Brücken der Hilfe: Malaria (1952)

From Medfilm
Revision as of 19:46, 19 February 2020 by Danet (Talk | contribs)

Jump to: navigation, search

 

Brücken der Hilfe: Malaria

Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.
If you have trouble viewing subtitles, try using a different web browser.
Title Brücken der Hilfe: Malaria
Year of production 1952
Country of production Allemagne
Director(s) Leonhard Fürst
Duration 14 minutes
Format Parlant - Noir et blanc - 35 mm
Original language(s) German
Subtitles and transcription FrenchGerman
Production companies Profil-Film
Archive holder(s) Bayer
Warning: this record has not been reviewed yet and may be incomplete or inaccurate.

Main credits

(français)
(Générique de fin)


BUCH UND REGIEː LEONHARD FÜRST

MITARBEITERː BERT MEISTER, CdK, CHRISTA MEISTER, JOCHEN REIMER, PETER ROTERBERG, PETER SANDLOFF, BRIGITTA SAURMA

PRODUKTIONː PROFIL-FILM

Content

Medical themes

Theme

(français)
La lutte contre le paludisme, appelé ici malaria.

Main genre

Documentaire

Synopsis

(français)
La malaria est une maladie qui touche encore un tiers de la population terrestre. Dans plusieurs pays tropicaux comme le Ghana, l’Organisation Mondiale de la Santé a développé un programme de lute contre cette maladie qui comprends trois axes : recensement et prélèvement, analyse et traitement, destruction des agents transmetteurs : les moustiques.

Context

(français)

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : Yes.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : No.
  • Intertitles  : Yes.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)

How are health and medicine portrayed?

(français)

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
tout public et public professionnel

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
Bref début du générique en animation graphique : "Les ponts de l'assistance".

Panoramique en contreplongée sur la façade d'un immeuble rythmée par des balcons, quelques personnes noires apparaissent dessus. Musique jazz de grand orchestre dont la modernité coïncide avec le style architectural du bâtiment. En surimpression, des indications en graphies de différentes origines. Les mots "Le paludisme" puis "Malaria" apparaissent successivement. Contreplongée en panoramique accéléré sur un autre bloc d'immeuble moderne, puis carrefour urbain où le trafic est dense. Raccord brusque avec une ruelle de marché aux étals traditionnels, puis de nouveau une rue métropolitaine, puis une rivière où naviguent des barques plates. Où sommes-nous? Le film ne le précise pas, mais par cette suite de plans, évoque des environnements populeux de villes coloniales, aux équipements modernes, mais qui ont conservé des zones de promiscuité. Le commentaire évoque les 250 millions de malades du paludisme en Afrique, Asie et Amérique du Sud, zones du globe qui ne connaissent pas l'hiver. "Sur 100 malades, il n'y en a qu'un qui meurt, mais 99 autres perdent toute énergie vitale." A ce passage est associé le plan d'un corps gisant sur le pavé de la chaussée.

Evocation brève d'un village africain par des plans montrant des personnes réunies autour d'une femme qui danse, musique tribale en fond sonore, des cases se devinent. Gros plan sur le flan d'une jeep frappée par le sigle de l'OMS : "Malaria eradication". Elle s'enfonce dans un sentier de brousse, suivie par des enfants enthousiastes. Le commentaire précise que son plan d'éradication est appliqué avec succès dans les différents pays touchés. Il cite en exemple le Ghana, indiquant de cette façon que le lieu où la séquence est supposée être tournée. Retour dans le village, une colonne d'hommes avance, vêtus à l'occidentale. Selon le commentaire, il s'agit de membres du "programme paludisme" venus cartographier la diffusion de la maladie en se rendant dans les agglomérations pour identifier les lieux concernés en les enregistrant maison par maison... "tout cela avec l'accord du propriétaire des lieux qui ne se sent pas contraint". Cette remarque témoigne du souci de faire état d'une prise en compte des autochtones dans la mise en oeuvre de la mission. La caméra resserre sur un homme qui se rend sur un seuil de porte pour enfoncer un clou dans son linteau. Sur le panneau de bois est écrit en lettres blanches cesmots en allemand : "Je crie vers toi..." : il pourrait s'agir de l'extrait d'un verset du psaume 129/130 : AUS TIEFER NOT SCHREI ICH ZU DIR ("Des profondeurs je crie vers toi (Seigneur)"), désignant de cette façon un lieu de rite chrétien.

Sur le fond de chants traditionnels, les hommes de la mission mènent l'enquête auprès des habitants. ils les interrogent sur les décès récents et leurs causes, la survenue de fausses couches. Les habitants filmés répondent sans réticence, comme s'ils avaient intégré les motifs de la présence de ces inconnus.

Supplementary notes

(français)

References and external documents

(français)


Contributors

  • French subtitles : Élisabeth Fuchs