Difference between revisions of "Les greffes 2"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
m (Remplacement de texte — « État de la fiche=Oui » par « État de la fiche=Validée »)
 
(9 intermediate revisions by 5 users not shown)
Line 1: Line 1:
{{Fiche film
+
{{Fiche_film
 
|Titre=Les greffes 2
 
|Titre=Les greffes 2
|Vidéo sur FTP=
 
|Cote ECPAD=
 
 
|Série=Information biologique
 
|Série=Information biologique
 
|Année de production=1973
 
|Année de production=1973
 +
|Fiche_ERC=Non
 
|Format film=16mm
 
|Format film=16mm
 
|Format couleur=Couleur
 
|Format couleur=Couleur
Line 10: Line 9:
 
|Réalisateurs=Michel Vérot;;;;
 
|Réalisateurs=Michel Vérot;;;;
 
|Référents scientifiques=;;;;
 
|Référents scientifiques=;;;;
|Pays de production=
 
 
|Langues origine=fr
 
|Langues origine=fr
|Traduit en=
+
|Sous-titrage et transcription=Non
|Société de production=
+
|Commanditaire=CNDP
|Commanditaire=CNDP  
+
|Archives détentrices=Canopé (CNDP);
|Archives détentrices=CNDP ;;;;
+
|Genre dominant=Documentaire
|État de la fiche=Validée
+
|Avertissement images choquantes=Non
+
 
|Administration de la notice=France Garat
 
|Administration de la notice=France Garat
 
|Durée=24
 
|Durée=24
 
|Clé de tri=greffes 2
 
|Clé de tri=greffes 2
|Générique Principal=
+
|Audience=Inconnue
|Sujet=<translate>Dans la série « Information biologique », ce deuxième volet du diptyque sur les greffes s'intéresse au déroulé des interventions chirurgicales d'ablation et de greffe d'un organe, ainsi qu'aux techniques existantes, posant en conclusion la question des techniques futures.</translate>
+
|État de la fiche=Validée
|Sujets médico-sanitaires évoqués=la greffe et la potentialité du rejet
+
|Orthographe=Oui
|Résumé=<translate>Le point de départ du film est le rappel des succès passés de la greffe en France. L'association France Transplant, fondée par le professeur Jean Dausset - qui intervient également dans cette deuxième partie - mène à bien le développement du programme de transplantation en France grâce à la coordination de l'activité de prélèvement et d'attribution des organes aux malades. </translate>
+
|Avertissements=Standard
|Contexte=<translate></translate>
+
|Images de reportage=Oui
|Images de reportage=oui
+
|Images en plateau=Oui
|Images en plateau=oui
+
 
|Images d'archives=Non
 
|Images d'archives=Non
 
|Séquences d'animation=Non
 
|Séquences d'animation=Non
 
|Cartons=Non
 
|Cartons=Non
|Animateur=oui
+
|Animateur=Oui
 
|Voix off=Non
 
|Voix off=Non
|Interview=oui
+
|Interview=Oui
 
|Musique et bruitages=Non
 
|Musique et bruitages=Non
 
|Images communes avec d'autres films=Non
 
|Images communes avec d'autres films=Non
|Detail images communes avec d'autres films=
+
|Sujet={{HT_Sujet
|Comment le film dirige-t-il le regard du spectateur ?=<translate>Cette émission met en avant le travail de l'association France Transplant. Par ce biais, elle informe le téléspectateur de deux choses : les possibilités qui lui sont offertes près de chez lui d'être pris en charge pour une éventuelle greffe d'organe (facteur rassurant), et le protocole suivi systématiquement lors d'une transplantation. Par l'entretien et par le reportage, les informations sont divulguées de façon à rationaliser et à rassurer le public sur ce sujet délicat.</translate>
+
|Langue=fr
|Comment la santé et la médecine sont-elles présentées ?=<translate></translate>
+
|Texte=Dans la série « Information biologique », ce deuxième volet du diptyque sur les greffes s'intéresse au déroulé des interventions chirurgicales d'ablation et de greffe d'un organe, ainsi qu'aux techniques existantes, posant en conclusion la question des techniques futures.
|Où le film est il projeté ?=<translate>Télévision (diffusion le 18 nov 1976 sur TF1 à 17h25)</translate>
+
}}
|Communications et événements associés au film=<translate>un dossier pédagogique se rattache à cette émission</translate>
+
|Générique principal={{HT_Gén
|Public=<translate>scolaire</translate>
+
|Langue=fr
|Audience locale, nationale, internationale ?=nationale
+
}}
|Descriptif libre=<translate>Le film commence par un plan similaire à celui qui introduit « Les Greffes 1 » : gros plan sur « Necker enfants malades ». Une introduction en voix off fait le lien avec le premier épisode : «  De l'émission précédente, il est ressorti que la greffe pose un problème immunologique complexe ».
+
|Résumé={{HT_Rés
 
