Difference between revisions of "Alcool et vie professionnelle"

From Medfilm
Jump to: navigation, search
m (Emmanuel.NUSS a déplacé la page Bas 5:Alcool et vie professionnelle vers Alcool et vie professionnelle sans laisser de redirection : Fiche étudiant)
 
(15 intermediate revisions by 3 users not shown)
Line 15: Line 15:
 
|Clé de tri=Alcool et vie professionnelle
 
|Clé de tri=Alcool et vie professionnelle
 
|Audience=Nationale
 
|Audience=Nationale
|État de la fiche=Soumise à validation
+
|État de la fiche=Validée
 +
|Orthographe=Oui
 
|Diffusion=Télévision
 
|Diffusion=Télévision
 
|Avertissements=Standard
 
|Avertissements=Standard
Line 30: Line 31:
 
|Sujet={{HT_Sujet
 
|Sujet={{HT_Sujet
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Le film traite du sujet de la relation entre l’alcool et la vie professionnelle.
+
|Texte=Les effets néfastes de l’alcool dans la vie professionnelle.
 
}}
 
}}
 
|Générique principal={{HT_Gén
 
|Générique principal={{HT_Gén
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
 +
|Texte=« Moins de chances »
 +
 +
Générique de fin :
 +
 +
« Espace Graphique, Pittiwaf Nelson Pictures/1991 »
 
}}
 
}}
 
|Résumé={{HT_Rés
 
|Résumé={{HT_Rés
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Ce film présente les conséquences de la consommation d’alcool sur la vie professionnelle d’une personne, qui passe d’une vie professionnelle épanouie à une vie professionnelle très compliquée.
+
|Texte=Le film présente les conséquences de la consommation d’alcool sur la vie professionnelle d’une personne, qui s’épanouissait à son travail et maintenant y accumule les difficultés.
 
}}
 
}}
 
|Contexte={{HT_Cont
 
|Contexte={{HT_Cont
Line 47: Line 53:
 
- La loi n° 91-32 dite loi Évin du 10 janvier 1991(JO, 12 janvier 1991) interdit :
 
- La loi n° 91-32 dite loi Évin du 10 janvier 1991(JO, 12 janvier 1991) interdit :
  
o la publicité pour des boissons alcoolisées dans la presse pour la jeunesse et la diffusion de messages publicitaires à la radio le mercredi, et les autres jours entre 17 h et minuit
+
1) la publicité pour des boissons alcoolisées dans la presse pour la jeunesse et la diffusion de messages publicitaires à la radio le mercredi, et les autres jours entre 17 h et minuit
  
o la distribution aux mineurs de documents ou objets nommant, représentant ou vantant les mérites d’une boisson alcoolisée
+
2) la distribution aux mineurs de documents ou objets nommant, représentant ou vantant les mérites d’une boisson alcoolisée
  
o la vente, la distribution et l’introduction de boissons alcoolisées dans tous les établissements d’activités physiques et sportives (l’ouverture d’une buvette lors d’une manifestation sportive peut toutefois être délivrée sur autorisation)
+
3) la vente, la distribution et l’introduction de boissons alcoolisées dans tous les établissements d’activités physiques et sportives (l’ouverture d’une buvette lors d’une manifestation sportive peut toutefois être délivrée sur autorisation)
  
 
La France est donc à cette époque dans un contexte de lutte contre l’alcool qui se concrétise par une politique de condamnation de la consommation d’alcool.
 
La France est donc à cette époque dans un contexte de lutte contre l’alcool qui se concrétise par une politique de condamnation de la consommation d’alcool.
Line 57: Line 63:
 
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
 
|Direction regard spectateur={{HT_Dirige
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Il s’agit d’un film d’animation ce qui entraîne une vision plus légère et accessible de la situation et du sujet de l’alcool. Grâce a des changements de ton des voix off, le film nous suggère les réactions à avoir devant la situation. Le message du film est alors simple, l’alcool nous empêche d’être performant au travail. Grâce a de légers montages, des effets de caméra, le film nous guide encore dans les réactions à avoir.
+
|Texte=Il s’agit d’un film d’animation ce qui entraîne une vision plus légère et accessible de la situation et du sujet de l’alcool. Grâce à des changements de ton des voix off, à des montages et à des effets de caméra, le film nous guide et nous suggère les réactions à avoir devant cette situation. Le message du film est alors simple : l’alcool nous empêche d’être performant au travail.
 
