Difference between revisions of "Le goûter"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
Line 2: Line 2:
 
|Détails=''Le Goûter'' est une émission culinaire pour enfants diffusée par la Radio-Télévision française (RTF) entre 1957 et 1958. Prenant l’apparence d’un concours culinaire, elle fait intervenir un duo d’enfants âgés de moins de 12 moins sous les yeux vigilent de la célèbre speakerine Catherine Langeais et du chef de renom Raymond Oliver. Les enfants viennent en plateau faire la démonstration d’une recette de goûter apprise à la maison et pour laquelle ils ont été sélectionnés en amont par le chef. Selon les consignes données par Catherine Langeais dans le premier épisode (émission du 07.11.1957), les jeunes téléspectateurs sont amenés à élire à la fin de l’année la meilleure recette, autant sur le résultat visuel et gustatif que sur les explications techniques données par les enfants.
 
|Détails=''Le Goûter'' est une émission culinaire pour enfants diffusée par la Radio-Télévision française (RTF) entre 1957 et 1958. Prenant l’apparence d’un concours culinaire, elle fait intervenir un duo d’enfants âgés de moins de 12 moins sous les yeux vigilent de la célèbre speakerine Catherine Langeais et du chef de renom Raymond Oliver. Les enfants viennent en plateau faire la démonstration d’une recette de goûter apprise à la maison et pour laquelle ils ont été sélectionnés en amont par le chef. Selon les consignes données par Catherine Langeais dans le premier épisode (émission du 07.11.1957), les jeunes téléspectateurs sont amenés à élire à la fin de l’année la meilleure recette, autant sur le résultat visuel et gustatif que sur les explications techniques données par les enfants.
  
L’émission est diffusée (à de rares exceptions près) le jeudi, jour de la pause scolaire jusqu’en 1972, dans le cadre de la programmation enfantine L’antenne est à nous, à une heure variable entre 16h et 17h . En émettant donc à une heure de grande écoute des enfants, et surtout à l’heure du goûter, le programme propose ainsi aux jeunes téléspectateurs de réaliser leur propre goûter sur la base de la recette présentée par les enfants. D’une durée de 15 minutes environ, chaque épisode est consacré à l’élaboration d’un plat sucré, des classiques de la pâtisserie française comme le biscuit de Savoie aux inventions familiales tel que le « gâteau des familles ».
+
L’émission est diffusée (à de rares exceptions près) le jeudi, jour de la pause scolaire jusqu’en 1972, dans le cadre de la programmation enfantine L’antenne est à nous, à une heure variable entre 16h et 17h<ref>Selon le magazine ''Télérama''(n°407 à 465), l’heure de diffusion variait entre 15h30 et 17h30.</ref>. En émettant donc à une heure de grande écoute des enfants, et surtout à l’heure du goûter, le programme propose ainsi aux jeunes téléspectateurs de réaliser leur propre goûter sur la base de la recette présentée par les enfants. D’une durée de 15 minutes environ, chaque épisode est consacré à l’élaboration d’un plat sucré, des classiques de la pâtisserie française comme le biscuit de Savoie aux inventions familiales tel que le « gâteau des familles ».
  
''Le Goûter'' apparaît comme étant une variante pour enfants de l’émission culinaire à succès ''Art et Magie de la Cuisine'' présentée depuis 1955 par Raymond Oliver et Catherine Langeais. Dans ce programme diffusé en soirée, le chef tient le premier rôle puisqu’il fait lui-même la démonstration d’une recette de cuisine, tandis que Catherine Langeais fait davantage office de second de cuisine mais aussi de médiatrice pour les téléspectateurs . L’émission enregistre une chute d’audience au cours de l’année 1958, ce qui pourrait expliquer l’arrivée d’un nouveau programme destiné aux enfants.
+
''Le Goûter'' apparaît comme étant une variante pour enfants de l’émission culinaire à succès ''Art et Magie de la Cuisine'' présentée depuis 1955 par Raymond Oliver et Catherine Langeais. Dans ce programme diffusé en soirée, le chef tient le premier rôle puisqu’il fait lui-même la démonstration d’une recette de cuisine, tandis que Catherine Langeais fait davantage office de second de cuisine mais aussi de médiatrice pour les téléspectateurs<ref>Olivier Roger, ''Les mises en scène de la cuisine dans les émissions de recettes à la télévision française'', Mémoire de Master 2 Histoire sous la direction de Pascal Ory, 2014, p.48.</ref>. L’émission enregistre une chute d’audience au cours de l’année 1958, ce qui pourrait expliquer l’arrivée d’un nouveau programme destiné aux enfants.
  
  

Revision as of 15:47, 5 March 2020

Le Goûter est une émission culinaire pour enfants diffusée par la Radio-Télévision française (RTF) entre 1957 et 1958. Prenant l’apparence d’un concours culinaire, elle fait intervenir un duo d’enfants âgés de moins de 12 moins sous les yeux vigilent de la célèbre speakerine Catherine Langeais et du chef de renom Raymond Oliver. Les enfants viennent en plateau faire la démonstration d’une recette de goûter apprise à la maison et pour laquelle ils ont été sélectionnés en amont par le chef. Selon les consignes données par Catherine Langeais dans le premier épisode (émission du 07.11.1957), les jeunes téléspectateurs sont amenés à élire à la fin de l’année la meilleure recette, autant sur le résultat visuel et gustatif que sur les explications techniques données par les enfants.

