Difference between revisions of "Localisations cérébrales"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
(Nouveau mode de traduction, fin...)
Line 1: Line 1:
{{Fiche film
+
{{Fiche_film
 
|Titre=Localisations cérébrales
 
|Titre=Localisations cérébrales
|Vidéo sur FTP=localisations_cerebrales_cndp_1964
 
|Cote ECPAD=
 
 
|Série=Savoir et découvrir
 
|Série=Savoir et découvrir
 
|Année de production=1964
 
|Année de production=1964
Line 9: Line 7:
 
|Format son=Parlant
 
|Format son=Parlant
 
|Réalisateurs=Jacques Rutman;;;;
 
|Réalisateurs=Jacques Rutman;;;;
|Référents scientifiques= Vedrenne;;;;
+
|Référents scientifiques=Vedrenne;;;;
|Pays de production=
+
 
|Langues origine=fr
 
|Langues origine=fr
|Traduit en=
+
|Sous-titrage et transcription=Non
|Société de production=
+
|Commanditaire=CNDP
|Commanditaire=CNDP  
+
 
|Archives détentrices=CNDP ;;;;
 
|Archives détentrices=CNDP ;;;;
|État de la fiche=Validée
 
|Avertissement images choquantes=Non
 
 
|Administration de la notice=France Garat
 
|Administration de la notice=France Garat
 
|Durée=30
 
|Durée=30
 
|Clé de tri=Localisations cérébrales
 
|Clé de tri=Localisations cérébrales
|Générique principal={{HT_Gén
+
|Vidéo sur FTP=localisations_cerebrales_cndp_1964
|Langue=fr
+
|Audience locale, nationale, internationale ?=Inconnue
|Texte="Dans la série animée par Maurice Debrune assisté de Claude GrinbergC'était une émission de Jean-Pierre DalouinAvec la collaboration du Dr. VedrenneAvec la participation du Studio LhomondImage filmée Marc TerzieffAnimation Gérard Antony"}}
+
|État de la fiche=Validée
 +
|Avertissements=Standard
 +
|Images de reportage=Oui
 +
|Images en plateau=Oui
 +
|Images d'archives=Oui
 +
|Séquences d'animation=Oui
 +
|Cartons=Non
 +
|Animateur=Oui
 +
|Voix off=Oui
 +
|Interview=Oui
 +
|Musique et bruitages=Oui
 +
|Images communes avec d'autres films=Non
 
|Sujet={{HT_Sujet
 
|Sujet={{HT_Sujet
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Cette émission développe le sujet des "localisations cérébrales" : où se situent les cellules, quelles sont les différentes zones du cerveau, et quelles sont les conséquences lorsque ces zones fonctionnent mal.}}
+
|Texte=Cette émission développe le sujet des "localisations cérébrales" : où se situent les cellules, quelles sont les différentes zones du cerveau, et quelles sont les conséquences lorsque ces zones fonctionnent mal.
|Sujets médico-sanitaires évoqués=
+
}}
 +
|Générique principal={{HT_Gén
 +
|Langue=fr
 +
|Texte="Dans la série animée par Maurice Debrune assisté de Claude GrinbergC'était une émission de Jean-Pierre DalouinAvec la collaboration du Dr. VedrenneAvec la participation du Studio LhomondImage filmée Marc TerzieffAnimation Gérard Antony"
 +
}}
 