}}
 
}}
 
|Présentation médecine={{HT_Prés
 
|Présentation médecine={{HT_Prés
Line 65: Line 71:
 
|Lieu projection={{HT_Proj
 
|Lieu projection={{HT_Proj
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
 +
|Texte=Télévision
 
}}
 
}}
 
|Communications et événements associés au film={{HT_Com
 
|Communications et événements associés au film={{HT_Com
Line 75: Line 82:
 
|Descriptif libre={{HT_Desc
 
|Descriptif libre={{HT_Desc
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
|Texte=Le film s’ouvre sur un écran noir avec le titre du film écrit « Alcool et vie professionnelle »
+
|Texte=[00'02"]
ainsi que, sous ce titre « moins de chances ».
+
  
- Présentation de la vie professionnelle du protagoniste [00'06"] - [00'06"]
 
  
Le film s’ouvre sur un homme, travaillant sur un ordinateur, pendant que la voix off évoque les « capacités » nécessaires à la vie professionnelle. [00'06"] Le plan suivant présente le même homme, l’air sérieux, travaillant sur son ordinateur. Derrière lui se tiennent deux hommes. L’image zoom doucement et régulièrement sur eux jusqu’à finir en gros plan. La voix Off évoque l’importance du rapport aux autres dans le travail. Deux voix, qu’on suggère être celle de ces deux hommes, parlent du fait qu’on peut faire confiance à cet homme qui travaille. [00'14"].
+
'''Présentation de la vie professionnelle du protagoniste'''
 +
 +
[00'02"]
  
Sur le plan suivant, le principal protagoniste est assis à son bureau, l’air heureux et confiant. Des personnes apparaissent chacun leur tour derrière cet homme, toujours accompagné d’une voix. Cette voix, qui fait parler les personnes au moment où ils apparaissent à l’écran, fait systématiquement ressortir les mêmes éléments : l’homme a raison, ces personnes semblent écouter son avis, il semble très performant d’un point de vue professionnel. [00'29"].
+
Plan fixe. Sur un écran d’ordinateur sont affichés un diagramme en barres et un diagramme circulaire en secteur dit « camembert ». Zoom arrière et plan rapproché taille de trois quarts dos gauche. Un homme saisit des données. Bruit de doigts tapant sur les touches d’un clavier. Le commentaire évoque les « capacités » nécessaires à la vie professionnelle. Plan de face. Le même homme, l’air sérieux, travaille sur son ordinateur. Derrière lui se tiennent deux hommes. Zoom avant lent jusqu’à un plan rapproché poitrine. Le commentaire évoque l’importance du rapport aux autres dans le travail. Deux voix, qu’on suggère être celle de ces deux hommes, dialoguent. L’une, figurant celui en veste blanche, se demande si leur collègue y arrivera, l’autre, figurant son collègue en costume avec cravate, estime qu’on peut lui faire confiance.
  
Le plan suivant change de registre : la voix Off a un ton plus grave, les couleurs sont plus sombres, on suit désormais les personnes qui étaient debout dans le plan précédent. Grâce à un travelling horizontal, la caméra passe devant chaque personnage en gros plan, de dos. On entend des voix faisant des commentaires négatifs qu’on suggère être les leurs. [00'37"].
+
[00'15"]
  
On retrouve ensuite notre protagoniste principal en train de faire une présentation à ses collègues. Il est debout, a coté d’un tableau. Il a l’air perdu, très hésitant, ce qui est suggéré par des gouttes d’eau autour de sa tête. Sa voix est également très hésitante et ressort difficilement du bruit des commentaires négatifs de ses collègues. On entend une voix qui dit « il doit avoir des problèmes ». [00'40"].
+
Volet de transition latéral gauche. Plan moyen. Le principal protagoniste est assis à son bureau, l’air heureux et confiant. Plusieurs personnes – secrétaire, ouvrier, ingénieur et technicien – apparaissent autour de lui, emplissant progressivement l’espace de son bureau. Leurs différentes voix, qui accompagne leur apparition à l’écran, font systématiquement ressortir les mêmes éléments : l’homme a raison, ses collègues semblent écouter son avis, il paraît très performant d’un point de vue professionnel.
  
