Professeur A. Dognon/Chaire de Physique Médicale/Membre de l'Académie de Médecine<br />
 +
Docteur R. Hickel/Électro-radiologiste des Hôpitaux/Professeur au Collège des Hôpitaux<br />
 +
<br />
 +
Film conçu et réalisé par les Docteurs F. et S. Santagostini/R. Dutheil<br />
 +
Réalisation technique H. Nozet<br />
 +
<br />
 +
Réalisation<br />
 +
École Normale Supérieure Saint-Cloud Centre Audiovisuel<br />
 +
<br />
 +
Avec l'aimable collaboration des établissements : Dutertre/Massiot-Philips/La Physiotechnie<br />
 +
Séquence finale extraite du film <br />
 +
Radiologie Télévisée<br />
 +
Réalisé par le Docteur Lucien Audouze
 +
}}
 +
|Résumé={{HT_Rés
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=Un exposé sur le phénomène des rayons X précède un autre sur les mesures de précaution que requiert leur usage.
 +
}}
 +
|Contexte={{HT_Cont
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=Usage de plus en plus répandu des rayons X par  la technique de radiographie
 +
}}
 +
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=Dans une logique d’enseignement par le cinéma, le film procède par un agencement de plans frontaux et de séquences animées pour illustrer un commentaire minutieux.
 +
}}
 +
|Présentation médecine={{HT_Prés
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=C’est le champ de la recherche qui est privilégié
 +
}}
 +
|Lieu projection={{HT_Proj
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=télévision scolaire
 +
}}
 +
|Communications et événements associés au film={{HT_Com
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=bulletin de la radio-télévision scolaire (RTS)
 +
}}
 +
|Public={{HT_Pub
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=élèves du secondaire
 +
}}
 +
|Descriptif libre={{HT_Desc
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=Comparaison par le commentaire d’une opération de radiographie à une « chorégraphie ». Le film insiste sur les soins apportés à la protection du personnel contre les rayons X. Un schéma explique le phénomène électrique. : « Les très courtes longueurs d’ondes électriques des rayons X leur permettent de traverser la matière. » C’est le « rayonnement ambiant » que propagent les rayons X qui mettent le personnel en danger. GP sur des mains blessées à force d’être exposées aux rayons X : « radiodamite », images crues sur les plaies profondes qui marquent leur chair. Présentation d’appareils de mesures du rayonnement ambiant. Les mesures pour se protéger : revêtir tablier et gants en plomb... Successsion de schémas animés pour expliquer le dispositif de sécurité. C’est à la vingtième minute qu’apparaissent les premiers clichés radiographiques. Encore un schéma animé pour expliquer que la radiographie est beaucoup moins dangereuse que la radioscopie.
 +
}}
 +
|Notes complémentaires={{HT_Notes
 +
|Langue=fr
 +
}}
 +
|Références={{HT_Réf
 +
|Langue=fr
 +
}}
 
|Documents_Film=
 
|Documents_Film=
 
|Documents_Externes=
 
|Documents_Externes=
|Cote ECPAD=
 
|Ressources externes=
 
 
}}
 
}}

Latest revision as of 10:46, 24 September 2020

 

Rayons X


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Rayons X
Year of production 1960
Country of production France
Director(s) Henri Nozet
Scientific advisor(s) Dr R. Hickel
Pr. A. Dognon
Duration 25 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 16 mm
Original language(s) French
Production companies IPN
Commissioning body CNDP
Archive holder(s) Canopé - CCEP (CNDP)

Main credits

(français)
Le Laboratoire de physique médicale de la Faculté de médecine - Paris et Le Service central d’électro-radiologie de l’hôpital de la Salpétrière - Paris présentent


Les rayons X
Dangers et Techniques de protection

Direction scientifique :
Professeur A. Dognon/Chaire de Physique Médicale/Membre de l'Académie de Médecine
Docteur R. Hickel/Électro-radiologiste des Hôpitaux/Professeur au Collège des Hôpitaux

Film conçu et réalisé par les Docteurs F. et S. Santagostini/R. Dutheil
Réalisation technique H. Nozet

Réalisation
École Normale Supérieure Saint-Cloud Centre Audiovisuel

Avec l'aimable collaboration des établissements : Dutertre/Massiot-Philips/La Physiotechnie
Séquence finale extraite du film
Radiologie Télévisée

Réalisé par le Docteur Lucien Audouze

Content

Theme

(français)
Les rayons X, leur nature, les mesures pour se protéger de leurs nuisances quand on les utilise.

Main genre

Synopsis

(français)
Un exposé sur le phénomène des rayons X précède un autre sur les mesures de précaution que requiert leur usage.

Context

(français)
Usage de plus en plus répandu des rayons X par la technique de radiographie

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : Yes.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : Yes.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : Yes.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Dans une logique d’enseignement par le cinéma, le film procède par un agencement de plans frontaux et de séquences animées pour illustrer un commentaire minutieux.

How are health and medicine portrayed?

(français)
C’est le champ de la recherche qui est privilégié

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
télévision scolaire

Presentations and events associated with the film

(français)
bulletin de la radio-télévision scolaire (RTS)

Audience

(français)
élèves du secondaire

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Comparaison par le commentaire d’une opération de radiographie à une « chorégraphie ». Le film insiste sur les soins apportés à la protection du personnel contre les rayons X. Un schéma explique le phénomène électrique. : « Les très courtes longueurs d’ondes électriques des rayons X leur permettent de traverser la matière. » C’est le « rayonnement ambiant » que propagent les rayons X qui mettent le personnel en danger. GP sur des mains blessées à force d’être exposées aux rayons X : « radiodamite », images crues sur les plaies profondes qui marquent leur chair. Présentation d’appareils de mesures du rayonnement ambiant. Les mesures pour se protéger : revêtir tablier et gants en plomb... Successsion de schémas animés pour expliquer le dispositif de sécurité. C’est à la vingtième minute qu’apparaissent les premiers clichés radiographiques. Encore un schéma animé pour expliquer que la radiographie est beaucoup moins dangereuse que la radioscopie.

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Joël Danet