Difference between revisions of "Le bistrot"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
m (Enregistré en utilisant le bouton "Sauvegarder et continuer" du formulaire)
 
(5 intermediate revisions by 3 users not shown)
Line 3: Line 3:
 
|Série=Tu t'es vu quand t'abuses;
 
|Série=Tu t'es vu quand t'abuses;
 
|Année de production=1994
 
|Année de production=1994
 +
|Fiche_ERC=Oui
 
|Format film=VHS;
 
|Format film=VHS;
 
|Format couleur=Noir et blanc
 
|Format couleur=Noir et blanc
Line 16: Line 17:
 
|Audience=Nationale
 
|Audience=Nationale
 
|État de la fiche=Validée
 
|État de la fiche=Validée
 +
|Orthographe=Oui
 
|Diffusion=Télévision
 
|Diffusion=Télévision
 
|Avertissements=Standard
 
|Avertissements=Standard
Line 41: Line 43:
 
|Contexte={{HT_Cont
 
|Contexte={{HT_Cont
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Ce spot fait partie d'une série de communications de la série "Tu t'es vu quand t'abuses ?" créée en 1991 par le Comité Français d'éducation pour la santé (CFES). Ce film a été réalisé par Daniel Robert (1947-) qui a produit d'autres petits films de durée similaire sur le thème de l'alcool chez les jeunes comme "Le match" et la "Fête foraine"; il sera également à l'origine ne nombreux slogans à portée éducative sur le thème de l'alcool "Un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts !".
+
|Texte=Ce spot fait partie d'une série de communications de la série "Tu t'es vu quand t'abuses ?" créée en 1991 par le Comité Français d'éducation pour la santé (CFES). Ce film a été réalisé par Daniel Robert (1947-) qui a produit d'autres petits films de durée similaire sur le thème de l'alcool chez les jeunes comme "Le match" et la "Fête foraine"; il sera également à l'origine de nombreux slogans à portée éducative sur le thème de l'alcool "Un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts !".
 
}}
 
}}
 
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
 
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
Line 49: Line 51:
 
|Présentation médecine={{HT_Prés
 
|Présentation médecine={{HT_Prés
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=C'est avant-tout le comportement moral de l'homme alcoolique qui est critiqué dans ce film. Celui-ci insiste sur ses effets néfastes sur le comportement verbal et physique. Il aborde également le thème des violences sexuelles en montrant que le personnage a un comportement agressif et inconvenant avec sa compagne.
+
|Texte=C'est avant tout le comportement moral de l'homme alcoolique qui est critiqué dans ce film. Celui-ci insiste sur ses effets néfastes sur le comportement verbal et physique. Il aborde également le thème des violences sexuelles en montrant que le personnage a un comportement agressif et inconvenant avec sa compagne.
 
}}
 
}}
 
|Lieu projection={{HT_Proj
 
|Lieu projection={{HT_Proj
Line 60: Line 62:
 
|Public={{HT_Pub
 
|Public={{HT_Pub
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
 +
|Texte=tout public, en particulier le public des 15-25 ans.
 
}}
 
}}
 
|Descriptif libre={{HT_Desc
 
|Descriptif libre={{HT_Desc
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=[00’00]
+
|Texte='''Un jeune homme ivre avec ses amis'''
  
Plan d’ensemble. Un groupe de jeunes amis (trois garçons et une fille) se retrouvent à la terrasse d'un bar pour prendre un verre. Tandis qu’une serveuse apporte une boisson, l’un des garçons râle : « Fait chier le dimanche » Plan rapproché taille en contre-plongée. Il raille la jeune fille qui « n’y connaît que dalle au foot ». Plans rapprochés poitrine. La jeune fille lui répond du tac au tac et un silence pesant s’installe au sein du groupe. Retour au plan rapproché taille en contre plongée. Le jeune homme râleur tends son verre à la serveuse et en prend un autre. Il s’alcoolise de plus en plus.
+
Plan d’ensemble. Un groupe de jeunes amis (trois garçons et une fille) se retrouvent à la terrasse d'un bar pour prendre un verre. Tandis qu’une serveuse apporte une boisson, l’un des garçons râle : « Fait chier le dimanche » Plan rapproché taille en contre-plongée. Il raille la jeune fille qui « n’y connaît que dalle au foot ». Plans rapprochés poitrine. La jeune fille lui répond du tac au tac et un silence pesant s’installe au sein du groupe. Retour au plan rapproché taille en contre-plongée. Le jeune homme râleur tend son verre à la serveuse et en prend un autre. Il s’alcoolise de plus en plus.
  