L’image se rétrécit ensuite plusieurs fois, à la manière d’un accordéon, horizontalement et verticalement. On entend la voix du personnage principal qui semble toujours perdu, aucune phrase complète ne sort de sa bouche. L’image est ensuite réduite vers la droite, elle est poussée par une nouvelle image où on voit des gens marchant dans le même sens l’air heureux. La voix Off dit à ce moment « pour ne pas être mis sur la touche » en même temps que l’image est poussée sur la touche. Cela symbolise donc le fait qu’en cas de consommation d’alcool, notre situation sera mise de côté par des gens en forme, en capacité de travailler [00'45"].
+
[00'29"]
  
Dans le dernier plan du film, on retrouve l’image précédente, où six personnes, qui semblent être ceux ayant fait des commentaires négatifs auparavant, marchent dans le même sens, l’air heureux et confiant. L’image zoom ensuite progressivement sur notre personnage principal. Il se trouve au milieu des autres, c’est le seul qui fait face à la caméra. Il a les mains dans les poches, le teint blafard, l’air triste. Il tranche nettement avec les gens confiants qui vont tous dans le même sens autour de lui. La voix off conclue ce film par la phrase « évitons l’alcool dans notre curriculum vitae. ». [00'48"].
+
 
 +
'''Conséquences de l’alcool'''
 +
 
 +
[00'29"]
 +
 
 +
Volet de transition latéral droit. Les couleurs sont plus sombres et le commentaire a une tonalité plus grave, insistant sur la diminution des facultés provoquée par l’alcool. Gros plan de dos et travelling horizontal. La caméra passe derrière des personnes assises en arc de cercle. On entend leur voix faisant des commentaires négatifs : « c’est très mauvais », « je ne comprends rien à ce qu’il raconte ». Plan d‘ensemble. Debout à côté d’un tableau, le principal protagoniste est en train de faire une présentation à ses collègues. Il a l’air perdu, très hésitant, ce qui est suggéré par des gouttes d’eau autour de sa tête. Sa voix est mal assurée et ressort difficilement du bruit des commentaires négatifs de ses collègues, dont la voix de l’un d’eux dit : « il doit avoir des problèmes ». Plan rapproché taille. L’image se rétrécit ensuite plusieurs fois, à la manière d’un accordéon, horizontalement vers la gauche et verticalement vers le bas. La voix du personnage principal est toujours hésitante, il semble perdu, aucune phrase complète ne sort de sa bouche.
 +
 
 +
[00'44"]
 +
 
 +
Volet de transition vers la droite. Autre plan d’ensemble. Six personnes qui semblent être celles qui faisaient des commentaires négatifs auparavant, marchent dans le même sens, l’air heureux. Zoom avant et plan rapproché taille. Le personnage principal se trouve au milieu des autres et est le seul qui fait face à la caméra. Il a les mains dans les poches, le teint blafard, l’air triste. Son attitude tranche nettement avec celle de ces collègues. À noter que le changement de séquence se produit au moment où le commentaire conclut : « Pour ne pas être mis sur la touche, évitons l’alcool dans notre curriculum vitae ». Le fait que notre consommation d’alcool conduira à la mise de côté de notre situation par des gens en forme en capacité de travailler est donc ainsi symbolisée.
 +
 
 +
[00'48"]
 
}}
 
}}
 
|Notes complémentaires={{HT_Notes
 
|Notes complémentaires={{HT_Notes
 
|Langue=fr
 
|Langue=fr
 +
|Texte=Le commentaire est dit par Roger Carel (né Roger Bancharel, 14 août 1927 - 11 septembre 2020), l'un des grands noms du doublage français, qui a donné sa voix à Astérix, à Maestro dans les séries ''Il était une fois...'', ainsi qu'à de nombreux personnages de Walt Disney: Winnie l'ourson et ses compagnons Porcinet et Coco Lapin, Bernard dans ''Bernard et Bianca'', Jiminy Cricket dans ''Pinocchio'', le chat de Chester dans ''Alice au pays des merveilles'', Fred Pierrafeu dans Les Pierrafeu.
 +
 +
Il a aussi doublé Peter Ustinov et Peter Sellers, David Suchet dans ''Hercule Poirot'', Antony Daniels pour le personnage de C-3PO au début de la saga ''Star Wars'', Benny Hills et Alf dans les séries du même nom, ainsi que Kermit le grenouille dans le ''Muppet Show''.
 