L’émission est diffusée (à de rares exceptions près) le jeudi, jour de la pause scolaire jusqu’en 1972, dans le cadre de la programmation enfantine L’antenne est à nous, à une heure variable entre 16h et 17h[1]. En émettant donc à une heure de grande écoute des enfants, et surtout à l’heure du goûter, le programme propose ainsi aux jeunes téléspectateurs de réaliser leur propre goûter sur la base de la recette présentée par les enfants. D’une durée de 15 minutes environ, chaque épisode est consacré à l’élaboration d’un plat sucré, des classiques de la pâtisserie française comme le biscuit de Savoie aux inventions familiales tel que le « gâteau des familles ».

Le Goûter apparaît comme étant une variante pour enfants de l’émission culinaire à succès Art et Magie de la Cuisine présentée depuis 1955 par Raymond Oliver et Catherine Langeais. Dans ce programme diffusé en soirée, le chef tient le premier rôle puisqu’il fait lui-même la démonstration d’une recette de cuisine, tandis que Catherine Langeais fait davantage office de second de cuisine mais aussi de médiatrice pour les téléspectateurs[2]. L’émission enregistre une chute d’audience au cours de l’année 1958, ce qui pourrait expliquer l’arrivée d’un nouveau programme destiné aux enfants.


Une émission assez brouillonne…

Le Goûter est une émission relativement brouillonne tant d’un point de vue de la conception que des conditions de tournage et de montage. En effet, les modalités pratiques de ce concours ne sont jamais vraiment expliquées et ses consignes fluctuent régulièrement. Si le principe de l’alternance entre une recette proposée par les enfants et une recette proposée par le chef est respecté dans les premiers épisodes, il est cependant rapidement abandonné, sans aucune explication de la part des présentateurs. Ensuite, bien que les récompenses du concours soient évoquées dans le cinquième épisode – à la demande des enfants d’ailleurs -, il semblerait que les téléspectateurs n’aient jamais connu l’issue du concours. Aucun épisode répertorié sur la base de l’INA ne fait en effet mention du résultat final ou de l’arrêt inopiné de l’émission. Enfin, l’émission est assez irrégulière puisqu’elle est diffusée au début de façon hebdomadaire puis devient rapidement une émission bimensuelle, avec une longue pause durant l’été 1958, entre juin et septembre. Par ailleurs, la présence d’une cuisine en studio TV crée des difficultés techniques de tournage liées à la gestion de l’espace, du son, du temps et de la chaleur, que la présence d’enfants ne vient pas faciliter. Le montage des émissions est assez sommaire – certaines séquences sont coupées net, sans attendre la fin d’une phrase – ce qui crée une impression de bricolage.


…et moderne à la fois

Pourtant, Le Goûter présente aussi des caractéristiques modernes grâce à son décor et aux dispositifs télévisuels mis en place. Si le décor du plateau TV reprend dans les premières émissions la cuisine de l’émission mère Art et Magie de la Cuisine, il change après un mois de diffusion. La cuisine se modernise avec des nouveaux matériaux et des équipements innovants, et tend à imiter un intérieur privé en ajoutant des plantes ou des fausses fenêtres avec vue sur Paris, ce qui donne une impression de vie au décor. Par ailleurs, Le Goûter fait rupture avec les émissions culinaires diffusées jusque-là par sa proximité avec le public. D’un point de vue du scenario, ce concours culinaire implique directement le public en invitant en plateau des enfants qui en ont exprimé le souhait dans leur lettre. La présentatrice Catherine Langeais assure aussi un contact direct avec les téléspectateurs en s’adressant souvent à eux via l’expression « les petits amis », en évoquant les nombreuses lettres reçues pour participer au concours - voire en montrant une pile de lettres dans comme l’épisode 13 Charlotte à la framboise (13.02.1958) -, et en encourageant les téléspectateurs à faire la recette proposée à la fin de chaque épisode. Elle n’oublie jamais de leur souhaiter un bon appétit. Ce désir de proximité avec le public de l’émission se retrouve également dans les interventions du chef Raymond Oliver qui met en place le rituel de la blague au bout de 15 épisodes. Ce nouvel élément de l’émission est présenté comme une demande des enfants, ce qui contribue certes à en faire un personnage plus plaisant, mais sert certainement davantage un intérêt télévisuel que ne divertit les enfants – il s’agit de combler un temps vide ou d’attribuer au chef un rôle plus important.

Le goûter on MedFilm

External links

  • Selon le magazine Télérama(n°407 à 465), l’heure de diffusion variait entre 15h30 et 17h30.
  • Olivier Roger, Les mises en scène de la cuisine dans les émissions de recettes à la télévision française, Mémoire de Master 2 Histoire sous la direction de Pascal Ory, 2014, p.48.