+
|Langue=fr
Après quelques plans extérieurs, on retrouve le professeur Dormont dans son bureau. Plan US. Le médecin rappelle les premiers succès dans le domaine de la greffe. Il développe son discours dans un plan fixe, il regarde le journaliste et non la caméra.  
+
|Texte=Le point de départ du film est le rappel des succès passés de la greffe en France. L'association France Transplant, fondée par le professeur Jean Dausset - qui intervient également dans cette deuxième partie - mène à bien le développement du programme de transplantation en France grâce à la coordination de l'activité de prélèvement et d'attribution des organes aux malades.
 
+
}}
Une voix off féminine vient faire le point  sur ce qu'est l'association France Transplant : une carte de France dynamique dévoile les lieux où elle est implantée.  
+
|Contexte={{HT_Cont
 
+
|Langue=fr
Images de malades en attente d'une transplantation, puis image d'une opération de greffe de rein. Cette séquence se déroule en trois parties :  
+
}}
1. rein ôté au donneur
+
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
2. sur la route : transport de l'oragne. Musique évoquant celle d'un film à grand suspens. Plusieurs modes de transport sont représentés : voiture, avion, train, hélicoptère. La musique diminue.
+
|Langue=fr
3. Arrivée du rein. Ablation du rein du malade, puis greffe.
+
|Texte=Cette émission met en avant le travail de l'association France Transplant. Par ce biais, elle informe le téléspectateur de deux choses : les possibilités qui lui sont offertes près de chez lui d'être pris en charge pour une éventuelle greffe d'organe (facteur rassurant), et le protocole suivi systématiquement lors d'une transplantation. Par l'entretien et par le reportage, les informations sont divulguées de façon à rationaliser et à rassurer le public sur ce sujet délicat.
 
+
}}
Retour dans le bureau du Professeur Dormont, échange avec le journaliste. Les plans alternent de l'un à l'autre (alternance de question/réponse : la caméra est sur celui qui parle), et les deux sont en plan poitrine.
+
|Présentation médecine={{HT_Prés
 
+
|Langue=fr
Images d'un travail en laboratoire. Coupes au microscope.  
+
}}
Interview du médecin qui dirige ce laboratoire appartenant à France Transplant. Le dispositif de l'entretien est le suivant : le journaliste est au trois quart de dos en bas à droite de l'image. L'interviewé est assis en face de lui, face caméra, le trois quart du champ lui sont dévolus. Zoom sur son visage; Une dynamique est apportée par les zooms et dézooms de la caméra.
+
|Lieu projection={{HT_Proj
 
+
|Langue=fr
Le discours de ce médecin alterne avec celui extrait de l'entretien avec le professeur Dormont. Il s'agit de disocurs croisés mis en évidence par :  
+
|Texte=Télévision (diffusion le 18 nov 1976 sur TF1 à 17h25)
le montage alterné
+
}}
le dispositif qui n'est pas le même dans les deux entretiens
+
|Communications et événements associés au film={{HT_Com
Dans ces discours, rappel du travail du professeur Barnard (1ere greffe de coeur).
+
|Langue=fr
 
+
|Texte=un dossier pédagogique se rattache à cette émission
Conclusion sur les incertitudes du lendemain concernant les possibilités offertes  par les techniques de greffe.</translate>
+
}}
|Notes complémentaires=<translate>1. L'entretien : il est très présent dans ce document. Il reprend les dispositifs de l'interview privilégiés par la télévision publique au milieu des années 1970.
+
|Public={{HT_Pub
 