}}
 
}}
 
|Références={{HT_Réf
 
|Références={{HT_Réf

Latest revision as of 16:52, 28 June 2021

 

Alcool et vie professionnelle


Pour voir ce film dans son intégralité veuillez vous connecter.

Title Alcool et vie professionnelle
Year of production 1991
Country of production France
Director(s)
Duration 01 minutes
Format Parlant - Couleur - VHS
Original language(s) French
Production companies Espace GraphiquePittiwaf Nelson Pictures

Main credits

(français)
« Moins de chances »

Générique de fin :

« Espace Graphique, Pittiwaf Nelson Pictures/1991 »

Content

Theme

(français)
Les effets néfastes de l’alcool dans la vie professionnelle.

Main genre

Documentaire

Synopsis

(français)
Le film présente les conséquences de la consommation d’alcool sur la vie professionnelle d’une personne, qui s’épanouissait à son travail et maintenant y accumule les difficultés.

Context

(français)
Le film s’inscrit dans un contexte de durcissement de la législation concernant l’alcool et sa consommation en France avec la promulgation de plusieurs lois visant à endiguer sa présence dans la société :

- La loi du 30 juillet 1987 (JO, 17 octobre 1987) a abandonné la distinction des régimes de publicité en fonction de la classe et a posé un certain nombre de prohibitions : la publicité est interdite dans les journaux pour enfants, sur les stands et les terrains de sport ainsi qu’à la télévision.

- La loi n° 91-32 dite loi Évin du 10 janvier 1991(JO, 12 janvier 1991) interdit :

1) la publicité pour des boissons alcoolisées dans la presse pour la jeunesse et la diffusion de messages publicitaires à la radio le mercredi, et les autres jours entre 17 h et minuit

2) la distribution aux mineurs de documents ou objets nommant, représentant ou vantant les mérites d’une boisson alcoolisée

3) la vente, la distribution et l’introduction de boissons alcoolisées dans tous les établissements d’activités physiques et sportives (l’ouverture d’une buvette lors d’une manifestation sportive peut toutefois être délivrée sur autorisation)

La France est donc à cette époque dans un contexte de lutte contre l’alcool qui se concrétise par une politique de condamnation de la consommation d’alcool.

Structuring elements of the film

  • Reporting footage  : No.
  • Set footage  : No.
  • Archival footage  : No.
  • Animated sequences  : Yes.
  • Intertitles  : No.
  • Host  : No.
  • Voice-over  : Yes.
  • Interview  : No.
  • Music and sound effects : Yes.
  • Images featured in other films : No.

How does the film direct the viewer’s attention?

(français)
Il s’agit d’un film d’animation ce qui entraîne une vision plus légère et accessible de la situation et du sujet de l’alcool. Grâce à des changements de ton des voix off, à des montages et à des effets de caméra, le film nous guide et nous suggère les réactions à avoir devant cette situation. Le message du film est alors simple : l’alcool nous empêche d’être performant au travail.

How are health and medicine portrayed?

(français)
La médecine n’est pas évoquée dans ce film. La santé est présente à travers une seule phrase, expliquant que l’alcool altère les capacités, il s’agit là de la seule évocation des conséquences physiologiques de la consommation d’alcool.

Broadcasting and reception

Where is the film screened?

