Difference between revisions of "Jean Comandon"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
 
 
Line 1: Line 1:
{{Fiche réalisateur}}
+
{{Fiche réalisateur
 +
|Biographie=Né en 1877, mort en 1970, Jean Comandon est un médecin français considéré comme un des pionniers de l'utilisation de l'outil cinématographique – en particulier de la cinémicrographie – dans les observations scientifiques physiologiques, éthologiques et botaniques – par procédé de chronocinématographie. Il filme d'abord des spirochètes de la syphilis au microscope en 1909 et révèle leur mode de déplacement, une découverte marquante dont il va faire son sujet de thèse de doctorat de médecine. Au cours de sa vie il réalise des films scientifiques en lien avec divers producteurs et mécènes : de 1911 à 1926 pour la Pathé-Consortium-Cinéma – avec l'appui de Charles Pathé – ; à partir de 1920 pour l'Office national des recherches scientifiques et industrielles et des inventions (ONRSI) ; de 1926 à 1929 pour le Centre de documentation des Archives de la Planète, de la Fondation Albert Kahn ; puis pour l'Institut Pasteur – où il est accueilli par Émile Roux – de 1930 à 1970. L'Institut Pasteur est l'institution où il a réalisé le plus de films et expériences scientifiques.
 +
}}

Latest revision as of 12:33, 28 June 2021

Né en 1877, mort en 1970, Jean Comandon est un médecin français considéré comme un des pionniers de l'utilisation de l'outil cinématographique – en particulier de la cinémicrographie – dans les observations scientifiques physiologiques, éthologiques et botaniques – par procédé de chronocinématographie. Il filme d'abord des spirochètes de la syphilis au microscope en 1909 et révèle leur mode de déplacement, une découverte marquante dont il va faire son sujet de thèse de doctorat de médecine. Au cours de sa vie il réalise des films scientifiques en lien avec divers producteurs et mécènes : de 1911 à 1926 pour la Pathé-Consortium-Cinéma – avec l'appui de Charles Pathé – ; à partir de 1920 pour l'Office national des recherches scientifiques et industrielles et des inventions (ONRSI) ; de 1926 à 1929 pour le Centre de documentation des Archives de la Planète, de la Fondation Albert Kahn ; puis pour l'Institut Pasteur – où il est accueilli par Émile Roux – de 1930 à 1970. L'Institut Pasteur est l'institution où il a réalisé le plus de films et expériences scientifiques.

Jean Comandon on MedFilm

External links