+
|Langue=fr
2. collaboration avec la télévision publique : il est intéressant de remarquer qu'au générique de fin, est précisé que les images de greffe sont extraites de deux émissions d'Igor Barrère : « Les vivants et les morts », et « La transplantation médicale ». Le premier est diffusé le 10 mars 1970 sur la première chaine de l'ORTF. Le second est diffusé le 16 mars 1970 aussi sur la première chaîne. Au moment donc où les rapports entre la télévision publique et la télévision scolaire se durcissent et où la télévision scolaire se trouve de plus en plus assujettie, des collaborations existent entre les deux. </translate>
+
|Texte=scolaire
|Références=
+
}}
|Ressources externes=
+
|Descriptif libre={{HT_Desc
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=Le film commence par un plan similaire à celui qui introduit « Les Greffes 1 » : gros plan sur « Necker enfants malades ». Une introduction en voix off fait le lien avec le premier épisode : «  De l'émission précédente, il est ressorti que la greffe pose un problème immunologique complexe ».<br />Après quelques plans extérieurs, on retrouve le professeur Dormont dans son bureau. Plan US. Le médecin rappelle les premiers succès dans le domaine de la greffe. Il développe son discours dans un plan fixe, il regarde le journaliste et non la caméra. <br />Une voix off féminine vient faire le point  sur ce qu'est l'association France Transplant : une carte de France dynamique dévoile les lieux où elle est implantée. <br />Images de malades en attente d'une transplantation, puis image d'une opération de greffe de rein. Cette séquence se déroule en trois parties : 1. rein ôté au donneur 2. sur la route : transport de l'organe. Musique évoquant celle d'un film à grand suspens. Plusieurs modes de transport sont représentés : voiture, avion, train, hélicoptère. La musique diminue. 3. Arrivée du rein. Ablation du rein du malade, puis greffe.<br />Retour dans le bureau du Professeur Dormont, échange avec le journaliste. Les plans alternent de l'un à l'autre (alternance de question/réponse : la caméra est sur celui qui parle), et les deux sont en plan poitrine.<br />Images d'un travail en laboratoire. Coupes au microscope. Interview du médecin qui dirige ce laboratoire appartenant à France Transplant. Le dispositif de l'entretien est le suivant : le journaliste est au trois quarts de dos en bas à droite de l'image. L'interviewé est assis en face de lui, face caméra, le trois quarts du champ lui sont dévolus. Zoom sur son visage. Une dynamique est apportée par les zooms et dézooms de la caméra.<br />Le discours de ce médecin alterne avec celui extrait de l'entretien avec le professeur Dormont. Il s'agit de discours croisés mis en évidence par : le montage alterné, le dispositif qui n'est pas le même dans les deux entretiens. Dans ces discours, rappel du travail du professeur Barnard (1re greffe de cœur).<br />Conclusion sur les incertitudes du lendemain concernant les possibilités offertes  par les techniques de greffe.
 +
}}
 +
|Notes complémentaires={{HT_Notes
 +
|Langue=fr
 +
|Texte=1. L'entretien : il est très présent dans ce document. Il reprend les dispositifs de l'interview privilégiés par la télévision publique au milieu des années 1970.<br />2. collaboration avec la télévision publique : il est intéressant de remarquer qu'au générique de fin, est précisé que les images de greffe sont extraites de deux émissions d'Igor Barrère : « Les vivants et les morts », et « La transplantation médicale ». Le premier est diffusé le 10 mars 1970 sur la première chaîne de l'ORTF. Le second est diffusé le 16 mars 1970 aussi sur la première chaîne. Au moment donc où les rapports entre la télévision publique et la télévision scolaire se durcissent et où la télévision scolaire se trouve de plus en plus assujettie, des collaborations existent entre les deux.
 +
}}
 +
|Références={{HT_Réf
 +
|Langue=fr
 +
}}
 +
|Documents_Film=
 +
|Documents_Externes=
 +
|Thèmes médicaux=616.1 .9@ 617
 
}}
 
}}

Latest revision as of 08:43, 25 June 2021

 

Les greffes 2

Title Les greffes 2
Series Information biologique
Year of production 1973
Country of production
Director(s) Michel Vérot
Scientific advisor(s)
Duration 24 minutes
Format Parlant - Couleur - 16mm
Original language(s) French
Commissioning body CNDP
Archive holder(s) Canopé (CNDP)

Main credits

(français)

Content

Medical themes

Theme

(français)
Dans la série « Information biologique », ce deuxième volet du diptyque sur les greffes s'intéresse au déroulé des interventions chirurgicales d'ablation et de greffe d'un organe, ainsi qu'aux techniques existantes, posant en conclusion la question des techniques futures.