(français)
Télévision

Presentations and events associated with the film

(français)

Audience

(français)
Grand public

Local, national, or international audience

National

Description

(français)
[00'02"]


Présentation de la vie professionnelle du protagoniste

[00'02"]

Plan fixe. Sur un écran d’ordinateur sont affichés un diagramme en barres et un diagramme circulaire en secteur dit « camembert ». Zoom arrière et plan rapproché taille de trois quarts dos gauche. Un homme saisit des données. Bruit de doigts tapant sur les touches d’un clavier. Le commentaire évoque les « capacités » nécessaires à la vie professionnelle. Plan de face. Le même homme, l’air sérieux, travaille sur son ordinateur. Derrière lui se tiennent deux hommes. Zoom avant lent jusqu’à un plan rapproché poitrine. Le commentaire évoque l’importance du rapport aux autres dans le travail. Deux voix, qu’on suggère être celle de ces deux hommes, dialoguent. L’une, figurant celui en veste blanche, se demande si leur collègue y arrivera, l’autre, figurant son collègue en costume avec cravate, estime qu’on peut lui faire confiance.

[00'15"]

Volet de transition latéral gauche. Plan moyen. Le principal protagoniste est assis à son bureau, l’air heureux et confiant. Plusieurs personnes – secrétaire, ouvrier, ingénieur et technicien – apparaissent autour de lui, emplissant progressivement l’espace de son bureau. Leurs différentes voix, qui accompagne leur apparition à l’écran, font systématiquement ressortir les mêmes éléments : l’homme a raison, ses collègues semblent écouter son avis, il paraît très performant d’un point de vue professionnel.

[00'29"]


Conséquences de l’alcool

[00'29"]

Volet de transition latéral droit. Les couleurs sont plus sombres et le commentaire a une tonalité plus grave, insistant sur la diminution des facultés provoquée par l’alcool. Gros plan de dos et travelling horizontal. La caméra passe derrière des personnes assises en arc de cercle. On entend leur voix faisant des commentaires négatifs : « c’est très mauvais », « je ne comprends rien à ce qu’il raconte ». Plan d‘ensemble. Debout à côté d’un tableau, le principal protagoniste est en train de faire une présentation à ses collègues. Il a l’air perdu, très hésitant, ce qui est suggéré par des gouttes d’eau autour de sa tête. Sa voix est mal assurée et ressort difficilement du bruit des commentaires négatifs de ses collègues, dont la voix de l’un d’eux dit : « il doit avoir des problèmes ». Plan rapproché taille. L’image se rétrécit ensuite plusieurs fois, à la manière d’un accordéon, horizontalement vers la gauche et verticalement vers le bas. La voix du personnage principal est toujours hésitante, il semble perdu, aucune phrase complète ne sort de sa bouche.

[00'44"]

Volet de transition vers la droite. Autre plan d’ensemble. Six personnes qui semblent être celles qui faisaient des commentaires négatifs auparavant, marchent dans le même sens, l’air heureux. Zoom avant et plan rapproché taille. Le personnage principal se trouve au milieu des autres et est le seul qui fait face à la caméra. Il a les mains dans les poches, le teint blafard, l’air triste. Son attitude tranche nettement avec celle de ces collègues. À noter que le changement de séquence se produit au moment où le commentaire conclut : « Pour ne pas être mis sur la touche, évitons l’alcool dans notre curriculum vitae ». Le fait que notre consommation d’alcool conduira à la mise de côté de notre situation par des gens en forme en capacité de travailler est donc ainsi symbolisée.

[00'48"]

Supplementary notes

(français)
Le commentaire est dit par Roger Carel (né Roger Bancharel, 14 août 1927 - 11 septembre 2020), l'un des grands noms du doublage français, qui a donné sa voix à Astérix, à Maestro dans les séries Il était une fois..., ainsi qu'à de nombreux personnages de Walt Disney: Winnie l'ourson et ses compagnons Porcinet et Coco Lapin, Bernard dans Bernard et Bianca, Jiminy Cricket dans Pinocchio, le chat de Chester dans Alice au pays des merveilles, Fred Pierrafeu dans Les Pierrafeu. Il a aussi doublé Peter Ustinov et Peter Sellers, David Suchet dans Hercule Poirot, Antony Daniels pour le personnage de C-3PO au début de la saga Star Wars, Benny Hills et Alf dans les séries du même nom, ainsi que Kermit le grenouille dans le Muppet Show.

References and external documents

(français)


Contributors

  • Record written by : Louis Guyot