Accueil:Du lundi 9 au vendredi 13 avril 2018

From Medfilm
Revision as of 11:25, 24 January 2018 by L.strappazon (Talk | contribs)

Jump to: navigation, search

  

Du lundi 9 au vendredi 13 avril 2018
Histoire audiovisuelle au XXe siècle : Corps, pratiques et émotions
École de printemps du projet ERC « Le soi sanitaire comme capital corporel »

Le XXe siècle est le siècle au cours duquel, pour la première fois, presque tous les champs de la politique et de la société ont été pénétrés et transformés par les médias de masse modernes. Ces relations se manifestent en particulier dans les changements que les films et la télévision ont suscités dans les domaines de la médecine, de la politique sanitaire et de l’éducation. Elle commence dès les premiers films médicaux d’enseignement qui ont mis de nouvelles images des maladies et des traitements à la disposition d’un public spécialisé, elle passe par les Kulturfilme des années 1920 qui ont répandu une conception moderne du corps dans l’enceinte des cinémas et par les films éducatifs commandés par les pouvoirs publics pour être utilisés en classe, et elle s’étend aux spots de prévention du SIDA et aux talk shows télévisés sur la santé. Les médias de masse audiovisuels reflètent et façonnent en permanence les changements de représentations, de perceptions et de pratiques liées au corps et à la santé, ces changements étant fréquemment sous-tendus par des considérations économiques. De ce point de vue, une histoire du corps, de sa perception et des

émotions au XXe siècle est toujours aussi une histoire des médias de masse.
École de printemps du projet ERC « Le soi sanitaire comme capital corporel »

Le XXe siècle est le siècle au cours duquel, pour la première fois, presque tous les champs de la politique et de la société ont été pénétrés et transformés par les médias de masse modernes. Ces relations se manifestent en particulier dans les changements que les films et la télévision ont suscités dans les domaines de la médecine, de la politique sanitaire et de l’éducation. Elle commence dès les premiers films médicaux d’enseignement qui ont mis de nouvelles images des maladies et des traitements à la disposition d’un public spécialisé, elle passe par les Kulturfilme des années 1920 qui ont répandu une conception moderne du corps dans l’enceinte des cinémas et par les films éducatifs commandés par les pouvoirs publics pour être utilisés en classe, et elle s’étend aux spots de prévention du SIDA et aux talk shows télévisés sur la santé. Les médias de masse audiovisuels reflètent et façonnent en permanence les changements de représentations, de perceptions et de pratiques liées au corps et à la santé, ces changements étant fréquemment sous-tendus par des considérations économiques. De ce point de vue, une histoire du corps, de sa perception et des

émotions au XXe siècle est toujours aussi une histoire des médias de masse.

Address
Institut Max Planck

Berlin
Allemagne


Chargement de la carte...
[+] More