|Résumé={{HT_Rés
 
|Résumé={{HT_Rés
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Rendez-vous avec les patients pour établir un diagnostic (examens cliniques, électroencéphalographie...), intervention neuro-chirurgicale d'un adolescent épileptique. Cette séquence nous permet de pénétrer dans la salle d'opération et d'assister à la localisation du centre du langage. Document exceptionnel sur les débuts de la neurochirurgie.}}
+
|Texte=Rendez-vous avec les patients pour établir un diagnostic (examens cliniques, électroencéphalographie...), intervention neuro-chirurgicale d'un adolescent épileptique. Cette séquence nous permet de pénétrer dans la salle d'opération et d'assister à la localisation du centre du langage. Document exceptionnel sur les débuts de la neurochirurgie.
|Images de reportage=oui
+
}}
|Images en plateau=oui
+
|Contexte={{HT_Cont
|Images d'archives=oui
+
|Langue=fr
|Séquences d'animation=oui
+
}}
|Cartons=non
+
|Animateur=oui
+
|Voix off=oui
+
|Interview=oui
+
|Musique et bruitages=oui
+
|Images communes avec d'autres films=Non
+
|Detail images communes avec d'autres films=
+
 
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
 
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=La visée de cette émission : illustrer un propos théorique, approfondir des connaissances.Le but de ce document est d' « apporter aux élèves un complément d'information sur un sujet généralement traité sous forme théorique dans les manuels d'enseignements » (extrait de la fiche pédagogique). La pédagogie est partout : les schémas, graphiques et photos explicatifs, les reportages au cœur de l'hôpital, l'adresse directe aux téléspectateurs.}}
+
|Texte=La visée de cette émission : illustrer un propos théorique, approfondir des connaissances.Le but de ce document est d' « apporter aux élèves un complément d'information sur un sujet généralement traité sous forme théorique dans les manuels d'enseignements » (extrait de la fiche pédagogique). La pédagogie est partout : les schémas, graphiques et photos explicatifs, les reportages au cœur de l'hôpital, l'adresse directe aux téléspectateurs.
 +
}}
 +
|Présentation médecine={{HT_Prés
 +
|Langue=fr
 +
}}
 
|Lieu projection={{HT_Proj
 
|Lieu projection={{HT_Proj
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=télévision scolaire}}
+
|Texte=télévision scolaire
 +
}}
 +
|Communications et événements associés au film={{HT_Com
 +
|Langue=fr
 +
}}
 
|Public={{HT_Pub
 
|Public={{HT_Pub
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Élèves du Centre National de Télé-Enseignement}}
+
|Texte=Élèves du Centre National de Télé-Enseignement
|Audience locale, nationale, internationale ?=nationale
+
}}
 
