Difference between revisions of "Crown Film Unit"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
m (Enregistré en utilisant le bouton "Sauvegarder et continuer" du formulaire)
m (Enregistré en utilisant le bouton "Sauvegarder et continuer" du formulaire)
Line 7: Line 7:
 
En 12 ans environ, la ''Crown Film Unit'' produit 130 films pour le cinéma et d'autres lieux de diffusion. Même si le gouvernement britannique a également eu recours à d'autres sociétés de production (''Verity Films'', ''Paul Rotha Productions'', ''Greenpark''), la ''Crown Film Unit'' occupe une place particulière dans l'histoire du film britannique pendant la guerre, en partie parce qu'elle a permis que se poursuive le ''Documentary Film Movement'' né dans les années 1930. (Le chef de file de ce mouvement, John Grierson, explique que ː "Le citoyen britannique n'avait d'yeux que pour l'exotique, les confins de la terre ; nous voulions le ramener à ce qui se passait sous ses yeux, à sa propre histoire.") La célébrité de l'unité tient également à la qualité d'un certain nombre de films individuels tels que [http://www.screenonline.org.uk/film/id/727923/index.html ''Words for Battle'' (1941)] et [http://www.screenonline.org.uk/film/id/520084/index.html ''Listen to Britain'' (1942)].<br />
 
En 12 ans environ, la ''Crown Film Unit'' produit 130 films pour le cinéma et d'autres lieux de diffusion. Même si le gouvernement britannique a également eu recours à d'autres sociétés de production (''Verity Films'', ''Paul Rotha Productions'', ''Greenpark''), la ''Crown Film Unit'' occupe une place particulière dans l'histoire du film britannique pendant la guerre, en partie parce qu'elle a permis que se poursuive le ''Documentary Film Movement'' né dans les années 1930. (Le chef de file de ce mouvement, John Grierson, explique que ː "Le citoyen britannique n'avait d'yeux que pour l'exotique, les confins de la terre ; nous voulions le ramener à ce qui se passait sous ses yeux, à sa propre histoire.") La célébrité de l'unité tient également à la qualité d'un certain nombre de films individuels tels que [http://www.screenonline.org.uk/film/id/727923/index.html ''Words for Battle'' (1941)] et [http://www.screenonline.org.uk/film/id/520084/index.html ''Listen to Britain'' (1942)].<br />
  
En avril 1946, le ''Central Office of Information'' (COI) est investi d'une partie des responsabilités du ministère de l'Information. En décembre de la même année, les documentaristes de l'Unité envoient un manifeste à Herbert Morrisson, député travailliste et responsable du COI à la Chambre des Communes ː "Depuis qu'en avril dernier le Central Office of Information a repris certaines fonctions du ministère de l'Information, l'expérience montre qu'en ce qui concerne la production de films, le nouveau service ne fonctionne pas avec la souplesse et la rapidité nécessaires à une information efficace. Les documentaristes se sont montrés aussi désireux de participer à cette évolution en temps de paix qu'en temps de guerre. Cependant le bilan de la production gouvernementale depuis le 1er avril est très inférieur à ce qu'il était auparavant, et ne répond pas aux exigences actuelles. Aucun film comparable à ceux tournés pendant la guerre n'a été réalisé. Retards, obstacles ont de plus en plus caractérisés la façon dont sont subventionnées les unités de documentaires. Ce déclin peut être attribué à plusieurs motifs sur lesquels à notre avis une enquête urgente se révèle indispensable."
+
En avril 1946, le ''Central Office of Information'' (COI) est investi d'une partie des responsabilités du ministère de l'Information. En décembre de la même année, les documentaristes de l'Unité envoient un manifeste à Herbert Morrisson, député travailliste et responsable du COI à la Chambre des Communes ː "Depuis qu'en avril dernier le Central Office of Information a repris certaines fonctions du ministère de l'Information, l'expérience montre qu'en ce qui concerne la production de films, le nouveau service ne fonctionne pas avec la souplesse et la rapidité nécessaires à une information efficace. Les documentaristes se sont montrés aussi désireux de participer à cette évolution en temps de paix qu'en temps de guerre. Cependant le bilan de la production gouvernementale depuis le 1er avril est très inférieur à ce qu'il était auparavant, et ne répond pas aux exigences actuelles. Aucun film comparable à ceux tournés pendant la guerre n'a été réalisé. Retards, obstacles ont de plus en plus caractérisés la façon dont sont subventionnées les unités de documentaires. Ce déclin peut être attribué à plusieurs motifs sur lesquels à notre avis une enquête urgente se révèle indispensable."<br />
 +
L'Unité dépend à 80 % des commandes de l'État mais celles(-ci se font de plus en plus rares.
  