Travelling d’ensemble en caméra portée. Le caméraman figure « Marco » que le jeune homme éméché invite à s’asseoir avec eux. Il s’énerve, se lève et le prend physiquement à partie. Son ami le prend par le bras et le fait rasseoir de force.
+
'''L'altercation avec Marco'''
  
Plan général. Une voiture s’arrête au premier plan devant le bar. Le jeune homme alcoolisé quitte ses amis et va la rejoindre.
+
Travelling d’ensemble en caméra portée et vue subjective : la séquence est du point de vue « Marco », un ami que le jeune homme éméché invite à rejoindre la table. Devant le refus de Marco, le jeune homme s’énerve, se lève et le prend physiquement à partie. L' ami du jeune homme intervient, le fait rasseoir de force.
  
Autre plan général. Ils roulent sur un chemin vicinal à l’écart du village. Le véhicule s’arrête devant la caméra tandis qu’une autre voiture les double sur la route. Le jeune homme fait ses avances à sa petite amie qui s’en amuse avant de brusquement le repousser en lui faisant remarquer qu’il « pue de la gueule ».
+
'''Réaction hostile de la petite amie'''
  
Plan moyen. Retour au bar où l’un des amis « ne sait vraiment pas ce qu’elle lui trouve ».
+
Plan général. Une voiture s’arrête au premier plan devant le bar, conduite par une jeune fille. Le jeune homme alcoolisé quitte ses amis et va la rejoindre : c'est sa petite amie. La voiture roule sur un chemin vicinal à l’écart du village. Au moment où une autre voiture la double, le jeune homme a un geste d'invitation érotique qui tourne court. La jeune fille affecte l'amusement, mais mise au contact du jeune homme qui s'est approché d'elle, elle réagit en le repoussant avec irritation et dégoût :  « tu pues de la gueule! ».
 
+
Elle lui demande sèchement de descendre. Le dépit se lit sur le visage du jeune homme qui a obéi. De rage, il jette sa veste au sol. Sa difficulté à se maintenir d'aplomb trahit cependant son état d’ébriété avancé. [01’16]
Autre plan moyen. Retour à la voiture. La fille où la portière de sa voiture et demande sèchement à son petit ami de descendre. Ça semble fini entre eux. Plan en plongée, gros plan et plan rapproché taille. Une jeune homme s’exécute et regarde son ex-petite amie repartir sans lui. Le débit se lit sur son visage. De rage, il jette sa veste au sol. Sa difficulté à se maintenir trahit son état d’ébriété.
+
 
+
[01’16]
+
 
}}
 
}}
 
|Notes complémentaires={{HT_Notes
 
|Notes complémentaires={{HT_Notes
Line 84: Line 84:
 
|Références={{HT_Réf
 
|Références={{HT_Réf
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=https://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Robert
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Comit%C3%A9_fran%C3%A7ais_d%27%C3%A9ducation_pour_la_sant%C3%A9
 
 
}}
 
}}
 
|Documents_Film=
 
|Documents_Film=
 
|Documents_Externes=
 
|Documents_Externes=
 
}}
 
}}

Latest revision as of 12:11, 23 June 2021

 

Le bistrot


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Le bistrot
Series Tu t'es vu quand t'abuses
Year of production 1994
Country of production France
Director(s)
Duration 01 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - VHS
Original language(s) French
Commissioning body Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et de la VilleAssurance MaladieComité Français d'Education pour la Santé

Main credits

(français)

Content

Theme

(français)
L'abus d'alcool chez les jeunes.