|Descriptif libre={{HT_Desc
 
|Descriptif libre={{HT_Desc
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Le film se divise en cinq parties :1) Présentation du sujet2) L'examen clinique3) Les examen paracliniques4) Le laboratoire5) L'intervention chirurgicale <br />Introduction : présentation du sujetPlateau : animateur debout, derrière un bureau avec un cerveau posé dessus.GP sur le cerveau : l'animateur présente les différentes parties qui le constituent. Il le coupe en deux hémisphères, pour montrer où se situent les cellules cérébrales.PE de l'animateur sur le plateau, travelling, il marche entre des schémas papiers suspendus, puis s'arrête devant l'un deux et l'explique (rôle d'un professeur, cours magistral). Il s'agit d'un diagramme des cellules. GP, puis TGP sur le diagramme.PP de l'animateur qui présente la photo d'une coupe d'une de ces cellules.GP sur la photo, l'animateur montre le neurone.PP de l'animateur qui explique comment s'organisent les cellules.Schéma 2D évolutif du cerveau et des différentes zones dans lesquelles se trouvent ces cellules.PP de l'animateur en plateau qui précise, image suspendue à l'appui, les zones du cerveau qui commandent chaque partie du corps.GP sur l'image.GP sur un autre schéma illustratif.Plan d'ensemble de l'animateur sur le plateau devant les deux schémas.<br />Présentation des intérêts de la méthode anatomo-clinique.Un co-animateur présente cette méthode et introduit le reportage dans un hôpital parisien.<br />L'examen cliniqueUne femme, interrogée par un médecin, ne parvient plus à s'exprimer intelligiblement. GP sur le visage de cette patiente.Un homme est soumis à des exercices physiques de rééducation : il doit marcher pour parvenir à recouvrir l'usage précis de ces jambes.Un homme est paralysé des membres droits. GP sur le visage de ce même homme qui ne parvient pas à s'exprimer intelligiblement.<br />Retour au plateau : transition.<br />Les examens para-cliniquesÉlectroencéphalographie : pour déceler les lésions au cœur d'une zone quelconque du cerveau.présentation d'un examen.Médecin, patient et animateur dans le laboratoire.Plan des protagonistes, et des appareils.DP visage patient et explication en hors champs des ondes qui circulent dans l'appareil.<br />Angioradiographie : deuxième façon de « prospecter l'anatomie du cerveau. »Toujours dans la salle d'examen, explication par l'animateur de cette méthode.Plans de l'exécution de cette opération sur un malade.Schémas illustrateurs.GP sur l'aiguille dans le coup du patient.Le téléspectateur est au cœur de l'opération, représenté par l'animateur présent à côté de la table.<br />Retour sur le plateauExplication par le co-animateur des radios obtenues grâce à cet examen (radios suspendues sur le plateau).Introduction de l'intervention neurochirurgicale à suivre.<br />Intervention chirurgicale sur l'épilepsieL'animateur se situe dans une tribune donnant sur le bloc opératoire, et explique l'opération à venir.GP sur le crâne ouvert et le cerveau de l'adolescent.Hors champs, explications de l'animateur.Caméra subjective tout au long de l'opération. Cinéma direct.Alternance de plans entre le cerveau ouvert, le patient, le chirurgien, l'infirmière. Plans rapidement enchaînés. On assiste à la découverte, au cour de l'opération, d'une tumeur.<br />Retour en plateau.Les deux animateurs sont assis. Introduction de la dernière partie.<br />Le laboratoire« C'est le laboratoire qui a le mot de la fin. »L'animateur est un laboratoire de neuro-pathologie.<br />Conclusion« Les lésions ne sont pas toujours aussi absolues et le cortex cérébral possède en lui des capacités de réadaptation. »   }}
+
|Texte=Le film se divise en cinq parties :1) Présentation du sujet2) L'examen clinique3) Les examen paracliniques4) Le laboratoire5) L'intervention chirurgicale <br />Introduction : présentation du sujetPlateau : animateur debout, derrière un bureau avec un cerveau posé dessus.GP sur le cerveau : l'animateur présente les différentes parties qui le constituent. Il le coupe en deux hémisphères, pour montrer où se situent les cellules cérébrales.PE de l'animateur sur le plateau, travelling, il marche entre des schémas papiers suspendus, puis s'arrête devant l'un deux et l'explique (rôle d'un professeur, cours magistral). Il s'agit d'un diagramme des cellules. GP, puis TGP sur le diagramme.PP de l'animateur qui présente la photo d'une coupe d'une de ces cellules.GP sur la photo, l'animateur montre le neurone.PP de l'animateur qui explique comment s'organisent les cellules.Schéma 2D évolutif du cerveau et des différentes zones dans lesquelles se trouvent ces cellules.PP de l'animateur en plateau qui précise, image suspendue à l'appui, les zones du cerveau qui commandent chaque partie du corps.GP sur l'image.GP sur un autre schéma illustratif.Plan d'ensemble de l'animateur sur le plateau devant les deux schémas.<br />Présentation des intérêts de la méthode anatomo-clinique.Un co-animateur présente cette méthode et introduit le reportage dans un hôpital parisien.<br />L'examen cliniqueUne femme, interrogée par un médecin, ne parvient plus à s'exprimer intelligiblement. GP sur le visage de cette patiente.Un homme est soumis à des exercices physiques de rééducation : il doit marcher pour parvenir à recouvrir l'usage précis de ces jambes.Un homme est paralysé des membres droits. GP sur le visage de ce même homme qui ne parvient pas à s'exprimer intelligiblement.<br />Retour au plateau : transition.<br />Les examens para-cliniquesÉlectroencéphalographie : pour déceler les lésions au cœur d'une zone quelconque du cerveau.présentation d'un examen.Médecin, patient et animateur dans le laboratoire.Plan des protagonistes, et des appareils.DP visage patient et explication en hors champs des ondes qui circulent dans l'appareil.<br />Angioradiographie : deuxième façon de « prospecter l'anatomie du cerveau. »Toujours dans la salle d'examen, explication par l'animateur de cette méthode.Plans de l'exécution de cette opération sur un malade.Schémas illustrateurs.GP sur l'aiguille dans le coup du patient.Le téléspectateur est au cœur de l'opération, représenté par l'animateur présent à côté de la table.<br />Retour sur le plateauExplication par le co-animateur des radios obtenues grâce à cet examen (radios suspendues sur le plateau).Introduction de l'intervention neurochirurgicale à suivre.<br />Intervention chirurgicale sur l'épilepsieL'animateur se situe dans une tribune donnant sur le bloc opératoire, et explique l'opération à venir.GP sur le crâne ouvert et le cerveau de l'adolescent.Hors champs, explications de l'animateur.Caméra subjective tout au long de l'opération. Cinéma direct.Alternance de plans entre le cerveau ouvert, le patient, le chirurgien, l'infirmière. Plans rapidement enchaînés. On assiste à la découverte, au cour de l'opération, d'une tumeur.<br />Retour en plateau.Les deux animateurs sont assis. Introduction de la dernière partie.<br />Le laboratoire« C'est le laboratoire qui a le mot de la fin. »L'animateur est un laboratoire de neuro-pathologie.<br />Conclusion« Les lésions ne sont pas toujours aussi absolues et le cortex cérébral possède en lui des capacités de réadaptation. »
 +
}}
 