 
n'a pas de réelle influence sur la ''Crown Film Unit'' qui continue à produire des films d'information pour le grand public. Ces œuvres abordent des thèmes sociaux (ex ː la délinquance juvénile dans ''Children on Trial'' (1946)) et médico-sanitaires (la syphilis dans [[The_people_at_No.19]], la poliomyélite dans [https://player.bfi.org.uk/free/film/watch-polio-diagnosis-and-management-1948-online ''Polio Diagnosis and Management'' (1948)] et [[His_fighting_chance]] (1949), la formation des infirmières dans [http://www.screenonline.org.uk/film/id/1337968/index.html ''Life in her hands'' (1951)], la maladie mentale dans ''Out of True'' (1951), la promotion de la vaccination contre la variole dans [[Surprise_attack]] (1951), etc), les relations de la Grande-Bretagne avec ses colonies, la reconstruction du pays après la guerre, la promotion de nouveaux services publics, etc.<br />
 
n'a pas de réelle influence sur la ''Crown Film Unit'' qui continue à produire des films d'information pour le grand public. Ces œuvres abordent des thèmes sociaux (ex ː la délinquance juvénile dans ''Children on Trial'' (1946)) et médico-sanitaires (la syphilis dans [[The_people_at_No.19]], la poliomyélite dans [https://player.bfi.org.uk/free/film/watch-polio-diagnosis-and-management-1948-online ''Polio Diagnosis and Management'' (1948)] et [[His_fighting_chance]] (1949), la formation des infirmières dans [http://www.screenonline.org.uk/film/id/1337968/index.html ''Life in her hands'' (1951)], la maladie mentale dans ''Out of True'' (1951), la promotion de la vaccination contre la variole dans [[Surprise_attack]] (1951), etc), les relations de la Grande-Bretagne avec ses colonies, la reconstruction du pays après la guerre, la promotion de nouveaux services publics, etc.<br />

Revision as of 12:25, 25 February 2021


Crown Film Unit (français)
Fondée en 1940, la Crown Film Unit est la continuation de la GPO Film Unit (Département cinématographique de la poste britannique). Elle est intégrée au ministère de l'Information (Ministry of Information).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Crown Film Unit produit des films sur les thèmes suivants ː la guerre (60 films), l'éducation (50), l'industrie et le travail (50), l'agriculture (40), la santé publique (40), la défense (25), l'alimentation (25) et le sauvetage (10). La plupart de ces films d'une ou deux bobines présentet peu de dialogues et sont accompagnés d'un commentaire.
Pendant cette période, les directeurs de production de la Crown Film Unit sont Alberto Cavalcanti (1940), Ian Dalrymple, J. B. holmes (1943), Basil Wright (1945).
En 12 ans environ, la Crown Film Unit produit 130 films pour le cinéma et d'autres lieux de diffusion. Même si le gouvernement britannique a également eu recours à d'autres sociétés de production (Verity Films, Paul Rotha Productions, Greenpark), la Crown Film Unit occupe une place particulière dans l'histoire du film britannique pendant la guerre, en partie parce qu'elle a permis que se poursuive le Documentary Film Movement né dans les années 1930. (Le chef de file de ce mouvement, John Grierson, explique que ː "Le citoyen britannique n'avait d'yeux que pour l'exotique, les confins de la terre ; nous voulions le ramener à ce qui se passait sous ses yeux, à sa propre histoire.") La célébrité de l'unité tient également à la qualité d'un certain nombre de films individuels tels que Words for Battle (1941) et Listen to Britain (1942).

En avril 1946, le Central Office of Information (COI) est investi d'une partie des responsabilités du ministère de l'Information. En décembre de la même année, les documentaristes de l'Unité envoient un manifeste à Herbert Morrisson, député travailliste et responsable du COI à la Chambre des Communes ː "Depuis qu'en avril dernier le Central Office of Information a repris certaines fonctions du ministère de l'Information, l'expérience montre qu'en ce qui concerne la production de films, le nouveau service ne fonctionne pas avec la souplesse et la rapidité nécessaires à une information efficace. Les documentaristes se sont montrés aussi désireux de participer à cette évolution en temps de paix qu'en temps de guerre. Cependant le bilan de la production gouvernementale depuis le 1er avril est très inférieur à ce qu'il était auparavant, et ne répond pas aux exigences actuelles. Aucun film comparable à ceux tournés pendant la guerre n'a été réalisé. Retards, obstacles ont de plus en plus caractérisés la façon dont sont subventionnées les unités de documentaires. Ce déclin peut être attribué à plusieurs motifs sur lesquels à notre avis une enquête urgente se révèle indispensable."
L'Unité dépend à 80 % des commandes de l'État mais celles(-ci se font de plus en plus rares.

n'a pas de réelle influence sur la Crown Film Unit qui continue à produire des films d'information pour le grand public. Ces œuvres abordent des thèmes sociaux (ex ː la délinquance juvénile dans Children on Trial (1946)) et médico-sanitaires (la syphilis dans The_people_at_No.19, la poliomyélite dans Polio Diagnosis and Management (1948) et His_fighting_chance (1949), la formation des infirmières dans Life in her hands (1951), la maladie mentale dans Out of True (1951), la promotion de la vaccination contre la variole dans Surprise_attack (1951), etc), les relations de la Grande-Bretagne avec ses colonies, la reconstruction du pays après la guerre, la promotion de nouveaux services publics, etc.
La Crown Film Unit a été fermée par le gouvernement conservateur en 1952 pour des raisons budgétaires.

External links

Sources ː
GPO Film Unit (BFI Screenonline) (consulté le 20 mai 2020)

Crown Film Unit (BFI Screenonline) (consulté le 20 mai 2020)

Crown Film Unit on MedFilm

Films produced by Crown Film Unit