Main genre

Documentaire

Synopsis

(français)
Le point de départ du film est le rappel des succès passés de la greffe en France. L'association France Transplant, fondée par le professeur Jean Dausset - qui intervient également dans cette deuxième partie - mène à bien le développement du programme de transplantation en France grâce à la coordination de l'activité de prélèvement et d'attribution des organes aux malades.

Context

(français)

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : Yes.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : Yes.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : Yes.
  • Music and sound effects : No.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Cette émission met en avant le travail de l'association France Transplant. Par ce biais, elle informe le téléspectateur de deux choses : les possibilités qui lui sont offertes près de chez lui d'être pris en charge pour une éventuelle greffe d'organe (facteur rassurant), et le protocole suivi systématiquement lors d'une transplantation. Par l'entretien et par le reportage, les informations sont divulguées de façon à rationaliser et à rassurer le public sur ce sujet délicat.

How are health and medicine portrayed?

(français)

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Télévision (diffusion le 18 nov 1976 sur TF1 à 17h25)

Presentations and events associated with the film

(français)
un dossier pédagogique se rattache à cette émission

Audience

(français)
scolaire

Local, national, or international audience

Unknown

Description

(français)
Le film commence par un plan similaire à celui qui introduit « Les Greffes 1 » : gros plan sur « Necker enfants malades ». Une introduction en voix off fait le lien avec le premier épisode : «  De l'émission précédente, il est ressorti que la greffe pose un problème immunologique complexe ».
Après quelques plans extérieurs, on retrouve le professeur Dormont dans son bureau. Plan US. Le médecin rappelle les premiers succès dans le domaine de la greffe. Il développe son discours dans un plan fixe, il regarde le journaliste et non la caméra.
Une voix off féminine vient faire le point sur ce qu'est l'association France Transplant : une carte de France dynamique dévoile les lieux où elle est implantée.
Images de malades en attente d'une transplantation, puis image d'une opération de greffe de rein. Cette séquence se déroule en trois parties : 1. rein ôté au donneur 2. sur la route : transport de l'organe. Musique évoquant celle d'un film à grand suspens. Plusieurs modes de transport sont représentés : voiture, avion, train, hélicoptère. La musique diminue. 3. Arrivée du rein. Ablation du rein du malade, puis greffe.
Retour dans le bureau du Professeur Dormont, échange avec le journaliste. Les plans alternent de l'un à l'autre (alternance de question/réponse : la caméra est sur celui qui parle), et les deux sont en plan poitrine.
Images d'un travail en laboratoire. Coupes au microscope. Interview du médecin qui dirige ce laboratoire appartenant à France Transplant. Le dispositif de l'entretien est le suivant : le journaliste est au trois quarts de dos en bas à droite de l'image. L'interviewé est assis en face de lui, face caméra, le trois quarts du champ lui sont dévolus. Zoom sur son visage. Une dynamique est apportée par les zooms et dézooms de la caméra.
Le discours de ce médecin alterne avec celui extrait de l'entretien avec le professeur Dormont. Il s'agit de discours croisés mis en évidence par : le montage alterné, le dispositif qui n'est pas le même dans les deux entretiens. Dans ces discours, rappel du travail du professeur Barnard (1re greffe de cœur).
Conclusion sur les incertitudes du lendemain concernant les possibilités offertes par les techniques de greffe.

Supplementary notes

(français)
1. L'entretien : il est très présent dans ce document. Il reprend les dispositifs de l'interview privilégiés par la télévision publique au milieu des années 1970.
2. collaboration avec la télévision publique : il est intéressant de remarquer qu'au générique de fin, est précisé que les images de greffe sont extraites de deux émissions d'Igor Barrère : « Les vivants et les morts », et « La transplantation médicale ». Le premier est diffusé le 10 mars 1970 sur la première chaîne de l'ORTF. Le second est diffusé le 16 mars 1970 aussi sur la première chaîne. Au moment donc où les rapports entre la télévision publique et la télévision scolaire se durcissent et où la télévision scolaire se trouve de plus en plus assujettie, des collaborations existent entre les deux.

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : France Garat