|Notes complémentaires={{HT_Notes
 
|Notes complémentaires={{HT_Notes
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=}}
+
}}
|Ressources externes=}}
+
|Références={{HT_Réf
 +
|Langue=fr
 +
}}
 +
|Documents_Film=
 +
|Documents_Externes={{Documents externes
 +
|Nom_document=Bulletin de la Radio Television Scolaire n°23 p.31 (15/03-27/03/1965)
 +
|Document=RadioTelevisionScolaire 1965 n23 p31 A.pdf
 +
}}
 +
}}

Revision as of 11:45, 12 March 2019

 

Localisations cérébrales


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Localisations cérébrales
Series Savoir et découvrir
Year of production 1964
Country of production
Director(s) Jacques Rutman
Scientific advisor(s) Vedrenne
Duration 30 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 16mm
Original language(s) French
Commissioning body CNDP
Archive holder(s) CNDP

Main credits

(français)
"Dans la série animée par Maurice Debrune assisté de Claude GrinbergC'était une émission de Jean-Pierre DalouinAvec la collaboration du Dr. VedrenneAvec la participation du Studio LhomondImage filmée Marc TerzieffAnimation Gérard Antony"

Content

Theme

(français)
Cette émission développe le sujet des "localisations cérébrales" : où se situent les cellules, quelles sont les différentes zones du cerveau, et quelles sont les conséquences lorsque ces zones fonctionnent mal.

Main genre

Synopsis

(français)
Rendez-vous avec les patients pour établir un diagnostic (examens cliniques, électroencéphalographie...), intervention neuro-chirurgicale d'un adolescent épileptique. Cette séquence nous permet de pénétrer dans la salle d'opération et d'assister à la localisation du centre du langage. Document exceptionnel sur les débuts de la neurochirurgie.

Context

(français)

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : Yes.
  • Archival footage  : Yes.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : Yes.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : Yes.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
La visée de cette émission : illustrer un propos théorique, approfondir des connaissances.Le but de ce document est d' « apporter aux élèves un complément d'information sur un sujet généralement traité sous forme théorique dans les manuels d'enseignements » (extrait de la fiche pédagogique). La pédagogie est partout : les schémas, graphiques et photos explicatifs, les reportages au cœur de l'hôpital, l'adresse directe aux téléspectateurs.