Main genre

Fiction

Synopsis

(français)
Assis avec des amis à la terrasse d'un bar, un jeune homme éméché se conduit mal, devient grossier et insultant. Quand il rejoint son amie, son état d'ébriété rend sa compagnie insupportable au point qu'elle l'oblige à partir.

Context

(français)
Ce spot fait partie d'une série de communications de la série "Tu t'es vu quand t'abuses ?" créée en 1991 par le Comité Français d'éducation pour la santé (CFES). Ce film a été réalisé par Daniel Robert (1947-) qui a produit d'autres petits films de durée similaire sur le thème de l'alcool chez les jeunes comme "Le match" et la "Fête foraine"; il sera également à l'origine de nombreux slogans à portée éducative sur le thème de l'alcool "Un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts !".

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : Yes.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : No.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Le film centre le regard du spectateur sur le personnage alcoolisé, régulièrement filmé en gros plans. Le plan le plus remarquable est celui où le personnage alcoolisé interpelle un ami, "Marco" filmé en subjectif, du point de vue de Marco. Ce procédé met le spectateur en face de la situation d'un homme rendu violent et excessif par l'alcool.

How are health and medicine portrayed?

(français)
C'est avant tout le comportement moral de l'homme alcoolique qui est critiqué dans ce film. Celui-ci insiste sur ses effets néfastes sur le comportement verbal et physique. Il aborde également le thème des violences sexuelles en montrant que le personnage a un comportement agressif et inconvenant avec sa compagne.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Télévision

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
tout public, en particulier le public des 15-25 ans.

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Un jeune homme ivre avec ses amis

Plan d’ensemble. Un groupe de jeunes amis (trois garçons et une fille) se retrouvent à la terrasse d'un bar pour prendre un verre. Tandis qu’une serveuse apporte une boisson, l’un des garçons râle : « Fait chier le dimanche » Plan rapproché taille en contre-plongée. Il raille la jeune fille qui « n’y connaît que dalle au foot ». Plans rapprochés poitrine. La jeune fille lui répond du tac au tac et un silence pesant s’installe au sein du groupe. Retour au plan rapproché taille en contre-plongée. Le jeune homme râleur tend son verre à la serveuse et en prend un autre. Il s’alcoolise de plus en plus.

L'altercation avec Marco

Travelling d’ensemble en caméra portée et vue subjective : la séquence est du point de vue « Marco », un ami que le jeune homme éméché invite à rejoindre la table. Devant le refus de Marco, le jeune homme s’énerve, se lève et le prend physiquement à partie. L' ami du jeune homme intervient, le fait rasseoir de force.

Réaction hostile de la petite amie

Plan général. Une voiture s’arrête au premier plan devant le bar, conduite par une jeune fille. Le jeune homme alcoolisé quitte ses amis et va la rejoindre : c'est sa petite amie. La voiture roule sur un chemin vicinal à l’écart du village. Au moment où une autre voiture la double, le jeune homme a un geste d'invitation érotique qui tourne court. La jeune fille affecte l'amusement, mais mise au contact du jeune homme qui s'est approché d'elle, elle réagit en le repoussant avec irritation et dégoût : « tu pues de la gueule! ».

Elle lui demande sèchement de descendre. Le dépit se lit sur le visage du jeune homme qui a obéi. De rage, il jette sa veste au sol. Sa difficulté à se maintenir d'aplomb trahit cependant son état d’ébriété avancé. [01’16]

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Thibault Rabet, Emmanuel Nuss


Erc-logo.png Cette fiche a été rédigée et/ou traduite dans le cadre du projet BodyCapital, financé par l'European Research Council (ERC) et le programme de l'Union européenne pour la recherche et l'innovation Horizon 2020 (grant agreement No 694817).