How are health and medicine portrayed?

(français)

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
télévision scolaire

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
Élèves du Centre National de Télé-Enseignement

Local, national, or international audience

Description

(français)
Le film se divise en cinq parties :1) Présentation du sujet2) L'examen clinique3) Les examen paracliniques4) Le laboratoire5) L'intervention chirurgicale
Introduction : présentation du sujetPlateau : animateur debout, derrière un bureau avec un cerveau posé dessus.GP sur le cerveau : l'animateur présente les différentes parties qui le constituent. Il le coupe en deux hémisphères, pour montrer où se situent les cellules cérébrales.PE de l'animateur sur le plateau, travelling, il marche entre des schémas papiers suspendus, puis s'arrête devant l'un deux et l'explique (rôle d'un professeur, cours magistral). Il s'agit d'un diagramme des cellules. GP, puis TGP sur le diagramme.PP de l'animateur qui présente la photo d'une coupe d'une de ces cellules.GP sur la photo, l'animateur montre le neurone.PP de l'animateur qui explique comment s'organisent les cellules.Schéma 2D évolutif du cerveau et des différentes zones dans lesquelles se trouvent ces cellules.PP de l'animateur en plateau qui précise, image suspendue à l'appui, les zones du cerveau qui commandent chaque partie du corps.GP sur l'image.GP sur un autre schéma illustratif.Plan d'ensemble de l'animateur sur le plateau devant les deux schémas.
Présentation des intérêts de la méthode anatomo-clinique.Un co-animateur présente cette méthode et introduit le reportage dans un hôpital parisien.
L'examen cliniqueUne femme, interrogée par un médecin, ne parvient plus à s'exprimer intelligiblement. GP sur le visage de cette patiente.Un homme est soumis à des exercices physiques de rééducation : il doit marcher pour parvenir à recouvrir l'usage précis de ces jambes.Un homme est paralysé des membres droits. GP sur le visage de ce même homme qui ne parvient pas à s'exprimer intelligiblement.
Retour au plateau : transition.
Les examens para-cliniquesÉlectroencéphalographie : pour déceler les lésions au cœur d'une zone quelconque du cerveau.présentation d'un examen.Médecin, patient et animateur dans le laboratoire.Plan des protagonistes, et des appareils.DP visage patient et explication en hors champs des ondes qui circulent dans l'appareil.
Angioradiographie : deuxième façon de « prospecter l'anatomie du cerveau. »Toujours dans la salle d'examen, explication par l'animateur de cette méthode.Plans de l'exécution de cette opération sur un malade.Schémas illustrateurs.GP sur l'aiguille dans le coup du patient.Le téléspectateur est au cœur de l'opération, représenté par l'animateur présent à côté de la table.
Retour sur le plateauExplication par le co-animateur des radios obtenues grâce à cet examen (radios suspendues sur le plateau).Introduction de l'intervention neurochirurgicale à suivre.
Intervention chirurgicale sur l'épilepsieL'animateur se situe dans une tribune donnant sur le bloc opératoire, et explique l'opération à venir.GP sur le crâne ouvert et le cerveau de l'adolescent.Hors champs, explications de l'animateur.Caméra subjective tout au long de l'opération. Cinéma direct.Alternance de plans entre le cerveau ouvert, le patient, le chirurgien, l'infirmière. Plans rapidement enchaînés. On assiste à la découverte, au cour de l'opération, d'une tumeur.
Retour en plateau.Les deux animateurs sont assis. Introduction de la dernière partie.
Le laboratoire« C'est le laboratoire qui a le mot de la fin. »L'animateur est un laboratoire de neuro-pathologie.
Conclusion« Les lésions ne sont pas toujours aussi absolues et le cortex cérébral possède en lui des capacités de réadaptation. »

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : France Garat